background preloader

*SIC* (compléments cours)

Facebook Twitter

Veille sur les thèmes :

Sciences de l'information et de la communication
Documentation

*A VOIR* Cours "culture numérique" d'Hervé Le Crosnier. Mise à jour le 23 mars 2017 de la brève publiée en 2009 Les cours d’Hervé le Crosnier à l’université de Caen Basse-Normandie donnés aux étudiants préparant le Capes documentation et aux étudiants de certains Masters, sont filmés et mis en ligne en accès libre, accompagnés de diapositives et documents pédagogiques.

*A VOIR* Cours "culture numérique" d'Hervé Le Crosnier

Les cours de 2009 sont en ligne sur DailyMotion Culture numérique session 2009 24 vidéos Introduction générale - La messagerie électronique. Savoirs CDI: Les penseurs de l'information, de la documentation et de la pédagogie. Promenades dans les bibliothèques au XXIe siècle. Blog Chercheur SIC affordance.info. Vu, lu, su et consolidation du nouvel ordre documentaire – Introduction à l'architecture de l'information. Mon cheminement personnel arrive à la fin d’une étape, bornée par mon départ en retraite.

Vu, lu, su et consolidation du nouvel ordre documentaire – Introduction à l'architecture de l'information

Pour marquer ce moment et tirer ma révérence, j’ai pensé vous faire deux cadeaux. Le livre Le livre Vu, lu, su. architectes de l’information face à l’oligopole du web est paru il y a un peu plus de cinq années et, en accord avec son éditeur que je remercie, je le rends accessible en ligne. Accès au livre ePub, Pdf. Table des matières du livre Introduction. 1. 2. Petite histoire du mot. A LIRE ! Wotlton-informer n'est pas communiquer (recension) Auteurs SIC et SE. Lexique SIC et ScED. Fiche lecture - La science de l'information - YF Le Coadic.

Qu’est-ce que la médiation ? Cataloguer. Indexer. Privés de savoir ? #DATAGUEULE 63. Des communs et des hommes #DATAGUEULE 42. Vidéo - Une politique documentaire, pour quoi faire. Video - desherbage. Vidéo - Une politique documentaire, pour quoi faire. Vidéo - Le modèle de Shannon - Cygnification #1. Comprendre la notion de translittératie. A la convergence des cultures de l’information : information-documentation, médias et informatique, la translittératie est une notion récemment interrogée par les professionnels et les chercheurs en science de l’information, sans pour autant que l’intérêt de ces analyses ne se limite aux seuls experts. La définition communément acceptée est celle traduite de la définition initiale de Sue Thomas « l’habileté à lire, écrire et interagir par le biais d’une variété de plateformes, d’outils et de moyens de communication, de l’iconographie à l’oralité en passant par l’écriture manuscrite, l’édition, la télé, la radio et le cinéma, jusqu’aux réseaux sociaux » Définition qui donne son poids à l’éventail de formations qu’elle implique à l’ère du papier, de l’audio-visuel et du numérique.

Quelles origines, quelle définition, quel rapport avec les autres littératies, quels enjeux ? Pour mieux comprendre la notion, voici quelques textes récents : Cactus Acide – Critique des Actus/ Analyse Culture de l’Information Didactique et Education aux médias. Cadre théorique et prospective Je me propose, dans cet article sur l’écriture numérique et la publication, de clore une réflexion engagée sur le document et prolongée par la lecture numérique.

J’entends, pour ce faire, aborder cette notion selon la même méthodologie et commencer par préciser le cadre théorique dans lequel je m’inscris, avant d’envisager des pistes d’exploitation pédagogique. Il me faut préciser, d’emblée, que je n’aborderai pas la question du code, non qu’elle manque d’intérêt, mais parce qu’elle me semble devoir être traitée distinctement. Je regretterais de devoir la cantonner à sa spécificité computationnelle, quand cela n’est pas nécessairement le cas, alors que mon approche de l’écriture numérique cherche à s’affranchir de toute prévalence littéraire, en tant que forme sémiotique, ou technique, de l’ordre des usages, voire des ressources numériques.

Du texte comme « design de soi » Du texte comme « éditorialisation de soi » Du texte comme « écriture de soi-s » Entretien avec Pascal Duplessis, créateur d'ID Base. Actuellement professeur documentaliste et formateur à l’ESPE des Pays de la Loire, site d’Angers, Pascal Duplessis est responsable pédagogique du Master MEEF Documentation et responsable de la préparation au CAPES interne.

Entretien avec Pascal Duplessis, créateur d'ID Base.

Il est membre fondateur du Groupe de recherche sur la culture et la didactique de l’information (GRCDI). Bonjour et merci d’avoir accepté de vous soumettre au jeu de questions/réponses proposé par Doc pour docs ! Vous avez mis en ligne fin octobre 2013 une base de données ID Base, sous-titrée « fiches pédagogiques pour professeurs documentalistes ». Elle contient à ce jour 45 fiches pédagogiques extrêmement documentées, rigoureusement présentées et analysées. 1. Le projet ID Base est à la convergence de plusieurs réflexions dont certaines sont déjà anciennes. La problématique didactique articule la question des apprentissages : comment les élèves apprennent-ils ? La translittératie. Reperes sur la translittératie. A LIRE ! Cultures de l’information.

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Je ne suis pas le premier à tenter de vulgariser le concept d’identité numérique, Leafar (Raphaël pour les intimes) a ainsi déjà proposé une représentation de l’identité numérique (voir son billet : U.lik unleash Identity 0.2), j’avais également déjà abordé la question dans un précédent billet. Je souhaite avec cet article compléter cette vision et y apporter ma touche personnelle. Les utilisateurs au coeur du web 2.0 Avec la prolifération des blogs et wikis, la multiplication des réseaux sociaux et l’explosion du trafic sur les plateformes d’échanges, les contenus générés par les utilisateurs prennent une place toujours plus importante dans notre consommation quotidienne de l’internet.

Tous ces contenus laissent des traces sur les sites qui les hébergent et dans les index des moteurs de recherche, ils sont également systématiquement rattachés à un auteur. De la volatilité de l’identité numérique Les différentes facettes de l’identité numérique WordPress: J'aime chargement… Cours culture num (videos - H. Le Crosnier) CULTURE NUMÉRIQUE : 01 Introduction générale Culture numérique : Objectifs pédagogiques Ce que nous englobons sous le terme « culture numérique » (ou cyberculture) est un champ très large, qui reste encore très largement sous-estimé dans les cursus universitaires.

Cours culture num (videos - H. Le Crosnier)

Il s'agit de suivre et analyser les tendances et activités qui se déroulent sur le web. Il s'agit aussi d'avoir une culture générale sur le « traitement des documents » (création, circulation, archivage, indexation et métadonnées). On ne peut aborder ces questions en faisant abstraction des tendances : Comprendre les éléments de culture numérique renvoit aussi à la maîtrise, ou du moins à la compréhension globale, du système technique correspondant. Cet enseignement est présenté par Hervé Le Crosnier. Culture numérique.dot.

Roland Barthes - LAROUSSE. Robert Escarpit. Robert Escarpit, un précurseur.

Robert Escarpit

Très actif dans de nombreux domaines, R. Jean Meyriat (1921-2010) : un bâtisseur de l’information-documentation. Jean Meyriat-Documentaliste-Sciences de l'Information 2/2003 (Vol. 40) *Une grande part des informations données dans ce personnage du mois sont issues de l’ouvrage publié par l’ADBS.

Jean Meyriat (1921-2010) : un bâtisseur de l’information-documentation

Jean Meyriat, théoricien et praticien de l’information-documentation. Paris : ADBS Editions, 2001). Merci à V.