background preloader

Pesticides Réglementation

Facebook Twitter

Plusieurs villes repassent à l'offensive pour protéger leurs populations des effets des pesticides. Pour réglementer les pesticides, des communes prennent des arrêtés de « protection de la population » en se fondant sur le trouble de voisinage et la réglementation des déchets.

Plusieurs villes repassent à l'offensive pour protéger leurs populations des effets des pesticides

Saisie par la préfecture, la justice vient de donner raison à une commune en Loire-Atlantique. Des maires repartent à l’offensive contre l’utilisation de pesticides chimiques sur le territoire de leur commune. 119 députés européens, français et sénateurs français dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides et exigent que l’EFSA change ses pratiques toxiques. - Secrets toxiques. Communiqué de presse - 25 février 2021 119 députés européens, français et sénateurs français dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides et exigent que l’EFSA change ses pratiques toxiques.

119 députés européens, français et sénateurs français dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides et exigent que l’EFSA change ses pratiques toxiques. - Secrets toxiques

Fin octobre 2020, une étude scientifique démontre la présence de produits toxiques dans 14 pesticides, non déclarés sur les étiquettes. Dès le 1er décembre, 9 associations portent plainte contre x et lancent une campagne citoyenne “Secrets Toxiques” qui mobilise plus de 14 000 signatures. Pesticides : pour protéger le vivant, mettons fin à l’agriculture chimique. Cette tribune a été initiée par la campagne Secrets toxiques, initiée par un collectif d’associations.

Pesticides : pour protéger le vivant, mettons fin à l’agriculture chimique

Elle est cosignée par José Bové, Jean-Paul Jaud, Philippe Desbrosses, Olivier de Schutter, Perrine Hervé-Gruyer, HK et Denis Robert. L’usage des pesticides est une des causes importantes de la destruction du vivant (insectes, oiseaux, poissons et mammifères), et source majeure de maladies chroniques, hormonales, neurodégénératives et de cancers. En bref, les pesticides ont des conséquences sur la santé, la biodiversité et le climat en étant faits à base de pétrole et épandus grâce à lui. Fin octobre 2020, une étude scientifique du professeur Gilles-Éric Séralini et de Gérald Jungers démontre la présence de produits extrêmement toxiques dans 14 pesticides vendus librement en grandes surfaces (arsenic, métaux lourds et autres substances toxiques cancérigènes, de la famille des HAP.

(20+) Facebook. Label Haute valeur environnementale : un instrument au service de l’agriculture intensive ? Une ferme bordée de champs au-dessus desquels virevolte un papillon : le logo orangé évoquant ce joli cadre champêtre est de plus en plus visible dans les rayons alimentaires.

Label Haute valeur environnementale : un instrument au service de l’agriculture intensive ?

Cerclé de la mention « Issu d’une exploitation Haute valeur environnementale », cet estampillage est celui du label HVE. Sa vocation ? Distinguer des pratiques agricoles vertueuses sur le plan environnemental. Pour encourager davantage d’agriculteurs à suivre cette voie, la loi de finances 2021 prévoit un crédit d’impôt d’un montant de 2.500 euros destiné aux exploitants certifiés HVE.

Coût total pour les finances publiques : 76 millions d’euros. De moins en moins d’agriculteurs produisent eux-mêmes — comme c’est le cas dans cette exploitation creusoise — la nourriture pour leurs bêtes. Ce dernier niveau comporte lui-même deux options, dites A et B. Toxiques cachés dans les formulations de pesticides: nouveau scandale?

Des ONG dénoncent la présence de toxiques cachés dans des pesticides et remettent en cause leurs autorisations de mise sur le marché.

Toxiques cachés dans les formulations de pesticides: nouveau scandale?

À l’occasion de la publication d’une étude (1) révélant la présence de métaux lourds et de HAP(2) dans des herbicides, nos associations remettent en cause la légalité de l’évaluation et de l’homologation des pesticides. Elles ne se situent pas sur le terrain de l’analyse des risques sanitaires, mais sur le terrain réglementaire. Car pour apprécier correctement ces risques, la réglementation européenne reconnait la nécessité d’une évaluation portant sur la composition complète. Pesticides : marchandages en coulisses. Le Mancozebe est menacé !

Pesticides : marchandages en coulisses

Le Mancozebe est un de ces pesticides de l’ombre, loin de la gloire d’un Glyphosate ou d'un néonicotinoïde, dont le destin fut de protéger les plantes des attaques de champignons. Sans lui, finies les frites et vive le mildiou, finies les belles pommes ripolinées indemnes de tavelure. Mais surtout finis les records de production de blé à l’hectare et les excédents de Bordeaux, pardon, la production de ce vin inégalable. La séquestration du carbone dans les terres agricoles, miracle ou alibi ? (...) Publié le 01.06.2018 Mis à jour le 03.03.2020 Récit d'un immobilisme au détriment d'une conversion de nos modèles agricoles L’agriculture est tour à tour considérée comme responsable ou victime des dérèglements climatiques.

La séquestration du carbone dans les terres agricoles, miracle ou alibi ? (...)

Certains voient en elle des solutions pour lutter contre le réchauffement de la planète en transformant les terres agricoles en puits de carbone... Vraie ou fausse solution ? Constat d’échec pour la Charte Agricole Départementale sur l’utilisation des Pesticides. Constat d’échec!!!!!

Constat d’échec pour la Charte Agricole Départementale sur l’utilisation des Pesticides

En plein recul du gouvernement sur l’interdiction des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles, la Préfecture de la Corrèze vient de valider sans surprise la charte départementale agricole sur les pesticides. Pour rappel, notre association, née il y a 15 ans, défend depuis 10 ans le principe et l’intérêt des chartes dès lors que celles-ci sont menées dans un véritable esprit de concertation, de dialogue et de volonté d’aller de l’avant. Droit de vivre #LoinDesPesticides : petite histoire d’un trop long combat.

Mai 2014 : intoxication de 23 écoliers et leur enseignante après des épandages de plusieurs pesticides, dont un perturbateur endocrinien, cancérogène, mutagène, reprotoxique avéré, à proximité de l’école dans la commune de Villeneuve-de-Blaye (Gironde). 13 octobre 2014 : après 5 ans, la France répond enfin à l’Europe en renvoyant aux préfets la responsabilité de fixer les conditions de protection des personnes vulnérables (loi d’Avenir pour l’Agriculture du Gouvernement Ayrault).

Droit de vivre #LoinDesPesticides : petite histoire d’un trop long combat

Janvier 2016 à 2018 : premiers arrêtés préfectoraux clairement insuffisants pour protéger les écoles, hôpitaux, crèches, EHPAD… Malgré l’investissement des associations locales de France Nature Environnement, les arrêtés se révèlent très insuffisants. Un rapport conjoint d’experts des Ministères de la Santé, de l’Écologie et de l’Agriculture souligne ainsi en mars 2019 que le dispositif « n’est pas satisfaisant » et « incohérent ». Les pesticides illégaux, ce fléau qui empoisonne l’Europe. Ils sont moins chers, mais plus dangereux, et ils envahissent le Vieux Continent.

Les pesticides illégaux, ce fléau qui empoisonne l’Europe

Le quotidien économique italien Il Sole 24 Ore a enquêté sur la vente de pesticides illégaux. Un marché parallèle qui fait perdre 1,3 milliard par an aux producteurs européens “certifiés”. “Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), tous les ans, les pesticides empoisonnent trois millions de personnes et causent la mort de 200 000 d’entre elles”. Étude sur la toxicité du glyphosate : le consortium sélectionné par l’Anses se retire, après des soupçons de conflit d’intérêt. L’Anses (Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a annoncé dans un communiqué jeudi 23 juillet le retrait d’un consortium de sept laboratoires sélectionné pour conduire une étude sur le caractère cancérogène du glyphosate, en raison de soupçons de conflit d’intérêt.

Le consortium de sept laboratoires avait été sélectionné après un appel d’offre de l’Anses pour mener une étude sur le potentiel cancérogène du glyphosate, fin avril. Ce consortium était coordonné par l’Institut Pasteur de Lille (IPL), ainsi que le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Dans un communiqué, l’Anses a annoncé le retrait du consortium, du fait du « climat de suspicion sur le résultat des études peu propice à la sérénité des débats scientifiques ». Dans une enquête publiée mardi 16 juin, Le Monde s’interrogeait sur les conditions d’attribution de l’appel d’offre et sur l’indépendance dont avait fait preuve l’Anses dans la procédure.

Les chartes prévues pour encadrer l’usage des pesticides qualifiées de « tartufferie » Les distances de sécurité lors des épandages de pesticides ont été revues à la baisse à proximité des habitations et des écoles. Des maires, des associations, et même des paysans contestent ces mesures prises pendant le confinement. « Une grande tartufferie ». C’est ainsi que Valérie Murat, de l’association Alerte aux toxiques, définit « la charte du bien vivre ensemble en Gironde ».

Approuvée par le préfet le 29 juin, cette charte permet de diviser par deux les zones non traitées aux pesticides (dites ZNT). Pesticides : les courriers accablants de Bayer & co. En pleine crise du Covid-19, les lobbies des pesticides mettent les bouchées doubles pour protéger leur business. C’est ce que révèlent des documents que notre équipe a pu se procurer. La stratégie du choc Ces courriers, datés de mi-mars et début avril, ont été envoyés par Bayer-Monsanto et le COPA-COGECA (lobby agricole) aux décideurs politiques européens. Leur objet ? Avoir le champ libre. En milieu rural on peut être confiné et empoisonné. Confinés et asphyxiés : Quand on peut nuire en toute légalité … Mercredi 22 avril 2020. Le printemps bat son plein au cœur de cet après-midi ; les arbres, tout au moins ceux qui restent, ont mis leurs feuilles, la végétation fourmille de vie ! Nos enfants sont en vacances. Confinement oblige, nous ne pouvons aller bien loin mais nous avons la chance d’habiter une petite commune de campagne, en Limousin, au pied des Monts de Blond : la commune de Javerdat.

Nos garçons ont rejoint le jardin ; ils sèment, ils plantent, ils binent enivrés par les senteurs de l’aubépine voisine. Il faut se fermer à la maison, couper la ventilation, se barricader … Deux heures plus tard, nous voulons achever le travail engagé. Nuire en toute légalité ? ​​ Enquête sur les produits 20 m. Nous nous sommes interrogés sur ces produits classés par le dernier arrêté de décembre comme relevant d’une ZNT incompressible de 20 mètres. Des produits bigrement dangereux donc, au point que même en ces temps de dérèglementation généralisée, il n’est pas question de les pulvériser au ras des maisons. Mais 20 m, direz-vous… Oui, vous avez raison, ce n’est en aucun cas une distance assurant une protection, surtout quand on examine cette liste fournie par le Ministère de l’Agriculture. à télécharger ici.