background preloader

Environnement

Facebook Twitter

Réchauffement climatique : les prévisions les plus pessimistes sont les plus probables. De la fin d’un monde à la renaissance en 2050. Il y a trente-trois ans naissaient Les Verts, première organisation unifiée de l’écologie politique en France. Jusqu’à aujourd’hui, les représentants de ce parti, puis ceux de son successeur EE-LV, ont rempli presque tous les types de mandats aux fonctions électives des institutions républicaines. Pour rien, à peu de choses près. Sous l’angle écologique de l’état géo-bio-physique de la France - de l’Europe et du monde - avouons que l’état de santé de ces territoires ne cesse de se dégrader par rapport à celui de 1984, comme le montrent à l’envie les rapports successifs du Giec, du PNUE, du Programme géosphère-biosphère et autres publications internationales alarmistes les plus récentes. Sous l’angle social et démocratique, le constat est du même ordre : creusement des inégalités, accroissement de la xénophobie, raidissement des régimes politiques.

L’effondrement de la première étape est possible dès 2020, probable en 2025, certain vers 2030. Internet Blogs, Polar Bears, and Climate-Change Denial by Proxy | BioScience. Skip to Main Content Sign In Register Advanced Search Online ISSN 1525-3244 Print ISSN 0006-3568 Copyright © 2017 American Institute of Biological Sciences Connect Resources Explore Oxford University Press is a department of the University of Oxford. Close. L’évasion fiscale est une des causes du changement climatique. Nicolas Haeringer est chargé de campagne pour 350.org. Nicolas Haeringer. Sans surprise, la plupart, sinon toutes les entreprises du secteur des combustibles fossiles sont concernées par les révélations issues des « Paradise Papers ». De manière plus significative encore, de nombreuses institutions prestigieuses — telles que les universités de Cambridge et Oxford (au Royaume-Uni), de Columbia, Princeton, Standford ou encore de Pennsylvanie (aux États-Unis) procèdent à l’évasion fiscale.

Elles utilisent des montages financiers complexes, via des paradis fiscaux, pour investir dans des projets charbonniers, gaziers ou pétroliers. En ce moment se tient la COP 23 à Bonn, et le 12 décembre, des chef.fe.s d’État et de gouvernement du monde entier, ainsi que des dirigeant.e.s des plus grandes entreprises mondiales, se réuniront à Paris pour un sommet consacré aux liens entre finance et climat. L’argent de la transition est là — il échappe juste au budget public. Urgence climatique: faut-il enterrer l'objectif des 2°C? (également disponible mis en page ici) « La bataille des 2°C est presque perdue » titre Le Monde. « Limiter à 2°C le réchauffement climatique est extrêmement improbable » surenchérit France Info. Tandis qu'Europe 1 ou Libération reprennent l'adjectif de « catastrophique » utilisé par l'ONU pour caractériser l'écart entre les engagements que les Etats ont mis sur la table et ce qu'il faudrait faire pour rester en deçà des 2°C.

Reconnaissons que le huitième Emission Gap Report du Programme des Nations-Unies pour l'environnement, présenté ce 31 octobre à Genève, n'est pas passé inaperçu, notamment en raison des termes alarmistes utilisés par son directeur Erik Solheim. A juste titre... C'est peu. Graphiquement, c'est frappant. Mathématiquement, c'est indiscutable : au rythme actuel, ce sont entre 11 et 13 gigatonnes de CO2 équivalent (GtCO2e) qui seront relâchés en trop dans l'atmosphère en 2030 pour rester en deçà des 2°C (sur un total d'environ 55 gigatonnes). Que dit le PNUE alors ? Second avertissement à l’humanité | Sciences Critiques. En 1992, les plus grands scientifiques du monde lançaient un « avertissement à l'humanité » pour en finir avec la destruction de l'environnement. Vingt-cinq ans plus tard, force est de constater que nous n'avons pas tenu compte de leur alerte.

Et bientôt, il sera trop tard. Des actions urgentes peuvent être mises en œuvre pour que l'humanité prenne le chemin de la soutenabilité. Mais le temps presse... > William J. Ripple, Christopher Wolf, Mauro Galetti, Thomas M. L Y A vingt-cinq ans, l'Union of Concerned Scientists (UCS), et plus de 1 500 scientifiques indépendants − y compris la majorité des lauréats de prix Nobel dans les sciences − ont publié, le 18 novembre 1992, l'« Avertissement des scientifiques du monde à l'humanité » (« World Scientists' Warning to Humanity », en anglais).

Dans leur appel, les auteurs affirmaient que le développement des activités humaines avaient atteint les limites du monde naturel. Nous avons beaucoup appris depuis 1992. Et enfin, William J. Manche : l’association pour le contrôle de la radioactivité est privée de suventions. L’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro), dont la mission principale est d’analyser les niveaux de radioactivité dans l’environnement, accuse un déficit de 23.000€. La raison ? La fin d’une subvention versée autrefois par la Région Basse-Normandie. L’Acro s’est en effet vue répondre cette année que sa demande « ne répond pas aux nouvelles orientations de la politique environnementale de la Région Normandie ». Elle a donc lancé mardi 24 octobre 2017 un « appel exceptionnel » aux dons sur son site internet. Le laboratoire de l’Acro est pourtant agréé par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Grâce à des préleveurs volontaires, l’association a notamment révélé dernièrement la présence d’américium et de plutonium près de l’usine de la Hague. « Face au manque d’informations et aux pressions exercées par les acteurs de la filière nucléaire, l’Acro agit tel un “contre-pouvoir” pour protéger les populations et leur environnement », estime l’association.

Le gouvernement affaiblit la lutte contre la pollution en pompant le budget des Agences de l’eau. Ce rapport de Greenpeace sur la sécurité des centrales nucléaires est si alarmant que seule une version "light" a été rendue publique. NUCLÉAIRE - Les conclusions d'un rapport d'experts du nucléaire et du terrorisme, mandatés par Greenpeace pour étudier la sécurité des centrales nucléaires françaises face au risque terroriste, sont si inquiétantes que l'ONG n'a rendu publique ce mardi 10 octobre qu'une version expurgée des informations les plus sensibles, a révélé Le Parisien. En mandatant ces sept experts (trois Français, une Allemande, deux Britanniques et un Américain), l'idée de l'ONG de défense de l'environnement était "d'identifier les failles de sécurité et d'alerter les pouvoirs publics et EDF", qui exploite les 19 centrales françaises, sur "le danger que cela représente" en cas d'attaque terroriste, rapporte le quotidien.

D'après Le Parisien, "les conclusions du rapport sont tellement alarmistes que les experts et Greenpeace, pourtant rompus aux hypothèses les plus inquiétantes, ont décidé de ne rendre publique ce matin qu'une version expurgée des informations les plus sensibles". Envoyer une correction. SUISSE :: Trois quarts des miels contaminés. Tropical forests are no longer a carbon sink, emitting as much carbon per year as all transit in the US — Quartz. Africans have always valued a good fable or a catchy proverb for time immemorial. Increasingly, however, those stories are under the control of professional tale weavers in the form of strategic communications agencies. It’s only in the last decade that the world’s public relations leaders have opened offices on the continent, and are still trying to figure out how to handle this new market. But the big money for many of the major firms is by moving up the ‘value chain’ and offering high-end strategic communications and lobbying services for governments in Africa.

Their primary use is to help smooth their dealings with Western governments who are usually important for everything from getting aid to enabling trade and encouraging major direct investments. These firms usually bill millions of dollars to countries where citizens are among the poorest countries in the world. Exploiting divisions London PR firm Bell Pottinger is a good example of a firm that crossed that line in South Africa. Les 3 moyens par lesquels le Ceta va dégrader l’environnement. Le traité international de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, signé le 30 octobre 2016, entrera en vigueur ce jeudi.

Intitulé Ceta — comme Comprehensive Economic and Trade Agreement, ou Accord économique et commercial global —, il prévoit la réduction des droits de douane, le rapprochement des normes et le règlement des litiges entre industriels et États devant un tribunal spécial. Cependant, l’accord commercial et économique recèle encore de nombreuses carences. « C’est ce qu’on appelle un accord de nouvelle génération, explique Karine Jacquemart, directrice de l’ONG Foodwatch. Il ne s’attaque pas qu’à ce qui touche au commerce et aux aspects techniques. » Le président de la République s’était engagé pendant sa campagne à nommer une commission d’experts indépendante pour examiner le Ceta et à renégocier l’accord en cas de risques avérées, il semble que le rapport de la commission soit resté lettre morte. 1 - Les baisses tarifaires stimulent le réchauffement climatique.

Entrée en vigueur provisoire du CETA, un déni de démocratie — L'Autre Quotidien. 90% du traité entre en vigueur aujourd'hui Pourtant, dès ce jeudi 21 septembre, 90% des dispositions de cet l'Accord économique et commercial global (AECG) doivent entrer en vigueur provisoirement, alors même qu'il n'a pas encore été ratifié par la France. Explication : les 90 à 95% des dispositions qui entrent en vigueur provisoirement aujourd'hui sont celles qui relèvent uniquement de la compétence de l'Union européenne. On mesure par ce simple pourcentage, ce que le processus qui accompagne le Ceta depuis sa négociation jusqu'au processus de ratifiaction, a de peu démocratique.

Il faut en effet savoir que la reconnaissance de ce traité commercial comme "accord mixte" ouvrant la voie à une ratification par les Etats de l'UE, est le fruit d'une longue bataille, qui a vu la Wallonie refuser de laisser carte blanche à l'Etat fédéral belge. La bataille n'est pas terminée Un traité de libéralisation tous azimuths Le Ceta est présenté comme un accord de "nouvelle génération". L'Autre Quotidien. CETA, l'épine dans le pied d'Emmanuel Macron. Depuis quelques jours, l'accord de libre échange avec le Canada s'applique. Selon la ministre chargées des affaires européenne, Nathalie Loiseau, la suppression des tarifs douaniers représente une économie de 400 millions d'euros pour tous ceux qui exportent vers le CANADA.Le ministre canadien du commerce international François Philippe Champagne met lui en avant les effets bénéfiques pour la classe moyenne.

Le CETA est bon pour la croissance, bon pour l'investissement, bon pour les emplois... les arguments de ceux qui ont négocié le CETA sont connus, débattus et remis en question par ses opposants qui espèrent encore pouvoir le faire abroger. *** Voir ici un ancien billet économique sur les difficiles évaluations des retombées économiques des accords de libre échange: Le CETA, qui y gagne, qui y perd?

Est-ce possible d'annuler un accord provisoire? Il y a quand même des cas, où le provisoire est annulé. 38 parlements doivent ratifier La France: un des maillon faible Marie Viennot. Les eaux glacées du calcul égoïste -- Irrigation : le rapport démentiel des docteurs Folamour du ministère de l’Agriculture. Irrigation : le rapport démentiel des docteurs Folamour du ministère de l’Agriculture Le coup de force, dûment préparé depuis deux ans, que nous avons longuement chroniqué cet été, est sans précédent.

Le rapport du CGAAER (*) signé par 12 (!) Ingénieurs généraux des Ponts, des Eaux et des Forêts renvoie aux poubelles de l’histoire toute approche soutenable de la gestion de l’eau, qui n’est plus mobilisée que pour soutenir une fuite en avant éperdue d’un modèle agricole productiviste en phase terminale. Il éclaire singulièrement les fondements de la “communication” sur la gestion de l’eau opérée en Conseil des ministres par Nicolas Hulot le 9 août 2017. Une nouvelle ère, la "nouvelle politique", ils disaient. Ce que, ni la droite, ni le PS, n’ont jamais osé concéder à la FNSEA, l’actuel gouvernement, Messieurs Macron, Hulot et Travert, l’offrent sur un plateau au lobby agricole.

Introduction « Le changement climatique impacte le cycle de l’eau et l’agriculture. Six questions en débat 1. 2. La séance du dimanche : Le sable – Enquête sur une disparition | Quartiers libres. De Bombay à la Bretagne en passant par Dubaï, Tanger ou les Maldives, cette passionnante enquête écologique dévoile une urgence planétaire : la menace qui pèse sur le sable, ressource vitale dont le pillage s’accélère pour les besoins de la construction en béton. Avec pour conséquence principale l’érosion des littoraux. On le trouve dans le béton, qui alimente, au rythme de deux tonnes par an et par être humain, un boom immobilier ininterrompu.

Mais aussi dans les puces électroniques, le papier, le plastique, les peintures, les détergents, les cosmétiques… Ce sable que nous aimons fouler du pied ou laisser filer entre nos doigts s’est glissé à notre insu dans tous les interstices de notre quotidien. L’industrie le consomme en quantités croissantes, plus encore que le pétrole.

Peut-être parce que, contrairement à l’or noir, cette matière première perçue comme inépuisable est restée à ce jour pratiquement gratuite. WordPress: J'aime chargement… Animation: How temperature has changed in each country since 1900. 372petittraitederesiliencelocale. Pablo Servigne: penser l’effondrement de notre monde. 20 Questions Réponses | Le 5ème rapport du GIEC décrypté. Les impacts des changements climatiques seront développés par le 5ème rapport du GIEC en mars 2014. Cependant, la liste des secteurs touchés par ces changements est déjà très longue, touchant des dizaines de secteurs d’activité humaine, dans tous les pays : Agriculture Toute l’agriculture dépend de la fiabilité des réserves d’eau, et les changements climatiques sont susceptibles de perturber ces ressources par des inondations, des sécheresses ou une plus grande variabilité.

L’agriculture peut être perturbée par des incendies, conséquences des sécheresses et des canicules. Santé Les morts attribuables aux canicules devraient être environ cinq fois plus nombreux que les morts hivernales évitées. Fonte des glaces polaires Les effets nuisibles incluent la perte de l’habitat de l’ours polaire et l’augmentation des risques de collisions entre icebergs. Acidification de l’océan Fonte des glaciers Economie. When Will Climate Change Make the Earth Too Hot For Humans? To read an annotated version of this article, complete with interviews with scientists and links to further reading, click here. Peering beyond scientific reticence. It is, I promise, worse than you think. If your anxiety about global warming is dominated by fears of sea-level rise, you are barely scratching the surface of what terrors are possible, even within the lifetime of a teenager today.

And yet the swelling seas — and the cities they will drown — have so dominated the picture of global warming, and so overwhelmed our capacity for climate panic, that they have occluded our perception of other threats, many much closer at hand. Indeed, absent a significant adjustment to how billions of humans conduct their lives, parts of the Earth will likely become close to uninhabitable, and other parts horrifically inhospitable, as soon as the end of this century. Even when we train our eyes on climate change, we are unable to comprehend its scope.

The bahraining of New York. It is. When Will Climate Change Make the Earth Too Hot For Humans? « Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements » : la fin annoncée de la civilisation industrielle - Basta ! Résistance et activisme : comprendre la dépression grâce à l’écopsychologie (par Will Falk) De quoi avons-nous (vraiment) besoin ?, par Razmig Keucheyan (Le Monde diplomatique, février 2017)

Réchauffement climatique : attention, planète en danger ! L'un des plus gros icebergs jamais vus s'est détaché de l'Antarctique. Biodiversité. Nous sommes entrés dans l’ère de “l’anéantissement biologique” Alerte rouge sur l’extinction des espèces. L’avertissement des scientifiques sur le climat : dans trois ans, il sera trop tard. Avant-première "2 degrés avant la fin du monde".

Voici à quoi ressemblera la planète quand les glaces des pôles auront fondu @businessinsider. Meadows : « Nous n’avons pas mis fin à la croissance, la nature va s’en charger » ~ Adrastia. Greenpeace poursuivie en diffamation par la Socfin - Greenpeace France. La stupéfiante arnaque de l’Etat pour faire croire à l’intérêt économique de Notre-Dame-des-Landes. #DataGueule S4E12 - Quand la boucherie, le monde pleure IRL. #67 (2012) La terre, un actif toujours en hausse « Altermondes. Péril sur les normes sociales et environnementales de l'Europe. Guide_ceta.