background preloader

Apprentissages - approches scientifiques

Facebook Twitter

Qu'est-ce que les neurosciences cognitives ? - Prim à bord. Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages. Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ?

Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages

Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ? La réflexion s'est appuyée notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes. Écouter les enregistrements de la journée Une approche en quatre niveaux pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissage. player1.

Dejad de propagar el mito de los estilos de aprendizaje - Cuaderno de Cultura Científica. Comment mieux évaluer le travail des élèves. Des chercheurs testent actuellement, dans 70 collèges et lycées, une alternative au traditionnel système de notation : l’évaluation par compétences.

Comment mieux évaluer le travail des élèves

Les neuromythes - Elena Pasquinelli. Séminaire international de l’Ifé, cadrage de la 12e session des 29 et 30 juin 2016. Séminaire international de l’IFÉ : « Apprendre et Faire apprendre : perspectives internationales » 12e session des 29 et 30 juin 2016.

Séminaire international de l’Ifé, cadrage de la 12e session des 29 et 30 juin 2016

Neuromythes et enseignement. De récentes études ont montré que les enseignants croient souvent à des neuromythes, c’est-à-dire à de fausses conceptions sur le fonctionnement du cerveau,.

Neuromythes et enseignement

Ces neuromythes peuvent s’avérer problématiques pour la réussite des élèves, parce qu’ils peuvent orienter les pédagogues vers des pratiques d’enseignement qui ne sont pas entièrement compatibles avec le fonctionnement du cerveau de leurs élèves. Pour cette raison, dans cet article, les trois neuromythes les plus fréquents en éducation sont présentés et discutés. 895.n°895 - Roland Goigoux : « On ne peut pas se prévaloir de résultats probants à l’issue d’une expérience singulière » Professeur à l’université Blaise-Pascal-Clermont-II, Roland Goigoux a dirigé l’étude « Lire-Ecrire au CP », issue de l’observation de 131 classes pendant un an.

895.n°895 - Roland Goigoux : « On ne peut pas se prévaloir de résultats probants à l’issue d’une expérience singulière »

Jean-Luc Berthier au lycée Pierre Mendès France de Savigny-le-Temple (77) Quels aménagements introduire en cours pour favoriser la réussite des élèves ?

Jean-Luc Berthier au lycée Pierre Mendès France de Savigny-le-Temple (77)

C’est la question que se sont posés les enseignants du lycée Pierre Mendès France de Savigny-le-Temple après avoir constaté que certains de leurs élèves obtenaient des résultats médiocres aux évaluations alors qu’ils avaient révisées. Après s’être formés au Contrat Participatif d’évaluation l’année dernière, ils ont assisté cette année à une conférence de Jean-Luc Berthier sur les sciences cognitives et leur apport pédagogique. Au programme, le rôle des différentes mémoires dans les activités cognitives, la gestion de l’oubli et de la consolidation mnésique, les techniques de mémorisation active et le développement des capacités attentionnelles. À l’issue de la conférence, nombreux étaient les enseignants convaincus de l’intérêt des pratiques pédagogiques exposées. Fondements cognitifs des apprentissages scolaires - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 06 janvier 2015 09:30.

Le cours 2014 a été consacré aux liens qu’entretiennent ou que devraient entretenir les sciences cognitives avec les sciences de l’éducation.

Fondements cognitifs des apprentissages scolaires - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 06 janvier 2015 09:30

Unige 86328 attachment01. Le cerveau ne peut pas faire deux choses à la fois. Doc de travail 12aout vupyc 11 09. A la recherche d’une Science pour l’éducation. A l’occasion d’un article hagiographique sur Céline Alvarez, on a pu lire récemment, dans un magazine bien connu dans le monde éducatif, la phrase suivante : « Les neurosciences sont les seules à pouvoir nous renseigner sur la complexité de l’être humain » ( «Le cerveau d’un enfant varie selon la pédagogie qu’on lui applique », Lorraine Rossignol, Télérama, 19 février 2016).

A la recherche d’une Science pour l’éducation

Dans son simplisme grotesque, l’affirmation a suscité quelques vives réactions de lecteurs, mais la plupart des professionnels de l’éducation se sont contentés de réactions narquoises. Sur le fond, elle ne fait pourtant que caricaturer ce que l’on entend parfois, y compris dans certaines institutions de l’éducation nationale. Les mathématiques de haut niveau, au cœur de l’étude du cerveau.

Peut-il y avoir une pensée sans langage ?

Les mathématiques de haut niveau, au cœur de l’étude du cerveau

Voici une question séculaire qui intrigue bien des philosophes et scientifiques. Dans ce débat, les mathématiques ont un statut particulier. Pour certains, tel Noam Chomsky, l’activité mathématique a émergé chez l’Homme comme conséquence de ses capacités de langage. Au contraire, la plupart des mathématiciens et physiciens pensent que la réflexion mathématique est indépendante du langage. Visualiser le cerveau mathématicien en action.

Qu'est-ce qu'un "neuromythe?" L'utilisation avertie des connaissances concernant le cerveau et ses fonctions peut nous conduire à de meilleurs choix et décisions, plus informés et conformes à la réalité.

Qu'est-ce qu'un "neuromythe?"

C'est le cas notamment dans le domaine de l'éducation, où le cerveau et ses modifications dues à l'apprentissage sont au coeur des pratiques. Mais pour que cette utilisation soit profitable, il est nécessaire qu'on sache identifier, dans la masse d'informations en circulation, celles fondées sur les faits. La place de plus en plus importante que prennent les sciences du cerveau dans notre société s'accompagne en effet par ailleurs de simplifications excessives, de distorsions des résultats expérimentaux et de leurs interprétations, de mécompréhensions - d'idées irréalistes, non fondées sur les faits, que nos propres intuitions et espoirs contribuent à renforcer.

Un cas de neuromythe. Le cerveau ne pense pas tout seul, par Evelyne Clément, Fabrice Guillaume, Guy Tiberghien & Bruno Vivicorsi (Le Monde diplomatique, septembre 2014) L’ invraisemblable imbroglio des sciences de l’éducation. Player. Le cerveau Archives. Neuroscientists create ‘atlas’ showing how words are organised in the brain. Scientists have created an “atlas of the brain” that reveals how the meanings of words are arranged across different regions of the organ.

Like a colourful quilt laid over the cortex, the atlas displays in rainbow hues how individual words and the concepts they convey can be grouped together in clumps of white matter. “Our goal was to build a giant atlas that shows how one specific aspect of language is represented in the brain, in this case semantics, or the meanings of words,” said Jack Gallant, a neuroscientist at the University of California, Berkeley. No single brain region holds one word or concept. A single brain spot is associated with a number of related words. And each single word lights up many different brain spots. Described as a “tour de force” by one researcher who was not involved in the study, the atlas demonstrates how modern imaging can transform our knowledge of how the brain performs some of its most important tasks.

Dangers, incertitudes et incomplétude de la logique de la compétence en éducation. 1 La déferlante des compétences touche également d’autres pays, mais nous sommes dans l’incapacité d’ (...) 1L’école ressemble à une mer tumultueuse : au déferlement d’une vague fait suite le déferlement d’une autre. Dans le champ pédagogique, ces vagues ont pour nom : pédagogie active, pédagogie par centres d’intérêt, pédagogie fonctionnelle, pédagogie par projets, pédagogie par objectifs et, dernière écume, pédagogie par compétences. Bruno Devauchelle : Numérique, attention, intention : Qu'en faire en classe ? "Ils ne font plus attention ! Génération zapping ! Pas de concentration ! " voici quelques une des expressions qui peuplent les conversations des salles des enseignants dans les établissements scolaires. A ce discours s'ajoute celui sur la télévision, la zapette (cf. les propos de Philippe Meirieu), et plus récemment les tablettes et les écrans.

Comment évaluer l’efficacité des dispositifs éducatifs. Les «natifs du numérique» n'existent pas  Des lettres bien attachantes / Québec Science. L'adolescent explorateur. La mémoire : la faculté la plus importante chez l'Homme ?