background preloader

La personne et son milieu de vie

Facebook Twitter

Petit ventre affamé n’a pas d’oreilles. L’homme s’est retourné vers moi quand il a vu les deux portes des toilettes, l’une à sa gauche, l’autre à sa droite, sans aucune indication.

Petit ventre affamé n’a pas d’oreilles

Pas un pêcheur d’un côté et une sirène de l’autre, pas de rose ni de bleu. C’est voulu. Je n’avais jamais remarqué avant, et je suis pourtant venue souvent boire une bière sur la magnifique terrasse d’À l’abri de la Tempête, microbrasserie des Îles-de-la-Madeleine fondée en 2004, une des premières à l’est de Québec. Un rêve fou, une vieille usine de crabe près de la plage du Corfu, du nom d’un navire échoué en 1963. L’Abri est aujourd’hui une institution aux Îles, ses bières sont partout sur l’archipel et au-delà, environ le tiers de la production est exportée.

On est en train d’agrandir. Je n’avais jamais porté attention non plus au logo de la microbrasserie, on y voit une silhouette, des bras musclés tiennent un tonneau qui recouvre le visage, un autre tonneau dissimule le reste du corps, jusqu’aux genoux. Elle s’était fait un personnage. Lesoleil. Le conseiller de Démocratie Québec (DQ), Jean Rousseau, s’en est pris au ton «vitriolique» du président du RTC et porte-parole du projet de tramway, Rémy Normand.

lesoleil

«Les gens en ont assez», a fait savoir le représentant de Cap-aux-Diamants, à propos de déclarations controversées du bras droit du maire Régis Labeaume. Les plus récentes concernaient la demande de compensation financière des commerçants de la route de l’Église gravement affectés par les travaux de réaménagement majeurs qui y ont cours. «La route de l’Église, c’est une artère qui avait ses difficultés aussi, qui n’a pas évolué beaucoup au cours des dernières années, avait déclaré devant la presse le vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec. Alors, il y a peut-être des questions à se poser pour chacun de ces commerces-là [...] sur le futur de leur commerce», avait-il ajouté, soulevant l’ire des gens d’affaires du secteur. M. «Mesquin» De l'Amérique latine à... Bellechasse.

Les médias font abondamment état de la créativité et des efforts déployés par les employeurs pour attirer de la main-d’œuvre en région.

De l'Amérique latine à... Bellechasse

C’est le cas notamment dans Bellechasse, en Chaudière-­Appalaches, où le taux de chômage est très bas. Le gouvernement de François Legault arrive aussi avec sa vision de l’accueil, de l’intégration et de la francisation des immigrants, avec la promesse que la régionalisation de l’immigration se concrétisera enfin à travers le Québec. Si les employeurs et les petites municipalités ne veulent pas que cette précieuse main-d’œuvre, recrutée souvent à grands frais pour faire rouler les entreprises et l’économie locale, rebrousse chemin vers Lévis, Québec, Mont­réal ou d’autres grandes villes du Québec ou du Canada, les «locaux» et les «de souche», doivent également être de la partie.

«On a besoin de la population», affirme Mme Orain. «Préparer les collègues de travail à l’arrivée des travailleurs étrangers ne suffit pas. Au programme? La deuxième? Lesoleil. Ça ne vous arrive jamais de rayer les 30 minutes de vélo stationnaire de votre routine parce que vous avez mal dormi?

lesoleil

De succomber à une double ration de fondant au chocolat? Le dicton est clair, quand on veut on peut, et pourtant. Redorer l’image des quartiers populaires ensemble.

Préjugés, stéréotypes et discrimination

Interculturel. Médias et argumentation. Pauvreté et inégalités. Culture et valeurs. Réseaux. Familles. Télé-Québec - Un autre documentaire de la série «Voir... Pédiatrie sociale : un autobus à la rencontre des familles en milieu rural. Un photoreportage de Myriam Fimbry, à Désautels le dimanche Des collations, des jeux et un grand bac bleu rempli de matériel médical : pèse-personne, stéthoscope… La travailleuse sociale Delphine Bachand-Morin, employée au Centre de pédiatrie sociale Main dans la main, à Cowansville, monte à bord d’un autobus scolaire pas comme les autres.

Pédiatrie sociale : un autobus à la rencontre des familles en milieu rural

L’autobus a été complètement réaménagé en véhicule récréatif par un père de famille de la région, qui le prête gracieusement plusieurs fois par mois. Derrière le rideau, au fond, se trouvent les dortoirs. C’est là qu’auront lieu les examens médicaux. Les parents et enfants prendront place autour des tables.

Migrants haïtiens 2017

Gentriville. ICI Radio-Canada.ca. Développement des communautés et quartiers. Ligue des droits et libertés – Section Québec. Au Québec, on peut être emprisonné pour des amendes non-payées en lien avec les règlements municipaux et certaines lois provinciales.

Ligue des droits et libertés – Section Québec

Dans le cas particulier des marginaux qui sont judiciarisés, il s’agit selon nous du résultat injuste d’un processus qui pose problème du début jusqu’à la fin. Il faut que cette pratique cesse au plus vite si nous voulons donner une chance de s’en sortir aux plus exclus de notre société. C’est pourquoi nous demandons qu’à court terme il y ait un moratoire à Québec sur l’emprisonnement pour non-paiement d’amende. Enfin, à moyen terme, nous demandons que soit modifié le Code de procédure pénale afin qu’il ne soit plus possible de faire subir un traitement aussi injuste et discriminatoire.

Pour en savoir plus … Liste de nos appuis Documentation Télécharger la pétition.

Itinérance et santé mentale