background preloader

AQUITAINE

Facebook Twitter

BURDIGALA BORDEAUX

AUGUSTORITUM et LEMOVICES. Et l’Aquitaine devint romaine. 1 Traduction par Denis Roussel, Quarto Gallimard, 2003. « Enfin, à celui-là même qui parvenait à recueillir certaines informations, un effort plus rude que tout le reste restait à faire : il lui fallait éviter l’exagération en rapportant ce qu’il avait vu et, résistant à l’attrait de l’extraordinaire et du merveilleux, s’attacher à la vérité pour elle-même et ne rien raconter qui s’en écartât1 »Polybe, Histoire III, 2, 58, 9 1Faisant nôtre cette recommandation de Polybe (IIe siècle av.

Et l’Aquitaine devint romaine

J.C.) qui fit lui- même le périlleux voyage de Gaule pour vérifier ses dires, nous allons interroger les Anciens en nous en tenant à ce qu’ils nous disent. 2Nous tenons à prévenir notre lecteur qu’il va être déçu : quand il s’agit de l’Aquitaine avant l’arrivée des Romains, l’étendue de nos ignorances est incommensurablement plus grande que le petit nombre de nos connaissances, elles-mêmes très ténues et trop souvent limitées à une seule source antique. Un nom L’Aquitaine, la plus méconnue des Gaules 34 Cf. Linguistisque et peuplement en Aquitania. Tome2 aquitaine.

TINTIGNAC

PERIGUEUX VESUNNA. PLASSAC. Saint-Émillion: la villa gallo-romaine sort de son sommeil. 'histoire de sa découverte remonte à 1969.

Saint-Émillion: la villa gallo-romaine sort de son sommeil

Léo de Malet, père d'Alexandre, Guillaume et Bérangère, propriétaire du terrain dit « du Palat », envisageait de faire arracher des souches de peupliers. Issu d'une famille saint-émilionnaise depuis le début du XVIIe siècle, Léo de malet garde à l'esprit des écrits de Charles Ouÿ-Vernazobres (1) faisant état de l'existence de vestiges antiques, et émet des recommandations sur les précautions à prendre pour l'arrachage de ces souches. La Gaffelière existe depuis le IIe siècle...La suite de l'histoire lui donne raison. Les premières fouilles de sauvetage et de contrôle se déroulent en 1970 et 1971, et mettent à jour des mosaïques couvrant le sol d'une immense villa gallo-romaine à péristyle.

L'état de conservation, malgré les dégâts du temps, est à couper le souffle, et la première campagne vise donc à protéger le site, en stoppant le délitement des mosaïques. Ressources : carte interactive des découvertes dans le Périgord gallo-romain. En Gaule Aquitaine : la vigne des Bituriges Vivisques. Le célèbre cépage Biturica, ou Biturgiaca, nous est connu par les écrits de Pline l’Ancien et de Columelle, lequel précise qu’il a été importé récemment de pays lointains.

En Gaule Aquitaine : la vigne des Bituriges Vivisques

À la fin du VIe siècle, c’est Isidore de Séville (Étymologies) qui l’évoque à son tour, sans doute à partir des écrits de Columelle. Bien que l’on ne puisse pas établir avec une totale certitude dans quelle région cette Vitis bitiruca était cultivée – chez les Bituriges Cubes (c’est-à-dire restés autour de Bourges) ou chez les Bituriges Vivisques (déplacés à l’embouchure de la Gironde) – les indices archéologiques découverts dans la région de Bordeaux laissent à penser qu’il s’agit bien de l’Aquitaine.

L’étude des découvertes archéologiques réalisées dans la région, instruments ou installations liés à la culture de la vigne et à la production de vin, outils vignerons et traces agraires, a fait apparaître deux grandes entités viticoles : les pays du Charentais et de Cognac et le Bordelais. Musée d'Aquitaine : Objet du mois : Torque en or. Torque, collier, Premier âge du Fer, découvert avant 1917, site d'Uchacq.

Musée d'Aquitaine : Objet du mois : Torque en or

Or, longueur , largeur , poids . Collection musée d'Aquitaine, n° d'inventaire 2015.5.1 Découverte fortuite d'une pièce rare Les détails stylistiques Le torque est formé d'une épaisse tige métallique ronde, généralement terminée en boule à ses deux extrémités et plus ou moins travaillée ou ornée. Ce torque pèse 50 grammes et présente une forme rubanée terminée par deux boules (l’une d’elle a été aplatie après la découverte). Les études menées depuis sa découverte jusqu'à nos jours Présenté pour la première fois en 1927 à la Société de Borda (Dax), cette société savante en publiera un bulletin. Les chefs-d'oeuvre du musée. Un village gaulois au nord de l'Aquitaine. Un village gaulois au nord de l'Aquitaine. Un village gaulois au nord de l'Aquitaine. Le site des musées aquitains. Le site officiel du musée d'Aquitaine.