background preloader

Texte de référence

Facebook Twitter

Les textes qui font références, certains trés généraux, d'autres plus spécifiques ...

TEDxConcorde. Charte éditoriale. La Vie des Idées publie essentiellement deux types de textes : des recensions d’ouvrages récents, parus en français ou en langue étrangère, et des essais dans lesquels des chercheurs analysent un sujet d’actualité, présentent une recherche en cours, font le point sur l’état d’une question ou d’une discipline en France ou à l’étranger. D’autres articles prennent la forme de vidéos, accompagnées ou non d’une retranscription écrite des entretiens. Tous ces contenus ont pour vocation de s’adresser à un public large et non nécessairement spécialiste, ce qui implique le recours à une écriture accessible, en évitant le plus possible d’utiliser un vocabulaire trop technique.

Chaque texte fait l’objet d’une lecture collective par le comité de rédaction qui se réserve le droit de le publier. La Vie des Idées apporte un soin particulier à l’édition des textes ; le comité et le secrétariat de rédaction peuvent être amenés à demander des compléments, à proposer des reformulations ou des précisions. Georges BRASSENS, Jean FERRAT: dialogue sur l'engagement, vidéo Georges BRASSENS, Jean FERRAT: dialogue sur l'engagement, vidéo Médias Entretiens - Archives vidéos Médias Entretiens. Le jour où je me suis aimé pour de vrai « Textes et citations. If de Rudyard Kipling chanté par Bernard Lavilliers.

Cantique des cantiques. Lumières (philosophie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Image de couverture de l'interprétation par Voltaire de l'œuvre d'Isaac Newton, Éléments de la philosophie de Newton, mis à la portée de tout le monde (1738). Le manuscrit du philosophe assis, qui traduit l'œuvre de Newton, semble « éclairé » par une « lumière » quasi-divine venant de Newton lui-même, lumière réfléchie par le miroir tenu par une muse, en réalité la traductrice de l'œuvre de Newton, Émilie Du Châtelet, maitresse et collaboratrice de Voltaire. Les Lumières sont un mouvement culturel, philosophique et intellectuel qui émerge dans la moitié du XVIIe siècle sous les philosophes comme Spinoza, Locke, Bayle et Newton, avant de se développer dans toute l'Europe, notamment en France, au XVIIIe siècle. Par extension, on a donné à cette période le nom de siècle des Lumières.

Baruch Spinoza prit parti pour Descartes, surtout dans son Éthique[2]. Dans son célèbre essai Was ist Aufklärung? Jean-Jacques Rousseau. — Montesquieu[5] Pour mémoire. Programme du Conseil national de la Résistance. Programme du Conseil national de la Résistance Conseil national de la Résistance 15 mars 1944 Les Jours Heureux Titre de la 1ère édition[1][2] Née de la volonté ardente des Français de refuser la défaite, la Résistance n’a pas d’autre raison d’être que la lutte quotidienne sans cesse intensifiée.

Cette mission de combat ne doit pas prendre fin à la Libération. Aussi les représentants des organisations de la Résistance, des centrales syndicales et des partis ou tendances politiques groupés au sein du C.N.R., délibérant en assemblée plénière le 15 mars 1944, ont-ils décidé de s’unir sur le programme suivant, qui comporte à la fois un plan d’action immédiate contre l’oppresseur et les mesures destinées à instaurer, dès la Libération du territoire, un ordre social plus juste. Les représentants des organisations de résistance, des centrales syndicales et des partis ou tendances politiques groupés au sein du C.N.R.

Ces comités devront : 4) Afin d’assurer : le respect de la personne humaine ; La définition de l'économie sociale et solidaire. Retour sur cinq grands principes fondateurs de l'économie sociale et solidaire. La charte de l’économie sociale (4), élaborée par le Comité national de liaison des activités mutualistes, coopératives et associatives (CNLAMCA), devenu le Conseil des entreprises et groupements de l’économie sociale (CEGES), ainsi que différents rapports, dont celui d’Alain Lipietz en 2000 (5), a défini l’économie sociale et solidaire selon un certain nombre de critères qui font aujourd’hui consensus : libre adhésion, lucrativité limitée, gestion démocratique et participative, utilité collective ou utilité sociale du projet, et mixité des financements entre ressources privées et publiques (voir encadré).

Un secrétariat d’Etat à l’Economie solidaire a même été créé en 2000, disparu depuis l’arrivée du gouvernement Raffarin. – La liberté d’adhésion : nul ne peut être contraint d’adhérer ou de demeurer adhérent d’une structure de l’économie sociale. Ce principe est évidemment au cœur de la vie associative.

Manifeste universel emmaus. Laïcité. Séparation des Églises et de l'État. TITRE PREMIER Principes. ARTICLE PREMIER. - La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public. ART. 2.- La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.

En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'État, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes. Pourront toutefois être inscrites auxdits budgets les dépenses relatives à des services d'aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons. Les établissements publics du culte sont supprimés, sous réserve des dispositions énoncées à l'article 3. TITRE II Attribution des biens. - Pensions. ART. 3. ART. 10.-. Titre III Des édifices des cultes. Film - Séparation. La Séparation Un film de François Hanss 2005 - France - 80 minutes - Digital vidéo 1905.

À la Chambre des députés s’ouvre un débat qui est aussi un combat. Les tribuns s’affrontent sur un projet de Séparation des Eglises et de l’Etat qui agite tout le pays. Aristide Briand s’efforce de trouver un compromis acceptable, entre des anticléricaux virulents qui rêvent de déchristianiser la France et le dernier carré des orateurs catholiques. Quelle est la place de la religion dans la société ? Thématique Gouvernement | Histoire | Institution | Politique | Sciences humaines | Société | Texte intégral de la Constitution de 1958. Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu'ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu'aux droits et devoirs définis dans la Charte de l'environnement de 2004.

En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples, la République offre aux territoires d'outre-mer qui manifestent la volonté d'y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l'idéal commun de liberté, d'égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique. La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. Titre premier - DE LA SOUVERAINETÉ| La langue de la République est le français. Titre IV - LE PARLEMENT|

Les quatre piliers de la nationalité, par Patrick Weil. Déclaration universelle des droits de l'homme. Haut de page Pour commémorer son adoption, la Journée des droits de l'homme est célébrée chaque année le 10 décembre. Ce document fondateur continue d’être, pour chacun d’entre nous, une source d’inspiration, et pour promouvoir l'exercice universel des droits de l'homme. Pour aller plus loin Droits des enfants, des femmes, des minorités... Découvrez ce que fait l'ONU pour promouvoir les droits de l'homme pour tous : L'ONU et les droits de l'homme Préambule Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression. Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations. Article premier 1. 1. Les Conventions de Genève de 1949. OFPRA - Texte - La convention de New York de 1954. ONU 20 novembre 1959 : Déclaration des Droits de l'Enfant. Considérant que, dans la Charte, les peuples des Nations unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l’homme et dans la dignité et la valeur de la personne humaine, et qu’ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande, Considérant que, dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, les Nations unies ont proclamé que chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés qui y sont énoncés, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation, Considérant que l’enfant, en raison de son manque de maturité physique et intellectuelle, a besoin d’une protection spéciale et de soins spéciaux, notamment d’une protection juridique appropriée, avant comme après la naissance, L’Assemblée générale.