background preloader

Pour les élèves

Facebook Twitter

A_la_une. Comment écrire un bon article ? – Formation 3.0. Comment écrire un bon article qui sera lu et diffusé sur les médias sociaux ?

Comment écrire un bon article ? – Formation 3.0

Un texte attrayant et cohérent ? Voici quelques conseils issus de mon expérience de journaliste… et qui devraient vous faciliter la vie. Pour beaucoup de gens, écrire un bon article est facile pour un journaliste chevronné. Rien n’est plus éloigné de la vérité. Ecrire un bon article, même si vous êtes un vieux briscard de la presse, est une activité exigeante et qui demande beaucoup de travail.

J’ai rassemblé dans cette mindmap (ou carte mentale) toutes les étapes du processus. Comment écrire un bon article ? 1. Trouvez un bon sujet pour vos lecteurs : quelque chose d’intriguant, de passionnant, de fascinant ! 2. Mais avant tout, n’oubliez pas : vous écrivez pour vos lecteurs et non pas pour vous-même ! 3. Comment trouver un bon sujet pour vos lecteurs ? Mettez au point une veille, en utilisant par exemple un agrégateur de nouvelles tel Feedly (il en existe beaucoup d’autres).

Le calendrier de l'Avent : information/ désinformation. D'où vient l'information ? Le Circuit de l'info. Une dépêche AFP, qu'est-ce que c'est ? Autopsie d'une photo : l'actualité décryptée sur France Inter. Les clés des médias : c'est quoi une information ? Les clés des médias : qu’est ce qu’une source ? Les clés des médias : la hiérarchie de l'info.

Les clés des médias: le pluralisme des médias. Les clés des médias : la loi de proximité. Les décodeurs : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie.

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ?

En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. Comme la désinformation n’est pas née avec Internet, la manipulation d’images n’est pas apparue avec Photoshop et Twitter. Le commissaire Nicolai Yezhov et Staline dans les années 1930. Ce qui a toutefois changé, c’est que la fabrication et la diffusion de ces intox sont aujourd’hui à la portée de tous. Images censées prouver que la voiture des frères Kouachi n’est pas celle retrouvée dans le XIXe arrondissement de Paris.

Pour tromper les réseaux, rien de mieux qu’une photo ou encore mieux, une vidéo. Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT. Les fausses informations et rumeurs sont le nouveau fléau des réseaux sociaux.

Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT

Heureusement Jean-Marc Manach vous apprend à déjouer les intox et à retrouver la source de ces histoires inventées de toute pièce ! Vous avez un doute sur une information appuyée sur une image ? Voilà les quelques étapes à suivre : 1- Faire un clic droit sur la photo 2- Sélectionner « Copier l’adresse de l’image » 3- Aller sur Google et cliquez sur l’icône de l’appareil photo à droite « recherche par image » 4- Coller le lien de l’image 5- TADA ! Le moteur de recherche vous montre tous les sites ayant utilisé cette image pour illustrer un article. Vous pouvez également suivre la même manœuvre en passant par TinEye, autre moteur de recherche par image inversée. Les clés des médias : l'info en continu, comment faire le tri ? De l'info à l'intox. Personnel, indépendant, professionnel, institutionnel...

De l'info à l'intox

>>> Possibilité de contacter ? Commercial, institutionnel, personnel...Indications de l'url (adresse web) (.com, .gouv, pages.perso.orange, .net, .org (organisme à but non lucratif...) >>> Pertinence du contenu ? Indications de l'url (.fr (France), .it (Italie), .uk...) >>> Fiabilité des informations ? Sources précisées et validées ? Repérer la date de création du site, la date de mise à jour, la date des dernières informations publiées. >>> Les dates sont-elles facilement repérables ? Structure, présentation et organisation du contenu. >>> Comment les informations sont-elles présentées ? Informer, vendre, distraire..., public visé >>> Le site correspond-t-il à mes attentes ? >>> Croiser ses sources & ses infos !

Partager ses infos = mutualiser, s'enrichir, échanger... >>> je vérifie d'où provient l'info >>> je m'assure de sa fiabilité >>> en fonction de l'événement, je privilégie des sources officielles Lecture critique et distanciée. On te manipule. Une Théorie du complot, c'est quoi ?

On te manipule

Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public.

Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise. Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ?