background preloader

Absentéisme au travail: 7 leviers pour réduire la facture

Absentéisme au travail: 7 leviers pour réduire la facture
1. Mesurer le phénomène Mesurer convenablement l'absentéisme, c'est commencer à comprendre. Chiffrez-le par équipe, par tranche d'âge, par métier, par catégorie professionnelle... Cette mesure du problème doit permettre de mieux comprendre les mécanismes de l'absentéisme dans votre établissement. 2. On a l'absentéisme que l'on mérite ! 3.Bien analyser les causes internes Sur les quatre principales causes d'absentéisme trois sont internes à l'entreprise comme le montre notre dernier baromètre* : selon 59% des DRH interrogés, certes le premier facteur d'absentéisme est externe puisqu'il s'agit de l'état de santé des salariés (maladies saisonnières, problèmes de santé, fatigues et états de santé psychologiques). 4. Les contre-visites médicales**, réflexe assez fréquent de l'employeur, n'ont pas d'impact véritable sur le taux d'absentéisme et coûtent cher à l'entreprise. 5. 6. 7. *5e Baromètre ALMA CG sur l'Absentéisme, septembre 2013.

http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/absenteisme-au-travail-7-leviers-pour-reduire-la-facture_1522172.html

Related:  PROJET RHProjet Travail individuelprojet2017Projet RHC CroPlus Asma CHERIFAbsenteisme

Les arrêts de maladie durent plus de 29 jours en moyenne en France Les arrêts de maladie ont tendance à s'accélérer en France, quelle que soit la taille des entreprises, selon le dernier Baromètre prévoyance de Mercer. 29,81 jours, c'est la durée moyenne d'un arrêt de travail pour maladie en France, selon le dernier Baromètre prévoyance du cabinet Mercer. Cette moyenne est assez homogène, quelle que soit la taille des entreprises. «A l'exception des entreprises de moins de 10 salariés, un arrêt s'étend en moyenne sur une période comprise entre 26,6 et 29 jours», précise l'étude qui porte sur plus de 500.000 collaborateurs. C'est dans les entreprises de 10 à 50 salariés que les arrêts sont les plus longs (29 jours) et dans celles de moins de 10 personnes qu'ils sont les plus courts (23,4 jours). Ces résultats corroborent ceux de la société Alma Consulting, selon lesquels l'absentéisme a progressé de 18% en France en 2012, pour atteindre 16,6 jours en moyenne.

Les conseils clés pour réduire l'absentéisme Immobilisation de services entiers, embauches d'intérimaires à la dernière minute, augmentation de la charge de travail pour les présents... Les conséquences de l'absentéisme peuvent vite devenir graves et coûteuses, à la fois en termes d'image, de qualité, de chiffre d'affaires mais également de relations sociales. Lutter contre ce phénomène est devenu une des priorités d'un nombre croissant d'entreprises. Mais beaucoup ne savent pas comment s'attaquer au problème. Réponses. Eviter les solutions globales

Lutter contre l'absentéisme au travail Etape 1 - Rechercher les causes d'absentéisme au travail et la manière dont celui-ci se traduit Il est important de cibler les principales causes d'absentéisme au travail pour pouvoir ensuite adopter les meilleurs moyens de l'endiguer. Selon les entreprises et leurs spécificités, les causes varient de manière importante. Combattre l’absentéisme et améliorer la productivité de votre entreprise Entre les retards de production, le maintien des salaires des salariés absents et le coût de leur remplacement, les absences coûtent cher aux entreprises. Pour parvenir à lutter efficacement contre l’absentéisme, il est nécessaire de procéder à une analyse préalable de la situation de votre entreprise. Vous devez absolument réfléchir aux causes du phénomène, pour espérer ensuite trouver les moyens d’action les plus adaptés. Évaluer l’ampleur des absences dans l’entreprise

Entreprise : solutions pour lutter contre l´absentéisme L’absentéisme au travail est un problème récurrent en entreprise et qui est souvent à l’origine d’une désorganisation. L’absence du salarié implique également des frais de remplacement souvent onéreux. Il serait donc judicieux de se pencher sur ce fléau qui sévit en entreprise pour en identifier les causes et trouver les dispositions nécessaires afin de l’éviter. Identifier les causes de l'absentéisme Les absences répétées au travail peuvent provenir de raisons personnelles ou professionnelles. D'un point de vue professionnel, les problèmes pouvant survenir fréquemment sont ; Réduire l'absentéisme et le turnover La prévention des risques psychosociaux par le développement des ressources professionnelles et sociales Prévention des risques psychosociaux Jean-Louis Mendez, praticien en clinique du travail, diplômé du CNAM en tant que psychologue du travail ; habilité IPRP, au titre de son organisation; certifié par la CRAMIF en tant que formateur d’EvRP et en tant que formateur en « initiation à la prévention des RPS ; ARS / Adéli N°91 93 0800 7 Membre de la Fédération française des psychologues et de la psychologie (FFPP) ; membre de l’association Penser ensemble le travail (PELT) Le cabinet APSST (Accompagnement de la Prévention en Santé et Sécurité au Travail) est habilité IPRP (Interventions et Préventions des Risques Professionnels) au titre des compétences techniques et organisationnelles sous le N° IDF/2014/66 Siège : 10 Rue Notre Dame 77000 MELUN / Siret N° 399 642 677 00021 - assurance MACSF

L'absentéisme dans l’entreprise - Ressources Humaines N°2 - Septembre 2006 Les origines de l’absentéisme Les origines de l’absentéisme sont nombreuses : il faut distinguer l’absentéisme lié à la santé individuelle, celui lié à l’environnement professionnel ou à l’environnement familial, mais aussi l’absentéisme « de confort » (abusif). Un moyen de dire que les accidents du travail ne constituent pas les seules causes d’absentéisme. Les maladies professionnelles en sont un des facteurs récurrents. Le stress professionnel progresse par ailleurs comme l'un des risques d’absentéisme majeurs auquel sont confrontées les entreprises. Un absentéisme élevé en entreprise : quelles causes ? Quelles solutions D'après le 6e Baromètre Alma Consulting Group portant sur l'absentéisme en 2013, l'absentéisme demeure à un niveau élevé dans les entreprises en France. En effet, les salariés sont absents en moyenne 15,6 jours par an. Ce chiffre décroît très légèrement par rapport à celui de 2012 (16,6 jours) mais le coût de l'absentéisme s'accroît pour les entreprises, ces dernières ayant effectué plus de remplacement pour pallier aux absences de leurs salariés. En 2013, l’absentéisme leur aurait ainsi coûté pas moins de 8,83 milliards d'euros (6,98 milliards d'euros en 2012). Sur un plan géographique, ce sont les régions Méditerranée et Rhône-Alpes qui sont les plus touchées, ainsi que les régions Nord et Ile-de-France.

Related: