background preloader

Le Learning Center, avenir des bibliothèques universitaires ?

Le Learning Center, avenir des bibliothèques universitaires ?
Baisse des prêts de livres, de la fréquentation, fermetures récentes de bibliothèques universitaires au Canada et aux États-Unis… peut-être faut-il se questionner sur le rôle et l’avenir des BU. Lieux d’apprentissage par excellence, les BU regorgent de ressources, mais les modalités d’accès à l’information ont changé : 99% des recherches commencent aujourd’hui sur Google, la BU n’est donc plus la seule détentrice d’informations ni le lieu premier des recherches. Il est nécessaire de rappeler que l’objectif principal des BU est le service rendu aux étudiants… et non la conservation des collections ! L’impact et l’attrait de la BU ne seront maximaux que si les bibliothèques universitaires investissent les terrains des étudiants : avoir une application smartphone qui permettrait l’accès au catalogue, aux informations, ou une politique de formation aux techniques de recherche. Concrètement, qu’est-ce que c’est? Un Learning Center, c’est un centre qui allie la recherche à la formation.

http://mondedulivre.hypotheses.org/3406

Related:  Au delà des lieux documentaires ESPE d'Aquitaine / MédiaquitaineLes Bibliothèques universitairesLearning Center

Bibliothèque troisième lieu : quelles caractéristiques ? Ray Oldenburg a établi une typologie présentant les caractéristiques du troisième lieu dans son livre The Great, Good Place : 1- Un espace neutre et vivant : propice à un échange informe entre tous les membres de la communauté. Ces espaces agissent comme niveleur social où les individus se positionnent sur un même pied d’égalité. 2- Un lieu d’habitués : le troisième lieu agit comme un facilitateur social et permet de rompre la solitude ou de contrer l’ennui.

Étudiants à la fac : profitez aussi de la vie de campus ! - L'Etudiant Les universités montent des projets qui dynamisent la vie de campus, sur le terrain de la culture, de l'entrepreneuriat ou de l'innovation. Exemples à Arras, La Rochelle, Saint-Étienne, Montpellier et Saclay. Soyez actifs dans les espaces connectés de l'université d'Artois ! Début 2016, de nouveaux espaces ont fait leur apparition à l'université d'Artois : dotées notamment de mobilier mobile, de tableaux numériques interactifs et d'écrans de projection, des "salles actives" visent à favoriser le travail en groupe et l'utilisation des nouvelles technologies. De même, les bibliothèques sont repensées pour accueillir des learning labs et des clusters dédiés aux projets collaboratifs, ainsi que des "espaces de convivialité", aménagés avec chauffeuses et tables basses pour le confort des étudiants. Les locaux des sites de Lens et d'Arras ont été réaménagés, avant que ne le soient ceux de Liévain, Béthune et Douai.

Bibliothèques universitaires et concurrence ou comment la communication devrait venir aux bibliothèques Les bibliothèques universitaires (BU) ont une double spécificité : en tant que bibliothèques, elles ont un rôle à jouer dans la nouvelle offre informationnelle et en tant que structures appartenant à une université elles dépendent fortement de cette dernière. Ainsi, elles sont en concurrence. En concurrence contre les géants du web, leurs offres ergonomiques et pléthoriques. En concurrence car leur tutelle, changeant de statut, risque fort de modifier leurs modalités de gestion, voire leurs missions.

Troisième lieu Le Québec a emboîté le pas, notamment après la conférence donnée par Mathilde Servet en 2010, à Montréal, au Congrès des milieux documentaires. « On veut changer l’image de la bibliothèque sévère et austère. C’est un choc de design fantastique, explique Réjean Savard, professeur de bibliothéconomie à l’Université de Montréal. Une bibliothèque qui se réclame du troisième lieu offre une organisation spatiale flexible, pour pouvoir s’adapter constamment à divers usages, populations et technologies. On y trouve du soleil et de la couleur.

Créer des services innovants Le dernier numéro de la collection « La Boîte à outils » propose un tour d’horizon des facteurs d’innovation en bibliothèque, qu’ils soient liés aux technologies de l’information ou à une évolution du métier mettant le public au cœur des politiques des établissements. Le principe de la collection est respecté, une alternance d’articles théoriques entrecoupés de présentations d’expériences menées en bibliothèque. L’ouvrage est structuré en trois parties : l’innovation dans les services – aspects stratégiques ; l’impact du numérique ; renouveler les services avec les différents acteurs, qui traite des aspects managériaux de la gestion de l’innovation. Marie-Christine Jacquinet, conservateur et professeur associé à Paris-Ouest Nanterre La Défense, a coordonné les 17 auteurs (bibliothécaires, journalistes, consultants) qui ont participé à cet ouvrage. La deuxième partie est consacrée aux innovations générées par le numérique. C’est ce qui paraît le plus évident, le plus visible.

Bibliothèques troisième lieu : les 10 essentiels Pour répondre à quelques demandes qui m’ont été adressées au sujet des lectures essentielles concernant les bibliothèques troisième lieu, voici une médiagraphie rassemblant une dizaine de documents significatifs. 1. Ray Oldenburg. Une bibliothèque universitaire sans livre - 14/01/2016 L’Université de Poitiers a décidé de soigner les conditions de travail des étudiants en transformant une ancienne bibliothèque en ruche. Explications. Mille mètres carrés au sol et des rangées de livres : c'était avant… dans l'ancienne bibliothèque universitaire, connue sous l'appellation Droit et Lettres et reconnue comme la maison mère de toutes les BU de l'université qui en compte quatorze principales. Aujourd'hui la BU de droit - celle de lettres a gardé la même configuration – ne ressemble plus à sa conception initiale. Un confort de travail maximal

Jeux vidéo, café-restau et ambiance cosy : la bibliothèque deviendra un "troisième lieu" La fréquentation des bibliothèques est en baisse. Le constat est sans appel. Pour redorer leur blason et attirer les foules, certaines municipalités misent sur la mixité des activités. La bibliothèque n’est alors plus ce temple dédié aux livres, parfois un peu vieillot, mais un « troisième lieu » ou « tiers-lieu » où se mêlent livres, cours de langues, café-restau ou même jeux vidéos.

Former les bibliothécaires à la médiation numérique - L’ABES m’a proposé d’écrire un article pour le numéro 81 consacré à La formation en bibliothèque – Espaces de médiation, nouvelles perspectives. Voici l’article qui a été publié, n’hésitez pas à lire l’ensemble du numéro, il est librement accessible en ligne. Merci à Marion G. pour l’accompagnement éditorial. Je vous recommande également la lecture dans ce numéro de l’article d’Anne-Gaëlle Gaudion intitulé Médiation numérique : quelques recommandations pour une application en bibliothèque publique. En 2009, Jenny Rigaud, responsable du pôle Culture du CNFPT propose une démarche inédite a un petit groupe de formateurs : réinventer les formations sur le numérique et les bibliothèques.

Related: