background preloader

Expériences de Solutions | Gaspillages alimentaires

Facebook Twitter

A Chicago, le restaurant qui a produit 30 litres de déchets en 2 ans ! Restaurant écologique A Chicago, Justin Vrany a fait de son restaurant « Sandwich me in » un véritable exemple à suivre pour ses collègues du monde entier.

A Chicago, le restaurant qui a produit 30 litres de déchets en 2 ans !

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en 2 ans d’existence, son établissement n’a produit comme déchets, en tout et pour tout, que de quoi remplir un sac poubelle de 30 litres. Vous avez bien lu : un simple sac poubelle en deux ans. Et encore, le propriétaire tient à apporter une précision : une bonne part de ce sac poubelle est remplie des déchets oubliés par les clients dans son resto, notamment de tasses à café Starbucks.

Celui qui pourrait écrire « le petit guide du restaurateur écolo » donne sa recette. A Restaurant That Hasn't Produced Trash In 2 Years (Video) We all know it's a good idea to reduce, reuse, and recycle, because creating less waste isn't just better for the environment — it's easier on the wallet, too.

A Restaurant That Hasn't Produced Trash In 2 Years (Video)

It's hard enough to do that on an individual level, so you can imagine what a challenge it would be for a restaurant to limit its waste, let alone eliminate it entirely. Well, one Chicago eatery has accepted the challenge, and passed with flying colors. Sandwich Me In enacted a sustainability plan not just designed to reduce waste, but to make obsolete the mere idea of throwing away food. Un service traiteur qui utilise les légumes refusés par les supermarchés et restaurants. 29/11/2012 Alimentaire Le gâchis alimentaire est l’une des dérives les plus graves compte tenu de la répartition très inégale de la nourriture entre les populations du monde.

Heureusement, des entrepreneurs y font face en développant des programmes permettant de réduire les inégalités. C’est le cas de Culinary Misfits, un nouveau service traiteur situé en Allemagne, qui utilise exclusivement des aliments qui sont refusés par les supermarchés et restaurants pour leurs imperfections.

L’équipe de Culinary Misfits affirme que la moitié des récoltes destinées à la consommation humaine finissent aux ordures ou sont donnés aux animaux, en raison d’un non-respect des normes visuelles définies par les fournisseurs et les restaurateurs. En effet, un aspect visuel médiocre n’est pas favorable à la perception des consommateurs sur la qualité d’un aliment. Londres : un supermarché zéro gâchis.

Valeurs sociales et écologiques.

Londres : un supermarché zéro gâchis

C’est le crédo développé par The People's Supermarket, un supermarché coopératif installé à Londres, en Grande-Bretagne. Il commercialise des produits locaux, artisanaux et bio (achetés en général à de petits producteurs), pour ses clients membres ainsi que le grand public. Première particularité : pour devenir membre, il suffit de payer une adhésion de 25 livres par an (environ 31 euros). Chaque membre bénéficie ensuite de 10% de réduction sur tout le magasin, à condition d’y travailler bénévolement quatre heures par mois. Deuxième particularité : une gestion des déchets là encore hors norme. Une chaîne de supermarchés américaine réduit le gaspillage en vendant des fruits imparfaits.

USA / / Amérique du nord Trop petites, pas assez rouges ?

Une chaîne de supermarchés américaine réduit le gaspillage en vendant des fruits imparfaits

Une chaîne de supermarché américaine a décidé de passer outre les normes esthétiques requises et de vendre les pommes qualifiées d’ « imparfaites » pour moins cher. Comment cuisiner les restes, les fanes et les épluchures. On jette en moyenne 20 kg de nourriture par an.

Comment cuisiner les restes, les fanes et les épluchures

Pas très économique. Encore moins écologique. Pour enrayer ce gaspillage inadmissible, les Britanniques ont décidé de supprimer les dates de péremption sur certains produits. Alors que le débat s’installe en France, voici comment accommoder vos restes pour éviter qu’ils ne terminent à la poubelles. Quelques conseils qui ne se périmeront pas de sitôt ! Réduisez le gaspillage de vos aliments! Dans le monde chaque jour, ce sont 25 % des denrées alimentaires qui sont immédiatement jetées à la poubelle.

Réduisez le gaspillage de vos aliments!

Gaspiller, surtout de la nourriture, n’est ni écologique, ni inacceptable d’un point de vue éthique. Gaspillage alimentaire : comment l'éviter ? - Astuces. Cuisine : Conseil d'expert, fiche pratique, dossiers - Tout sur cuisine. T'as de beaux restes, tu sais ? Cuisine radine. Fiches pratiques "Cuisine" Consommation d'eau : choisir un robinet économiseur d'eau - Habitat. Réutilisez vos coquilles d’œufs ! On ne le sait pas forcément mais les œufs présentent de nombreux bienfaits !

Réutilisez vos coquilles d’œufs !

En particulier leurs coquilles! Elles se composent principalement de carbonate de calcium (autour de 95%) en petites quantités de carbonate de magnésium et d’autres matières organiques comme les protéines. Avec cette composition, les coquilles peuvent servir pour le jardin, le ménage, la décoration ou encore l’entretien de la maison. Vous l’aurez compris, ne jetez plus vos coquilles car elles possèdent de multiples vertus ! Elles peuvent servir de médicaments, d’engrais pour vos plantes, de part leurs sels minéraux, leurs oligo-éléments.

Le blanc d’œuf contient 88% d’eau (tant qu’il est frais et en-dessous de sa date de péremption), 10% de protéine. Les propriétés naturelles à base de coquille d’œufs peuvent être précieuses pour les personnes qui souffrent de maladies osseuses comme l’ostéoporose. EXTEND FOOD EXPIRATION DATES WITH A SIMPLE SHEET OF PAPER. Everyone knows all too well the frustrating feeling of finding strawberries, mushrooms or other perishable produce covered in a delicate cotton-like coat of mold.

EXTEND FOOD EXPIRATION DATES WITH A SIMPLE SHEET OF PAPER

By that point, the only thing to do is to discard said produce, and although this may seem like an innocent everyday inconvenience, its consequences are monumentally vast. According to a study conducted by The Swedish Institute for Food and Biotechnology (upon request from the Food and Agriculture Organization of the United Nations), roughly one-third of food produced for human consumption is lost or wasted globally, amounting to a staggering 1.3 billion tons (and $450 billion in losses) annually - this includes the aforementioned batch of strawberries gone bad.

Inevitably, the waste extends far beyond the food itself and into most resources that come to mind. The likes of land, water and energy having gone into the production of anything one can come across inside of the average refrigerator, all in vain.