background preloader

Eloge de la métamorphose, par Edgar Morin - LeMonde.fr - Shireto

Eloge de la métamorphose, par Edgar Morin - LeMonde.fr - Shireto
Quand un système est incapable de traiter ses problèmes vitaux, il se dégrade, se désintègre ou alors il est capable de susciter un meta-système à même de traiter ses problèmes : il se métamorphose. Le système Terre est incapable de s'organiser pour traiter ses problèmes vitaux : périls nucléaires qui s'aggravent avec la dissémination et peut-être la privatisation de l'arme atomique ; dégradation de la biosphère ; économie mondiale sans vraie régulation ; retour des famines ; conflits ethno-politico-religieux tendant à se développer en guerres de civilisation. L'amplification et l'accélération de tous ces processus peuvent être considérées comme le déchaînement d'un formidable feed-back négatif, processus par lequel se désintègre irrémédiablement un système. Le probable est la désintégration. L'idée de métamorphose, plus riche que l'idée de révolution, en garde la radicalité transformatrice, mais la lie à la conservation (de la vie, de l'héritage des cultures). 1. 2. 3. 4. 5.

Asso. Pensée Complexe par Jean-Louis Le Moigne « Un temps pour agir, un temps pour penser » ? programme du robot le contraint à l’ignorer : Il applique le règlement ou le sans réfléchir. N’est ce pas plutôt à une permanente attention réfléchie qu’il nous faut nous exercer ? action réfléchie que nous activons notre capacité à : Science avec Conscience , Sapience, est fille de l’Expérience ; Faire pour Comprendre et Comprendre pour Faire ; Autant de viatiques que Léonard de Vinci se proposait pour relier sans cesse en lui celui qui s’efforce de Faire et celui qui s’efforce de Comprendre, s’exerçant souvent à faire des dessins en écrivant pour comprendre ce qu’il percevait et concevait. N’est ce pas ainsi que se caractérise l’exercice de l’ intelligence de l’ humaine en situation usuellement perçue complexe ? Si la mathématique ne sait rien nous dire pour traiter des situations d’indécidabilité logique, les humains eux, riches d’expériences multimillénaires se transformant sans cesse en science avec conscience esprit boucle .

anthropologie du présent Alain Bertho Alain Bertho Professeur d’anthropologie à l’Université de Paris 8, Institut d’Etudes Européennes Directeur de la Maison des Sciences de l’Homme de Paris Nord Président de la 20° section du Conseil National des Universités (anthropologie biologique, ethnologie, préhistoire) Chercheur au LAVUE-AUS (UMR 7218), membre du Conseil de laboratoire et responsable de l’axe Villes et mondialisation Membre du Conseil scientifique du GIS Etudes africaines Directeur du Master Villes : nouveaux espaces européens de gouvernance (spécialité de la mention "Etudes Européennes et internationales") Directeur de l’Ecole doctorale Sciences Sociales de l’Université de Paris 8 de 2007 à 2013 Institut d’Etudes Européennes Université de Paris 8 2 rue de la Liberté 93526 Saint-Denis Cedex e-mail Like this: J'aime chargement…

Paris CAF : survie ordinaire en zone de non droit - [Collectif R Avec la CAF, quand on est concerné par un contrôle ou une suppression de droits absurde, on pense toujours être la victime d’une erreur individuelle énorme et unique en son genre. L’allocataire confronté à un courrier incompréhensible, à des accusations délirantes sur sa vie privée, pense souvent que le responsable est UN salarié précis, particulièrement salaud, raciste ou sadique. La première réaction est souvent l’appel aux droits de l’homme, à la démocratie. Et puis on débarque exposer son « cas » à la permanence du Reseau Solidaires d’Allocataires. On est un peu étonné de la réaction plutôt blasée des autres précaires présents. On trouve ça limite indécent face à l’injustice qui nous frappe. Comme Mlle L., on finit cependant par tenter le coup : on accompagne à une dizaine une chômeuse harcelée au Pôle Emploi Guy Moquet. Le lundi suivant, un peu étonnée, on constate , comme Mlle L qu’une dizaine de personnes sont bien venues juste pour nous à la CAF Nationale. Deux ans de répit.

Pensée complexe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce concept exprime une forme de pensée acceptant les imbrications de chaque domaine de la pensée et la transdisciplinarité. Le terme de complexité est pris au sens de son étymologie « complexus » qui signifie « ce qui est tissé ensemble » dans un enchevêtrement d'entrelacements (plexus). Définition d'Edgar Morin[modifier | modifier le code] Nuage de tags « complexe » « Quand je parle de complexité, je me réfère au sens latin élémentaire du mot "complexus", "ce qui est tissé ensemble". Principes[modifier | modifier le code] Il convient davantage de parler de pensée complexe que de « pensée critique », puisque la pensée complexe englobe les trois modes de pensée : critique, créative et responsable. Principes sous-jacents[modifier | modifier le code] Edgar Morin invite à réformer la pensée et à entrer dans un paradigme de complexité ou encore à se doter d'une épistémologie complexe. [réf. nécessaire] Le tiers inclus[modifier | modifier le code]

Entretien avec Jean Louis Le Moigne - Observatoire Français des MR: Lors de nos premiers contacts, vous aviez fait une distinction entre les notions de réseau pensant et de réservoir de pensée, pouvez-vous nous l’expliquer ? JLLM: Le jeu de mots que je vous avais adressé qui précisait que nous étions un réseau pensant plus qu’un “réservoir de pensée” était pour accuser ce côté un peu insolite de ce mot « think tank », qui n’est, à mon sens, que rarement utilisé dans sa traduction littérale. Bien des think tanks ne sont-ils pas des lobbyes plus conservateurs qu’innovateurs ? C’est sans doute là où le “Réseau Intelligence de la Complexité - MCX-APC” se distingue, car il est issu de l’auto-émergence d’un réseau, à partir d’individus qui ne se connaissaient guère. Notre réseau a donc émergé sans leadership. Ça n’est pas un ministre, un député, un banquier ou un industriel qui rassemble autour de lui quelques intellectuels, quelques collègues, pour se faire un club. JLLM : La complexité c’est justement ce qui n’est pas gérable ! JLLM : Oui.

A Barbès, le vendredi, les Musulmans prient dans la rue, faute d Munis d’un tapis ou d’un simple carton, des fidèles courent. Il est déjà 13h15, la prière sainte du vendredi a commencé depuis quinze minutes. Plus de place à la mosquée Al Fath, rue Polonceau ni à celle de la rue Mirha dans le quartier de la Goutte d’or (18ème arrondissement) à Paris. Les croyants s’installent face à la mosquée ou à même le trottoir. Chaussures en contrebas, les croyants prient malgré le froid. A genoux, ils se prosternent en signe de soumission à Allah. Trois routes sont bloquées par un service se sécurité de la mosquée, la circulation est perturbée mais l’ordre semble régner. Combien de fidèles ? Barbès jour de la prière Depuis les années 2000, chaque vendredi, les rues de la Goutte d’or se tournent vers la Mecque, faute de place. Si le manque de mosquées est une problématique nationale, la France laïque peut-elle permettre que les trottoirs servent à la prière chaque semaine ? Depuis des années s’applique une tolérance de la police vis-à-vis de la Goutte d’or.

La Méthode (Edgar Morin) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Méthode. La Méthode est l'œuvre majeure d'Edgar Morin. Cette somme est constituée de six volumes, que l'on pourrait qualifier d'encyclopédique : la méthode y est déroulée de façon cyclique, pour ne pas dire répétitive, s'appliquant à de nombreuses notions dont certaines sont reprises ci-après. Le premier volume, intitulé La nature de la nature, présente la méthode en adoptant un point de vue physique où sont traités les concepts d'ordre et de désordre, de système, d'information etc. Le second, intitulé La vie de la vie, aborde le vivant, la biologie. Le troisième volume de La Méthode est intitulé La connaissance de la connaissance et aborde la connaissance du point-de-vue anthropologique. Edgar Morin constate cependant que l'organisation de notre connaissance est disjointe, morcelée. Les troisième et quatrième volume pourraient être regroupés en un seul puisqu'ils abordent le thème de la connaissance.

Culture de soi, techniques de soi Le 13 décembre dernier, l'association Ars Industrialis s'essayait à une forme de réflexion collective nouvelle pour elle : un atelier d'une demi - journée, sans véritable conférence, et faisant une place plus large aux débats. Une vingtaine de personnes participait à cette réunion. Le sujet retenu était " les techniques de soi ". Je reprends ici la courte introduction qui m'avait été demandée, en y intégrant quelques notes. J'examinerai : la position de la question ; son vocabulaire ; à titre d'exemple, ce que ce thème m'a apporté à propos de la lecture; et, pour ouvrir la discussion, ce que peut signifier la culture de soi pour Ars Industrialis. Une bibliographie vous est proposée. 1/ La position de la question Elle est résumée dans le livre de Bernard Stiegler : "Prendre soin de la jeunesse et des générations" . Foucault, ayant entrepris, dans les années 1980, une histoire de la sexualité, avait interrompu la publication de ses recherches après le premier tome La Volonté de savoir . Grec

Related: