background preloader

Sites et contenu de référence

Facebook Twitter

Espace documentaire de L'IFAC. Espace documentaire - Institut Fédératif des Addictions Comportementales. Environnement immersifs: Spectacle, avatar et corps virtuel entre addiction et dialectique sociale. Environnements immersifs : spectacle, avatars et corps virtuel, entre addiction et dialectique sociales. On assiste depuis une dizaine d’années au développement des mondes virtuels (ou métavers) qui sont issus des MMORPG, Massively Multiplayer Online Role-Playing Game (jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs) dans lesquels des milliers de joueurs ont la possibilité de jouer ensemble à distance.

Environnements immersifs : spectacle, avatars et corps virtuel, entre addiction et dialectique sociales

Ces dispositifs offrent aux utilisateurs des environnements 3D interconnectés, souvent très riches et de plus en plus immersifs mais qui, à la différence des jeux vidéo, ne proposent pas de scénario ou d’enjeu spécifiques. C’est le cas notamment des simulateurs de vie qui mettent en relation plusieurs millions d’utilisateurs. Certains les utilisent comme échappatoire à leur vie quotidienne.

Ils fuient les contraintes physiques et sociales, se réfugient dans un monde imaginaire et paradoxalement nouent de nombreux liens avec des communautés à l’autre bout du monde ! De ce dernier postulat nous avons construit jusqu’à aujourd’hui notre travail de recherche. Références bibliographiques Notes. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

1.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world. Dépendance à Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction usage problématique d'Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI)) désigne un trouble psychologique entraînant un besoin excessif et obsessionnel d'utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne. Des activités en ligne, telles que l'achat en ligne, si faite en personne, peuvent être considérées comme problématiques si celles-ci sont compulsives.

Signes et symptômes[modifier | modifier le code] D'après le spécialiste français Romain Cally « sur le web, la compulsion apparaît lorsque l'internaute ne juge plus son comportement normal, mais ne peut pour autant éviter de se connecter. Symptômes psychologiques allégués[9] : Symptômes physiques allégués[10] : yeux secs ;maux de tête migraineux ;maux de dos ;syndrome du tunnel carpien ;repas irréguliers ou sautés ;mauvaise hygiène personnelle ;insomnies ou changements dans le cycle du sommeil.

D. VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène...

Bonjour, cet article est en effet intéressant, voir inquiétante, mais je le trouve très succinct, dans la mesure ou il donne une vision très résumée de ce problème de dépendance et se rapproche plus du sensationnel que d'une réflexion profonde. Les causes sociales à l'origine de ce phénomène par exemple, et l'attrait pour cette identité virtuelle que nous proposent ces jeux, les réseaux sociaux, et la société actuelle notamment dans notre mode de consommation, car il ne faut pas oublier que l'industrie du jeux fait souvent appel à des psychologues, chercheurs, etc, pour mieux cibler les consommateurs... Cordialement Samuel – numan_groupeb_psy

Propos recueillis par Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Un phénomène de société qui est devenu un sujet d’étude.

VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté»

C’est ce lundi que l’université de Nantes lance un Mooc sur l’addiction au numérique. L’occasion pour 20 minutes de faire le point sur ce fléau avec Didier Acier, professeur de psychologie clinique à l’université de Nantes. Qu’entend-on par addiction au numérique? Une étude sur l'addiction aux médias numériques. Calaméo - Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique.