background preloader

Edgar Morin

Facebook Twitter

Edgar Morin : « Tout espoir d'humaniser l'Europe s'effondre » [Archive] C’est un jeune homme de 94 ans qui tweete ses humeurs sur l’actualité.

Edgar Morin : « Tout espoir d'humaniser l'Europe s'effondre »

Loin de s’endormir sur ses lauriers de directeur de recherche au CNRS et de « docteur honoris causa » de plusieurs universités, Edgar Morin développe une pensée non orthodoxe… En témoigne son soutien aux expériences de gauche radicale Syriza et Podemos, vilipendées par certains de ses confrères, mais aussi son regard sur l’Europe, les conflits au Moyen-Orient ou le multiculturalisme. Entretien. Quelle a été votre réaction au référendum grec du 5 juillet ? Dans l’incertitude du résultat, j’ai tweeté : « Est-ce que ce sera la défense héroïque des Thermopyles ou la soumission au grand roi ? » J’ai senti une pression économique, donc déshumanisée, sur la Grèce. Un résultat beaucoup moins apprécié du côté des créanciers… J’ai été frappé par la réaction du vice-chancelier allemand – pourtant social-démocrate – Sigmar Gabriel.

Vous avez appartenu au Parti Communiste Français, avant d’en être exclu en 1950. Notes : . Les somnambules se rendorment. « Eloignés du peuple, le peuple s’est éloigné d’eux » : compagnon aussi fidèle que critique de la gauche depuis toujours, Edgar Morin lance sur Mediapart une alerte passionnée sur l’aveuglement des somnambules qui nous dirigent et nous gouvernent.

Les somnambules se rendorment

Ils n’ont pas su voir le lent dépérissement du peuple de gauche, éduqué sous la Troisième République par les idées issues de la Révolution française, assumées et développées par le socialisme, réassumées après 1933 par les communistes, propagées par les instituteurs de campagne, les enseignants secondaires, les écoles de formation du PS et du PC. Ils n’ont pas perçu le vide que laissait la mort du radical socialisme, la dévitalisation du PS, la désintégration du PC. Ils n’ont pas su voir le vide de leur pensée politique, désormais à la remorque des dogmes pseudo-scientifiques du néo-libéralisme économique, s’accrochant aux mots gris-gris de croissance et de compétitivité.

Eloignés du peuple, le peuple s’est éloigné d’eux. Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe » Pourquoi la vitesse est-elle à ce point ancrée dans le fonctionnement de notre société ?

Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe »

La vitesse fait partie du grand mythe du progrès, qui anime la civilisation occidentale depuis le XVIIIe et le XIXe siècle. L’idée sous-jacente, c’est que nous allons grâce à lui vers un avenir toujours meilleur. Plus vite nous allons vers cet avenir meilleur, et mieux c’est, naturellement. C’est dans cette optique que se sont multipliées les communications, aussi bien économiques que sociales, et toutes sortes de techniques qui ont permis de créer des transports rapides. Je pense notamment à la machine à vapeur, qui n’a pas été inventée pour des motivations de vitesse mais pour servir l’industrie des chemins de fer, lesquels sont eux-mêmes devenus de plus en plus rapides. L’alarme d’Edgar Morin - Page 1. Que peut apporter aux enseignants la pensée d'Edgar Morin ? Les 7 savoirs nécessaires à l'éducation du futur.

Edgar Morin. Faculté de médecine Paris Descartes - Edgar Morin : La barbarie européenne... Edgar Morin - (1/3) Les sept réformes nécessaires au XXIème siècle. Edgar Morin - (2/3) Les sept réformes nécessaires au XXIème siècle. Edgar Morin - (3/3) Les sept réformes nécessaires au XXIème siècle. Regard sur Edgar_1ere partie_Edgar Morin. Regard sur Edgar_2eme partie_Edgar Morin. Edgar Morin. Un pensador Planetario (2007) 1/4. Edgar Morin. Un pensador Planetario (2007) 2/4. Edgar Morin. Un pensador Planetario (2007) 3/4. Edgar Morin. Un pensador Planetario (2007) 4/4. Théorie de la complexité - Edgar Morin (basse résolution)

Edgar Morin - Les sept réformes nécessaires au XXIème siècle - Partie 3. Edgar Morin, LA VOIE. La Machine Vivante - Edgar Morin. Edgar Morin : Réforme de pensée, transdisciplinarité, réforme de l'Université. Réforme de pensée et transdisciplinarité Nous savons que le mode de pensée ou de connaissance parcellaire, compartimenté, monodisciplinaire, quantificateur nous conduit à une intelligence aveugle, dans la mesure même où l'aptitude humaine normale à relier les connaissances s'y trouve sacrifiée au profit de l'aptitude non moins normale à séparer.

Edgar Morin : Réforme de pensée, transdisciplinarité, réforme de l'Université

Car connaître, c'est, dans une boucle ininterrompue, séparer pour analyser, et relier pour synthétiser ou complexifier. La prévalence disciplinaire, séparatrice, nous fait perdre l'aptitude à relier, l'aptitude à contextualiser, c'est-à-dire à situer une information ou un savoir dans son contexte naturel. Nous perdons l'aptitude à globaliser, c'est-à-dire à introduire les connaissances dans un ensemble plus ou moins organisé. Or les conditions de toute connaissance pertinente sont justement la contextualisation, la globalisation. Ces conditions se rappellent à nous d'autant plus que s'ouvre une ère planétaire d'inter-solidarité. Edgar Morin.