background preloader

Absentéisme

Facebook Twitter

"L’absentéisme au travail est symptomatique d’un mal-être plus profond" Qu’est-ce que l'absentéisme ? 1.

Qu’est-ce que l'absentéisme ?

Interne et externe Si nous entendons l'absentéisme au travail au sens strict du terme, c'est chaque moment où un collaborateur s'arrête de travailler. Selon la définition à la lettre, cela comprend beaucoup de choses : les vacances, des pauses trop longues, le congé de maternité…. Dans l'absentéisme, on distingue souvent l'absentéisme interne et externe.

Absentéisme externe : tous les jours où un collaborateur ne travaille pas : vacances, congé social, absence pour maladie…. Quand on parle d'absentéisme dans un contexte d'entreprise, on vise l'absentéisme pour maladie (et donc pas les vacances notamment).Toutefois, on se réfère souvent à un lien entre l'absentéisme interne et externe, car il semble exister une corrélation claire entre les deux. Certains reprennent également les accidents de travail, d'autres le congé de maternité, certaines formules utilisent 260 jours ouvrables par an et d'autres 210…. 3. Chaque taux a sa formule, qui diffère d'un auteur à l'autre. L'absentéisme au travail et ses causes passés au crible. Chaque semaine, près de 680.000 personnes sont absentes de leur emploi au moins une journée pour raison de santé, soit 3,6% des salariés, révèle une étude de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) publiée mardi.

L'absentéisme au travail et ses causes passés au crible

Mais la principale information de ce rapport est ailleurs: d'après lui, ce sont en effet les conditions de travail qui sont la cause principale de l'absentéisme. Menée sur la période 2003-2011, l'étude de la Dares (qui dépend du ministère du Travail) met en lumière l'absentéisme en fonction de différents facteurs comme la nature du contrat de travail, l'âge et le sexe, la catégorie socioprofessionnelle ou le secteur d'activité. Le facteur le plus déterminant est toutefois l'exposition aux contraintes physiques et psychosociales. D'autres causes diverses de l'absentéisme L'absentéisme est également plus ou moins élevé suivant que l'emploi est stable ou non. L'absentéisme en entreprise au plus bas depuis 2007. Le taux d'absentéisme dans les entreprises a atteint l'an dernier son niveau le plus bas depuis 2007 avec 3,84 %, soit 14 jours d'absence par an et par salarié, selon le baromètre de l'absentéisme d'Alma Consulting Group publié mardi 4 septembre 2012.

L'absentéisme en entreprise au plus bas depuis 2007

Ce chiffre est en baisse par rapport à 2010 où il s'établissait à 4 %, soit 14,5 jours par an et par salarié, et d'un point depuis trois ans, soit 3,8 jours de moins. L'absentéisme baisse globalement dans le secteur privé mais enregistre des records dans les secteurs de la santé et des transports avec respectivement 6,61 %, soit 24 jours, et 5,13 % soit 18,7 jours. Les grands groupes connaissent un absentéisme plus faible que les PME et les cadres obtiennent la palme de l'assiduité avec un taux d'absence de 1,53 %, soit 5,6 jours par an. Fait inédit en matière d'absence au travail, le Nord et la région Rhône-Alpes dépassent le Sud, qui était en tête depuis cinq ans. Le taux d'absentéisme dans les entreprise au plus bas depuis 5 ans.