background preloader

BYOD

Facebook Twitter

Quand les smartphones aident à comprendre le cours. Apprendre avec le téléphone mobile, y réfléchir ensemble. J’ai donc lu Pourquoi et comment utiliser le téléphone cellulaire à des fins pédagogiques ?

Apprendre avec le téléphone mobile, y réfléchir ensemble

Par Alexandre Roberge Sur Thot grâce au tweet de @W2YDavid « : RT @tjeanbaptiste: /via @thot une lente évolution de la perception du téléphone portable dans l’enseignement #eduipm ». Et cela me donne envie de rebondir. Il n’y a pas tant d’article que ça sur le sujet du mobile pédagogique en France. J’en parle de temps en temps sur mon blog (voir le tag « mobile learning »). Et pourtant de l’autre coté de la Manche le « mobile learning » est un sujet de recherche à part entière, et la dynamique st telle qu’elle mérite qu’on s’y intéresse. Alexandre Roberge, donc nous explique que les choses bougent. Réussir la mise en place d'une politique de "BYOD" dans son établissement. Ce témoignage, recueilli sur eSchoolnews, « Crafting a successful BYOD policy« , pourra paraître un peu « lointain » pour certains qui penseront que le modèle américain est trop en décalage avec notre enseignement pour pouvoir en prendre exemple, mais donne matière à réfléchir sur le BYOD.

Réussir la mise en place d'une politique de "BYOD" dans son établissement

Aux Etats-Unis, plusieurs écoles font le même constat : le manque de moyens évident qui ne permet plus d’équiper tous les élèves, collégiens et lycéens et d’envisager une politique efficiente de développement du numérique en classe. Alors pourquoi ne pas envisager le BYOD ? The Rocky River Schools a déjà investi dans de l’équipement informatique pour les élèves mais dresse aussi le constat que souvent, ces élèves préfèrent travailler sur leur propre matériel. Associé aux contraintes financières, cet argument a suffi à convaincre ses dirigeants de mettre en place le BYOD, mais pas de n’importe quelle manière. BYOD ET PEDAGOGIE. Modèle d’intégration du BYOD en contexte... BYOD : quelles sont les bonnes pratiques. 1- Qu’est ce que le « Bring Your Own Device » (BYOD) ?

BYOD : quelles sont les bonnes pratiques

L’acronyme « BYOD » est l’abréviation de l’expression anglaise « Bring Your Own Device » (en français : « Apportez Votre Equipement personnel de Communication » ou AVEC) qui désigne l'usage d'équipements informatiques personnels dans un contexte professionnel. Il peut s’agir par exemple d’un salarié qui, pour se connecter au réseau de l’entreprise, utilise par exemple un ordinateur, une tablette ou son smartphone personnel. 2- Les outils personnels ne peuvent être utilisés qu’à titre subsidiaire dans un cadre professionnel Le droit du travail impose à l’employeur de fournir à ses employés les moyens nécessaires à l’exécution de leurs tâches professionnelles.

L’utilisation d’outils informatiques personnels à des fins professionnelles ne permet pas de s’affranchir de cette obligation. L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? Par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ».

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ?

Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Ce phénomène est apparu aux états-Unis au tournant des années 2000.

Il est contemporain de la multiplication des équipements personnels et mobiles, de la diffusion des pratiques connectées dans les divers contextes sociaux (personnels, famille, école, travail…). Concrètement, il s’agit pour l’individu de recourir à ses équipements propres, en contexte professionnel ou scolaire, afin de poursuivre des objectifs professionnels ou scolaires (Alberta Education, 2012). ClubEBIOS BYOD ReflexionSurLesRisques 2014 02 11 Approuve. Que signifie BYOD? (suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) Le BYOD, acronyme de « Bring Your Own Device », ou en français AVAN, pour « Apportez Votre Appareil Numérique », est apparu vers 2005 dans les entreprises; il fait son apparition depuis peu dans les salles de classe.

Que signifie BYOD?

La perspective du BYOD est de permettre à l’utilisateur de travailler partout et à tout moment avec son appareil numérique personnel. Dans cette approche, les entreprises y ont vu des économies d’infrastructure alors que l’école y a vu un moyen de favoriser l’apprentissage des élèves. Les différents modèles d’intégration du BYOD.

Auteurs : Aurélien Fievez et Gabriel Dumouchel Illustration : Mélanie Leroux En pratique, des enseignants utilisent cette configuration en salle de classe lorsqu’ils permettent à leurs élèves d’amener leur(s) outil(s) technologique(s) personnel(s) afin de réaliser des tâches spécifiques.

Les différents modèles d’intégration du BYOD

Cependant, cette nouvelle approche pédagogique apporte avec elle son lot de perspectives et de réalités. En effet, elle demande une préparation et une analyse approfondie de l’environnement d’enseignement-apprentissage afin de réussir son intégration. Les différents modèles d’intégration du BYOD. Les différents modèles d’intégration du BYOD. Où en est le BYOD au Japon ? Qu'est-il advenu du BYOD, et y a-t-il lieu de s'inquiéter ? Le BYOD est-il trop compliqué ? Loin d’être une nouveauté à ce jour, le BYOD reste pourtant pour de nombreuses compagnies une forme de mystère.

Le BYOD est-il trop compliqué ?

Les médias communicants sur le sujet sont pourtant légion, et tous les acteurs ou presque liés au télécom disposent de solution pour aider ces entreprises. BYOD : Bluebox s’attaque aux menaces liées aux applications mobiles. Bien que de nombreux utilisateurs considèrent généralement que les applications mobiles qu’ils téléchargent sont sûres, plus de 50 % des développeurs avouent utiliser des « raccourcis ou des solutions temporaires » pour lancer leurs applications plus rapidement.

BYOD : Bluebox s’attaque aux menaces liées aux applications mobiles

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et de ses partenaires. Vous consentez également à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis, et vous confirmez avoir lu et accepté nos Conditions d’utilisation et notre Politique de confidentialité. C’est du moins ce qui ressort d’un sondage réalité par Bluebox Security auprès de 400 développeurs d’applications mobiles et plus de 400 utilisateurs.

Pour Pam Kostka, Pdg de Bluebox, la situation est telle que les entreprises et les utilisateurs pourraient faire comme si leurs terminaux avaient été piratés : « dans le développement des applications mobiles, la sécurité est au mieux pensée après coup ». Moderniser l'école : L'exemple du BYOD. Apporter à l’école son propre dispositif mobile, que ce soit une tablette ou un smartphone, est devenu une pratique commune parmi les jeunes.

Moderniser l'école : L'exemple du BYOD

Les professeurs au contraire ne voient pas toujours cela d’un bon œil: ils craignent de perdre l’attention de leurs élèves et considèrent ce phénomène comme un facteur de distraction. Toutefois, une bonne utilisation de ces dispositifs peut se révéler un outil précieux pour la vie scolaire. Elle peut permettre aux jeunes non seulement d’accéder aux contenus des cours ou à des manuels interactifs, mais aussi et surtout de développer la collaboration active entre élèves et même d’élève à professeur. Ainsi se développe la pratique, désormais banale en entreprise, du Bring Your Own Device (Apportez votre propre appareil), qui autorise les élèves à utiliser leur dispositif personnel pour effectuer des tâches scolaires – et ce dans le cadre de l’école ! Avantages à développer Problèmes à résoudre. BYOD : quelles sont les bonnes pratiques. Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation.

Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques

Illustration par Mélanie Leroux Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) » ou « Bring Your Own Technology » (BYOT) ou encore « Apportez Votre Appareil Numérique (AVAN) en français. Ce nouveau type de configuration est de plus en plus présent dans les salles de classe, car il répond à des besoins financiers, mais également éducatifs, dans une société où l’enseignement est de plus en plus personnalisé et intégré aux besoins de consommation.

Le BYOD à l’école en 5 questions. Le BYOD à l’école, peu importe le niveau des élèves, est un sujet particulièrement intéressant. Sur ce blog, nous avons d’ailleurs publié de nombreux articles sur cette thématique :