background preloader

Eco responsable

Facebook Twitter

Restauration21. Auparager : le food-truck anti-gaspi. « Vous dénigrez, on anoblit, vous hésitez, on embellit, puis dégustez vous serez surpris. » Allier cuisine de qualité et anti-gaspillage, voilà le défi auquel se livrent sept étudiants qui viennent de monter le food truck Auparager.

Auparager : le food-truck anti-gaspi

Ces sept jeunes ont deux points communs : ils sortent de l’école de gastronomie Ferrandi et sont sensibles au gaspillage alimentaire. En alternance dans plusieurs restaurants parisiens, ils ne sont pas indifférents à la quantité d’aliments jetés chaque jour. C’est en réaction à ce phénomène de gaspillage, par passion, et dans le cadre d’un projet pédagogique, qu’ils ont donc eu la bonne idée de créer Auparager. En baptisant le camion ambulant « Auparager », les étudiants font référence au vieux français du mot « anoblir ». Ils récupèrent des invendus alimentaires et les transforment en mets gastronomiques. N’ayez pas peur, les aliments jetés et réutilisés ne sont pas dangereux pour votre santé. Le «doggy bag» à la française arrive dans nos restaurants.

L'organisation patronale Umih signe officiellement ce mardi un accord avec la société TakeAway qui propose des boîtes cartonnées permettant aux clients des restaurants d'emporter ce qui reste dans leur assiette.

Le «doggy bag» à la française arrive dans nos restaurants

Après les producteurs qui se sont mis à commercialiser leurs légumes et autres produits moches, les restaurants ont décidé à leur tour de proposer leur solution antigaspi. L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) a signé officiellement ce mardi un partenariat avec la société française TakeAway, dans le but de «généraliser la pratique du doggy bag» en France. Cette pratique américaine consiste à emporter dans une barquette les restes de son assiette au restaurant. «Le gaspillage, c'est l'affaire de tous: du producteur au consommateur en passant par nos restaurateurs», souligne Roland Héguy, le président confédéral de l'Umih dans un communiqué. Search inside Scoop.it. Green Factory, la boutique des plantes qu'on n’arrose pas.

Oureparer.com : un nouveau site pour réparer ses objets du quotidien. C’est l’idée très « smart-city » mais ambitieuse que propose oureparer.com, start-up double lauréate des Grands Prix de l’Innovation de la Ville de Paris (dont L’Atelier est partenaire).

Oureparer.com : un nouveau site pour réparer ses objets du quotidien

Rencontre avec son co-fondateur Clément Follin-Arbelet. L'Atelier: Pourquoi lancer une startup de réparation de produits? Ou Réparer: "C’est François Penin (NDLR: co-fondateur) qui en a eu l’idée originale. En utilisant le service des encombrants de la mairie de Paris, François a remarqué qu’à aucun moment il y avait une revalorisation de ces objets. L’idée lui est donc venue de développer une application permettant de prendre en photo l’objet et de le proposer sur la plateforme communautaire. Comment est né ouréparer.com? J’ai posé un congé création d’entreprise en Février, nous avons déposé les statuts de l’entreprise et nous avons entrepris de démarcher des réparateurs tout en développant en parallèle le site version bêta. 4 mois après la mise en ligne du site, quel premier bilan tirez-vous?

Accueil. Recyclage Solidaire. Dons d’objets, annonces et don gratuit entre particuliers : voiture, meuble, vêtement à donner sur consoGlobe. Co-Recyclage : Recyclage, Récupe & don d'objets gratuits. Donnez, Récupérez, Co-Recylez, ici tout est gratuit. Atelier vélo solidaire et coopératif à Montreuil. Le 1er supermarché collaboratif de France à deux doigts de voir le jour. A nous les petits producteurs. La ruche qui dit oui. Que doit-on faire lorsque l'on fait partie d'une Ruche ?

La ruche qui dit oui

La Ruche qui dit Oui ! Est un service libre et participatif où vous pourrez si vous le désirez : – Inviter vos voisins, amis, collègues à rejoindre la communauté. – Trouver de bons fournisseurs pour avoir une Ruche bien garnie. – Ou même aider ponctuellement à la distribution. Il n'y a pas d'obligation. Chacun vit sa Ruche comme bon lui semble. Comment commande-t-on ? Pour pouvoir commander, il faut que votre Ruche ait achevé sa construction. Le paiement se fait par carte bancaire, de manière sécurisée, directement sur le site. Comment récupère-t-on les produits ? La distribution a lieu deux jours après la fin de la vente. Le jour et le créneau horaire de cette distribution sont fixes. Doit-on s'engager sur de longues périodes ? Achats ponctuels, achats réguliers : c'est vous qui décidez de la manière dont vous vous approvisionnez dans votre Ruche. TROCATHLON - Service d’achat et de vente de matériel sportif d’occasion 100% gratuit.