background preloader

Ergonomie éditoriale

Facebook Twitter

Lisibilité Intelligibilité de documents d'information. Lisibilité ­ Intelligibilité de documents d'informationLisibilité ­ Intelligibilité de documents d'information Claire Gélinas­Chebat, Clémence Préfontaine, Jacques Lecavallier et Jean­Charles Chebat, Claire Gélinas-Chébat et Clémence Préfonfaine sont professeures au département de linguistique, Université du Québec à Montréal; Jacques Lecavalier est professeur au CEGEP de Valleyfield; Jean-Charles Chebat est professeur au département des Sciences Administratives, Université du Québec à Montréal.

Lisibilité Intelligibilité de documents d'information

Novembre 1992 (revisé en juin 1993) Introduction Les entreprises de services (ministères, banques, compagnies d'assurance, etc.) produisent de nombreux documents dans le but d'informer le public. Du point de vue linguistique, il existe un certain nombre de règles pour faciliter la lecture des textes. Il est possible de mesurer le niveau de lisibilité des textes. Nous tenterons ici d'opposer les concepts et modèles de lisibilité (généralement retenu dans la littérature) à celui d'intelligibilité. 1. Bienvenue sur la page d'accueil. La lecture facile à l’écran. Dirty Old Town...

La lecture facile à l’écran

Sur certaines listes de diffusion, il est un phénomène régressif qui consiste à revenir en permanence sur les mêmes vieux sujets, et cela malgré les années qui passent. Parmi ces sujets, une question revient à intervalles réguliers sur les listes consacrées à la publication sur l’internet : peut-on lire à l’écran ? Ou, plus précisément : peut-on lire des textes longs à l’écran ? Pour des textes courts, la question ne se pose pas. Pour les textes longs, cela semble passionner les foules, puisque le sujet revient régulièrement et qu’il favorise les bonnes grosses engueulades et la constitution de chapelles ; certains sites Web déploient même des procédés tellement tordus pour présenter les textes qu’ils trahissent cette idée très répandue que, hé ben non, on ne peut pas lire de textes longs à l’écran. Or, à moins de prendre les autres pour plus cons que soi, il faut bien admettre que les gens lisent de longs textes à l’écran.

Des « règles » typographiques en général. Ergonomie Web. Demain, des compétences en ergonomie éditoriale dans les bibliothèques ? Cet article a été publié il y a 5 ans 7 mois 9 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour, ou pas ! J’évoque souvent ici le nécessaire travail de « médiation numérique« . Cela suppose, outre la maîtrise d’outils types blogs et consorts, un projet, une démarche éditoriale et bien sûr un contenu. Celui-ci doit être adapté à la forme sous laquelle il est diffusé.

En effet, bien loin d’une simple transposition du média écrit le numérique, les textes que nous écrivons doivent être eux-mêmes formatés pour une lecture sur écran. De plus, un site web a ceci de particulier que les mots qu’il contient sont des méta-données qui vont en assurer la trouvabilité au moyen d’un référencement efficace. Le webwriting couvre tout ce qui touche à l’écriture pour le Web. Je suis spécialiste en ergonomie éditoriale. Précisant pourquoi elle emploie « ergonomie » plutôt que rédaction, elle précise dans ce billet de son blog : Auteur : Silvae (1102 Posts)

Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange. C’est quoi l’ergonomie éditoriale. Pour un site internet, définir son ergonomie éditoriale est une étape importante permettant l’organisation des contenus, l’intégration des mots clés ainsi que la mise en place des modes de navigation.

C’est quoi l’ergonomie éditoriale

L’ergonomie est une analyse de l’adéquation de la machine avec les caractères humains, c’est-à-dire étude de l’adaptabilité de la machine avec les caractères humains. L’objectif de l’ergonomie sur le site web est la possibilité d’étude des interactions utilisateurs et site internet. Par conséquent, un site web doit être conforme aux besoins des internautes, facile à utiliser surtout les circuits de navigation, et doit être lisible et compréhensible par tout le monde.

En outre, l’ergonomie éditoriale nous donne l’opportunité de faire la distinction de l’atout de l’accessoire. La scénarisation d’un texte peut entraîner une lecture approfondie car les contenus correspondent aux attentes des internautes. L'ergonomie éditoriale. Crédit Photo : imagenesppll L’ergonomie, pourquoi faire ?

L'ergonomie éditoriale

L’ergonomie étudie la meilleure adéquation entre les caractéristiques humaines et les machines, objets. Elle cherche à adapter l’objet, l’outil, la machine aux caractéristiques humaines et non l’inverse. Avant d’être esthétique, belle, une chaise devrait être fonctionnelle et confortable. Que serait une jolie chaise si on ne peut pas y être assis confortablement ? La question se pose également pour un site web. Extrait Ergonomie-Web-3eme-Edition.pdf.