background preloader

Échanges

Facebook Twitter

CETA (Canada-Europe) Présidentielle 2017 : un « scénario parfait » pour les marchés. Les places financières ont affiché un soulagement prudent, lundi matin, en Asie après les résultats du premier tour, pariant sur une victoire du pro-européen Macron.

Présidentielle 2017 : un « scénario parfait » pour les marchés

Quelques heures après les résultats du premier tour de l’élection présidentielle, la Bourse de Paris a bondi à l’ouverture lundi 24 avril (+4,1 %), les investisseurs exprimant un vif soulagement de voir Emmmanuel Macron arriver en tête face à Marine Le Pen. La French Tech conquérante. En l’espace de quelques années, la France a rattrapé son retard en matière d’innovation.

La French Tech conquérante

Les capitaux affluent, les start-up fourmillent et de jeunes entrepreneurs rêvent de devenir les leaders mondiaux de demain. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Sophy Caulier C’est presque devenu une banalité. La société Actility, créée en 2010, vient d’annoncer une levée de fonds de 70 millions d’euros afin d’accélérer son développement dans l’Internet des objets. Il y a à peine quelques années, un tel montant était inimaginable pour une start-up française aussi jeune. Au cœur du capitalisme français : le temps des actionnaires. En dix ans, le pouvoir au sein des entreprises s’est déplacé des dirigeants vers des actionnaires décidés à ne plus faire de la figuration : cinquième et dernier volet de la série « Au cœur du capitalisme français ».

Au cœur du capitalisme français : le temps des actionnaires

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Denis Cosnard Rendez-vous le 15 juin. S’il y a une assemblée générale à ne pas rater cette année, c’est celle de Renault. En 2016, les actionnaires du constructeur automobile avaient voté à 54 % contre le salaire hors norme du PDG Carlos Ghosn : 7,2 millions d’euros pour un mi-temps, l’essentiel de ses revenus provenant de son poste chez Nissan. En zone euro, l’inflation est au plus haut depuis quatre ans. L’indice des prix a progressé de 2 % en février dans l’union monétaire.

En zone euro, l’inflation est au plus haut depuis quatre ans

La BCE estime toutefois que cela ne justifie pas encore une réduction de ses soutiens à l’économie. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Marie Charrel Le chiffre est symbolique, et il n’a pas fini d’agiter le petit monde des économistes. En février, l’inflation en zone euro a progressé de 2 % sur un an, après + 1,8 % en janvier, selon la première estimation publiée jeudi 2 mars par Eurostat. Du jamais-vu depuis janvier 2013. « Cela faisait quatre ans que l’indice des prix n’avait pas atteint la cible de 2 % fixée par la Banque centrale européenne [BCE] », note Howard Archer, économiste chez IHS Markit. Capitalisme : les familles font de la résistance. Des grands groupes aux PME, les entreprises familiales ont fait preuve de résilience pendant la crise.

Capitalisme : les familles font de la résistance

La ferme France fait son show dans la morosité. Le succès populaire du Salon de l’agriculture, qui ouvre ses portes samedi 25 février, ne peut faire oublier les difficultés du secteur.

La ferme France fait son show dans la morosité

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Laurence Girard Un ciel nuageux avec quelques rayons de soleil. Ce pourrait être le bulletin météo de l’agriculture française alors que s’ouvre, samedi 25 février, à Paris, le 54e Salon international de l’agriculture. Une atmosphère assombrie encore par le décès brutal, le 19 février, de Xavier Beulin, président de la FNSEA. Comment une entreprise française se fournit en talc au pays des talibans.

Comment en finir vraiment avec la crise grecque ? La solution paraît simple : les créanciers de la Grèce devraient accepter de renoncer à une partie de leurs créances, afin d’alléger le poids de la dette.

Comment en finir vraiment avec la crise grecque ?

Mais le moment n’est pas propice. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) En ce début d’année, Athènes et ses créanciers se retrouvent une fois de plus sur la brèche. Ils n’ont qu’une poignée de semaines pour s’entendre sur une liste de réformes à adopter en échange d’un nouveau prêt, afin de surmonter des échéances de remboursement considérables d’ici à juillet : au moins 7 milliards d’euros à trouver pour honorer les dettes hellènes vis-à-vis de la Banque centrale européenne (BCE) et du Mécanisme européen de stabilité (MES).

Les représentants des créanciers (Fonds monétaire international, BCE et MES) sont attendus en Grèce dans les prochains jours pour tenter de boucler les derniers détails d’un accord avec le gouvernement Tsipras, avant l’Eurogroupe du 20 février. Le traité de Maastricht fête ses 25 ans en catimini. Au fil des ans, il est devenu le symbole d’une Europe dysfonctionnelle et coupée des peuples, aujourd’hui montrée du doigt par les mouvements eurosceptiques.

Le traité de Maastricht fête ses 25 ans en catimini

Le 7 février, les pays membres fêteront, dans la discrétion, les 25 ans de la signature du traité de Maastricht. Et pourtant, en approfondissant la construction de l’Union européenne, ce texte fondateur a jeté les bases qui mèneront à l’adoption de l’euro, dix ans plus tard. Parmi les nombreuses règles qu’il a fixées, la plus célèbre – et critiquée – est celle instaurant la limite de 3 % du produit intérieur brut (PIB) pour le déficit public, et de 60 % du PIB pour la dette publique. « Ces seuils ont été fixés un peu arbitrairement pour assurer la convergence économique des pays membres », rappelle Grégory Claeys, chercheur au think tank bruxellois Bruegel.

Les dirigeants européens imaginaient que cela suffirait à éviter les crises. La récession de 2008 a brutalement montré qu’ils avaient tort. Sciences éco et patrons : la guerre est (re)déclarée. L’Académie des sciences morales et politiques présente, lundi, sa vision sur les programmes et les manuels.

Sciences éco et patrons : la guerre est (re)déclarée

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas Le vieil antagonisme qui oppose certains patrons et les sciences économiques et sociales (SES) est en passe d’être relancé. Cette discipline scolaire qui fête ses 50 ans cette année serait en effet anti-entreprise, anti-économie de marché. Et ses professeurs, des keynésiens, voire des marxistes – en tout cas, bien trop à gauche. Les hostilités doivent s’ouvrir lundi 30 janvier, avec un colloque de l’Académie des sciences morales et politiques consacré à « l’enseignement de l’économie dans les lycées ». L’Europe, nouveau terrain de chasse des investisseurs activistes.

En un an, le nombre d’entreprises prises pour cible sur le Vieux Continent a bondi de 35 %.

L’Europe, nouveau terrain de chasse des investisseurs activistes

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Denis Cosnard Beaucoup les considèrent encore comme des maîtres chanteurs, des pirates du capitalisme prêts à fondre sur les entreprises un peu fragiles en recourant à tous les moyens, même les pires. Eux-mêmes se voient plutôt comme de vrais actionnaires, qui jouent leur rôle de façon pleine et entière. Donald Trump tire un trait sur le traité de libre-échange transpacifique. Le président américain a signé une ordonnance actant le retrait des Etats-Unis du traité transpacifique. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Chose promise, chose due.

Trois jours après son investiture, Donald Trump a pris, lundi 23 janvier, une décision hautement symbolique en signant une ordonnance qui entérine le retrait des Etats-Unis du traité de libre-échange transpacifique (TPP). Par ce geste, le président américain affirme sa volonté de remettre à plat les relations commerciales du pays avec ses principaux partenaires accusés d’exposer les salariés américains aux quatre vents de la mondialisation, un thème qu’il n’a cessé de marteler tout au long de sa campagne électorale. Trading for better. A Davos, Xi Jinping grand timonier du libre-échange. Le président chinois a lancé un avertissement voilé à Donald Trump sur une éventuelle guerre commerciale. La grippe profite à l’industrie pharmaceutique. Les ventes de vaccins anti-grippaux de Sanofi devraient battre des records cet hiver.

L’industrie espère par ailleurs que l’épisode grippal sera « un plaidoyer pour la vaccination ». LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Juliette Garnier La vaccination contre la grippe saisonnière a de nouveaux avocats. Ce n’est pas pour déplaire aux trois fabricants du vaccin antigrippe, Sanofi, Mylan et les laboratoires Pierre Fabre. Des centaines de médicaments vitaux en rupture de stock. Les pénuries concernent environ 400 traitements.

Un problème largement lié à la mondialisation du marché. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Pascale Santi La situation est jugée « préoccupante ». 391 médicaments en rupture d’approvisionnement ont été signalés à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) au niveau national en 2015, selon les chiffres communiqués fin décembre 2016. On en comptait 438 en 2014 et 404 en 2013. Si les chiffres 2016 ne sont pas encore connus, la tendance est la même. 2017, année test pour les économies émergentes. Le très anachronique retour de flamme libéral. « Pour une autre mondialisation », par Thomas Piketty. Les administrations Clinton puis Obama ont accompagné le mouvement de libéralisation. Le rejet wallon du traité commercial CETA avec le Canada plonge l’UE dans le désarroi.

Le gouvernement de la région belge a maintenu son opposition au projet d’accord de libre-échange, et bloque ainsi sa ratification. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) et Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, bureau européen) Apple et Samsung devant la Cour suprême des Etats-Unis.

On est toujours le pirate de quelqu’un. Jean-Luc Mélenchon : « La nationalisation d’Alstom est indispensable » « Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, on assiste à un “tournant empirique” de l’économie » L’internationalisation des échanges, une utopie bien vivante. Crowdfunding, quand le don déçoit. Famille, je vous hais... Comprendre l’affaire Kerviel en 3 questions.

Sport

La France promeut l’arbitrage privé du Tafta au sein même de l’Europe. Andy Murray : « Il y a trop d’argent dans le sport » « Pour lutter contre l’argent de la terreur, traitons vraiment la question de l’économie souterraine et des trafics » « Pour lutter contre l’argent de la terreur, traitons vraiment la question de l’économie souterraine et des trafics » Espoirs et vertiges de la révolution « Blockchain »