background preloader

Généralités / Textes de référence

Facebook Twitter

Promotion de la santé : la chaîne de l’innovation. 21 repères pour comprendre et se situer / Repères pour agir, n°32, mars 2017. Guide d'accompagnement de projets éducatifs relatifs aux sanitaires au collège et lycée / Eduscol, décembre 2016. Les publics de salles de concerts en France et leurs rapports aux risques auditifs. Evaluation de la campagne de prévention des risques auditifs "Hein ?" 2016-2017. Bilan d'activité des groupes d'entraide mutuelle (GEM). Année 2015 / CNSA, février 2017. Les élus, acteurs incontournables de la qualité de vie et de la promotion de la santé des populations / IREPS Bretagne.

Quelques outils pour faciliter l’intégration de la santé dans toutes les politiques publiques / Québec, février 2017. La santé des élèves de CM2 en 2015 : un bilan contrasté selon l'origine in Etudes&Résultats, n° 993, février 2017. Communiquer au bon moment, au bon endroit, avec sobriété : SOFT WAIT MARKETING. Communiquer au bon moment, au bon endroit … avec sobriété.

Communiquer au bon moment, au bon endroit, avec sobriété : SOFT WAIT MARKETING

Le wait marketing, tel que l’a défini Diana Derval il y a dix ans, consiste à « identifier les moments d’attente du consommateur afin de lui proposer une interaction avec les marques dont il est la cible (1)». L’efficacité des médias de l’attente repose sur leur capacité de communiquer des contenus de qualité à la bonne cible, au bon endroit et dépend du moment et du budget-temps dont dispose celui qui le consomme, conditions préliminaires de l’interaction avec la marque. Alors vient le temps du Kaïros, celui du moment propice qu’il faut saisir, moment où tout se décide avec la marque et en dehors duquel il est vain (et coûteux) de se manifester auprès des consommateurs que l’on souhaite toucher.

Le Kaïros, temps de l’opportunité qu’il faut saisir avant qu’il ne s’échappe, était représenté chez les grecs par un dieu ailé, fugace et insaisissable sinon par la seule touffe de cheveux à l’avant de son crâne. Olivier Nouvian. Mise en oeuvre du Parcours Educatif de Santé - Eduscol, 2017. Archéologie de la santé – anthropologie du soin. Comment et pourquoi un groupe humain, un clan, une tribu, un village, un État met-il en place une politique de santé et de soins ?

Archéologie de la santé – anthropologie du soin

Toutes les interventions seront disponibles en version sous-titrée. Pour visionner les vidéos, cliquez sur les interventions. Informations pratiques Les 30 novembre et 1er décembre 2016. Guide Parcours de santé des personnes malades chroniques, par [Im]patients, Chroniques & Associés. Questionner les représentations sociales en promotion de la santé [ouvrage] Qui n’a jamais ressenti un décalage, une incompréhension entre ses idées et celles des autres, dans une animation, une formation?

Questionner les représentations sociales en promotion de la santé [ouvrage]

Ces différences de points de vue, autour d’une question de santé (en lien avec l’alimentation, l’hygiène, la qualité de vie…) sont souvent l’expression de représentations sociales différentes qui coexistent dans un groupe. Mais que sont ces représentations sociales? La santé des ados au collège. Résultats de l'enquête HBSC 2014 in Revue Agora débats/jeunesses, avril 2016. Attention : Cette offre est exclusivement réservée aux particuliers.

La santé des ados au collège. Résultats de l'enquête HBSC 2014 in Revue Agora débats/jeunesses, avril 2016

Si vous souhaitez abonner votre institution, veuillez vous adresser à votre libraire ou à votre fournisseur habituel. Les prix ici indiqués sont les prix TTC. Pour plus d'informations, veuillez consulter les conditions générales de vente. L’enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) est menée tous les quatre ans depuis 1982 auprès d’élèves de 11, 13 et 15 ans.

Présentation du plan d’action « Bien-être et santé des jeunes » - Actualités du ministère - Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Le président de la République présentait aujourd’hui, en présence de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes et de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports le plan d’action « Bien-être et santé des jeunes ».

Ce plan s’inscrit dans la continuité des politiques poursuivies par le Gouvernement depuis 2012 en matière, notamment, de réussite éducative pour tous, d’égalité d’accès aux soins et de précocité des prises en charge. Il poursuit quatre grands objectifs : L'efficacité du marketing sociale en promotion des saines habitudes de vie. Mission "Bien être et santé des jeunes". Rapport : partie 1 - novembre 2016.

Guide méthodologique pour construire un diagnostic territorial partagé. À l’attention des Agences régionales de santé et des Conseils départementaux - CNSA, avril 2016. Politique gouvernementale de prévention en santé - Québec, nov 2016. La vision Une population québécoise en santé, dans laquelle chaque personne a la capacité et les conditions pour réaliser son plein potentiel et participer au développement durable de la société.

Politique gouvernementale de prévention en santé - Québec, nov 2016

Une politique à l’avant-garde en matière de prévention, qui inspire et mobilise un ensemble de partenaires afin de favoriser davantage la santé, dans un souci d’équité. La finalité. Constances : une cohorte française pour la recherche et la santé publique, BEH, n°35-36, octobre 2016. Pascaline « Pascaline. L’ARS Rhône-Alpes a été sélectionnée en septembre 2014 pour l’appel à projets national « Territoire de Soins Numérique » (TSN) avec son programme PASCALINE.

Pascaline « Pascaline

Déployé d’ici 2017 sur un territoire situé entre l’Est de Lyon et Bourgoin-Jallieu (Isère), le programme PASCALINE vise à développer progressivement un ensemble de services innovants en santé pour améliorer le parcours des usagers et faciliter les échanges entre les professionnels des secteurs sanitaire, médico-social et social. De nouveaux outils numériques permettront à chacun d’avoir un accès simple à l’information qui le concerne, dans des conditions de sécurité et de confidentialité optimales.

L’enjeu est d’améliorer la capacité de l’usager à être acteur de sa santé et de favoriser l’échange d’information entre les professionnels. Il est aussi de venir en soutien des médecins généralistes et de tous les professionnels de santé, du social et du médico-social dans l’accompagnement des parcours de santé complexes. Le programme. E-santé : bien-être et promotion de la santé. De nos jours, des outils numériques, parfois à travers des objets ou appareils connectés, mesurent, analysent, stockent et parfois partagent nos données de santé : c’est ce que l’on appelle la e-santé.

E-santé : bien-être et promotion de la santé

Il est devenu quasiment impossible d’y échapper, quel que soit notre âge et notre état de santé. Il devient donc indispensable, du fait que la santé est un sujet qui nécessite des précautions particulières, d’apprendre à se servir à bon escient et avec éthique des nouvelles technologies de l’information et la communication appliquées à ce sujet sensible qu’est notre santé. iBeacon : nouvelle révolution à l’hôpital ? La technologie iBeacon envahit peu à peu les points de vente pour du ciblage marketing.

iBeacon : nouvelle révolution à l’hôpital ?

Elle commence à être utilisée en milieu hospitalier. Tour d’horizon de ces usages en santé. Commençons par une petite définition. L’iBeacon est une technologie propriétaire d’Apple, qui fonctionne aussi sous Android, qui permet de notifier sa présence à d’autres périphériques mobiles et d’envoyer un signal. Le péripherique peut faire réagir une application en fonction et déterminer la position du iBeacon.

Exemple d’utilisation marketing aujourd’hui : les iBeacons peuvent vous envoyer des notifications personnalisées des produits en vente autour de vous, ou des produits que vous pourriez chercher. Réconcilier la logique gestionnaire de l’évaluation et la participation citoyenne. N°4 | La gouvernance associative : vers une transformation démocratique de l'intervention sociale ?

Réconcilier la logique gestionnaire de l’évaluation et la participation citoyenne.

Dossier Elafiti Ulrike Armbruster, Jérôme Delfortrie, Joëlle Libois, Danièle Warynski Résumé | Index | Plan | Texte | Bibliographie | Notes | Citation | Auteur Résumés. Programme national de soutien aux "Maisons des adolescents" De nouvelles pistes pour renforcer la participation effective des habitants. Des financements obligatoires pour les associations de locataires, des dispositifs contraignants de consultation des habitants, des alliances associatives, des projets d'habitat participatif...

De nouvelles pistes pour renforcer la participation effective des habitants

Ces pistes, venues de France ou d'ailleurs, pour renforcer la participation des habitants, ont été débattues le 4 mai 2016 lors d'une conférence organisée par la Confédération nationale du logement à l'occasion de son congrès. "Habitants, militants". Retrouver le sommeil, une affaire publique. Comme tant d’autres sujets de société, le sommeil est ordinairement tenu pour anecdotique, relevant de l’intime, des petits plaisirs ou désagréments de la sphère privée. Dans nos sociétés performantes, chacun est, explicitement ou tacitement, invité à faire de son sommeil une variable d’ajustement, quand bien même un « droit au repos » est légalement reconnu aux travailleurs. C’est que l’injonction à la performance a largement débordé la sphère professionnelle pour gagner l’ensemble des activités personnelles (formation, santé, vie familiale, loisirs, développement personnel, engagements associatifs ou politiques).

La santé dans tous ses états : Les déterminants sociaux de la santé. Le nudge en prévention… troisième voie ou sortie de route ?

Revue disponible en prêt à 'l'IREPS Poitou-Charentes – irepspch

Avoir bon cœur est bon pour le cœur (et le reste) Quand on a besoin d’aide et qu’on en reçoit, on se sent (généralement) mieux. Quand on en donne, l’effet serait de même nature… mais en double!. Ainsi, les aînés qui apportent leur aide à autrui se sentent en meilleure santé que les autres. L'urgence d'agir en Promotion de la Santé. Un appel à des politiques socio-économiques responsables face à la santé des populations. Education pour la santé - éducation par les pairs - les CESC. Définition L’éducation à la santé a été définie par l’OMS comme “tout ensemble d’activités d’information et d’éducation qui incitent les gens à vouloir être en bonne santé, à savoir comment y parvenir, à faire ce qu’ils peuvent individuellement et collectivement pour conserver la santé, à recourir à une aide en cas de besoin”.

Aider les jeunes à faire un projet de vie, et à se responsabiliser devant des choix. Entretien avec Pascal Aubert, cofondateur du collectif “Pouvoir d’agir” « Les politiques sociales voient les milieux populaires comme incapables de coconstruction » – Pascal Aubert, cofondateur du collectif “Pouvoir d’agir” par Laurent Thoviste © Stocktributor-Fotolia.com Pour le collectif, le pouvoir d’agir désigne la possibilité pour les personnes de peser sur les choix qui les concernent et de maîtriser ce qui est important pour elles.

Ce pouvoir d’agir doit être reconnu par les politiques publiques. Cela nécessite une évolution de notre culture et de nos pratiques et postures professionnelles, politiques, militantes afin qu’elles deviennent moins descendantes et laissent place aux dynamiques émergentes. Pour leurs 100 ans, les PEP ont organisé un débat sur la démocratie participative « Entre affichage et réalités ». La démocratie participative était censée renouveler nos pratiques démocratiques en permettant d’associer les citoyens à l’élaboration des politiques publiques. Ces raisons, quelles sont-elles selon vous ?

Création de l’Institut Pour la Démocratie en Santé. 20 mai 2015. Guide des rites, cultures et croyances à l'usage des soignants / Lévy, Isabelle .- De Boeck (ouvrage) Dans son livre « Guide des rites, cultures et croyances à l'usage des soignants », Isabelle Lévy fait le point sur les traditions rituelles des religions et des cultures. Mise en place du parcours éducatif de santé pour tous les élèves. Promotion de la santé et web 2.0. Vous avez à cœur d’informer et d’outiller votre public-cible en matière de promotion de la santé ? Vous êtes intéressé par le Web 2.0 et ce qu’il a à lui offrir ?

Rapport 2015 IGAS La Protection sociale des jeunes 16 29 ans 12 janv 16. Une médiation sociale dans les collèges des quartiers difficiles de la ville. Une expérimentation positive. Déterminants sociaux, santé et politiques publiques : mobiliser toutes les connaissances. Pages 619 - 621 Article suivant. Le plan santé au travail 2016-2020. Détails. Baromètre santé Sourds et Malentendants (BSSM) 2011. Màj 15-12-2015 Le Baromètre santé Sourds et Malentendants (BSSM) est une enquête menée par l’Inpes en partenariat avec la CNSA en 2011/2012. Lancement du programme de service civique pour les affaires sociales, la santé et les droits des femmes. La charte d'ottawa pour la promotion de la santé partie 1 #les grands témoins de l'histoire. La collaboration pour l’éducation à la santé auprès des jeunes. Comment s’engagent les parents et les éducateurs en matière d’éducation à la santé à l’école? Pour Marie-Claude Rivard, professeure-chercheure au département des sciences de l’activité physique, de l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’éducation à la santé ne peut être portée par un seul acteur.

Le projet de loi de modernisation de notre système de santé définitivement adopté par le Parlement. Adopter une approche interprofessionnelle de prise de décision partagée pour encourager l’implication des patients. Dix fiches actions pour promouvoir l’accompagnement santé. Journées de la prévention 2015. En quoi les usagers et les citoyens peuvent-ils contribuer à la performance du système de santé ? L’usager expert : Acteur de l’amélioration des pratiques professionnelles.

La santé au delà des soins : encore un effort ! une tribune co-signée par la PnrASV. La prévention quaternaire : nous ne sommes pas tous malades! Rencontre "Alertes sanitaires & prévention : des communications innovantes. Quels messages pour le grand public face aux toxiques ?" Promotion de la santé et formations du secteur social. La prévention quaternaire: primum non nocere.

Inauguration du centre de santé des Saints-Pères Paris-Descartes. E-learning Guide de conception de formation ouverte et à distance (FOAD) dans le monde de la santé. Culture et santé - Espace droits des usagers. Manuel pédagogique francophone en promotion de la santé.