background preloader

Mieux apprendre

Facebook Twitter

Comparaisons et métaphores. Expliquer et enseigner pour mieux comprendre et apprendre durablement – Eklera. Le meilleur moyen de s’assurer que l’on a compris un concept, c’est d’essayer de l’expliquer à quelqu’un.

Expliquer et enseigner pour mieux comprendre et apprendre durablement – Eklera

Aider à résoudre un exercice par exemple, permet de vérifier que l’on a compris la méthode, et ancre durablement dans la mémoire les connaissances employées. C’est pourquoi il est aussi important d’apprendre que de transmettre le savoir : ce n’est pas une perte de temps, c’est un atout de taille ! Si vous voulez commencer à expérimenter cet apprentissage par l’enseignement, venez résoudre des exercices pour les utilisateurs d’Eklera! Comment apprendre en enseignant ? De plus en plus d’écoles et d’enseignants mettent en application cette méthode pour faciliter l’apprentissage de leurs étudiants. Mais il n’est pas facile de passer du rôle d’apprenant à celui d’enseignant, car il faut pour cela comprendre le cours et les concepts et être capable de les expliquer clairement. Vous pouvez aussi organiser directement des tutorats avec des camarades qui demandent de l’aide.

Dans "Méthodes" Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD NSD pour No Significant Difference ! En effet, des méta-analyses ont été faites à ce sujet et dans un premier temps, aucune conclusion n’est généralisable : des études montrent que le numérique apporte une plus-value, d’autres montrent que le numérique est contre-productif et d’autres encore n’arrivent pas à conclure sur la pertinence (ou pas) du numérique … 2 – le modèle ICAP (ou CoCAR, dans une traduction libre en français) Une nouvelle méta-analyse menée par Michelene T.H. 3 – Discussion Et vous, qu’en pensez-vous ?

WordPress: J'aime chargement… Marcel LEBRUN : n'opposons pas le cours traditionnel et la classe inversée. Marcel LEBRUN, docteur en sciences est professeur en technologies de l'éducation et conseiller pédagogique à l'Institut de Pédagogie Universitaire et des Multimédias de l'Université Catholique de Louvain.Il accompagne en particulier les enseignants dans la mise en place de dispositifs techno-pédagogiques à valeur ajoutée pour l'apprentissage.

Marcel LEBRUN : n'opposons pas le cours traditionnel et la classe inversée.

Auteur de plusieurs ouvrages sur les rapports entre technologies et pédagogies, il vient de publier avec Julie LECOQ un des ouvrages (Canope, 2015 )les plus exhaustifs disponibles aujourd'hui sur la pédagogie de la classe inversée dont chacun s'étonne de l'engouement remarquable qu'elle suscite parmi les enseignants qui innovent dans les pratiques pédagogiques à l'ère du numérique.Les auteurs proposent une réflexion sur le statut du savoir et la modification de la relation entre enseignant et apprenant que la société numérique accélère.

Au contraire, une démarche hybride est souhaitable. Claude TRANVice-Président de l'An@é. Apprendre avec les intelligences multiples : pourquoi ? comment ? quel intérêt ? Les intelligences multiples : une définition D’après Howard Gardner, nous avons tous un bouquet d’intelligences.

Apprendre avec les intelligences multiples : pourquoi ? comment ? quel intérêt ?

Ce bouquet contient neuf fleurs et certaines “fleurs” sont plus développées que d’autres. L’intelligence spatialeL’intelligence musicale/ rythmiqueL’intelligence verbale/ linguistiqueL’intelligence logique/ mathématiqueL’intelligence corporelle/ kinesthésiqueL’intelligence naturalisteL’intelligence inter personnelleL’intelligence intra personnelleL’intelligence existentielle (ou intelligence spirituelle/philosophique) La théorie des intelligences multiples s’appuie sur le traitement que fait le cerveau des informations (elle relève donc du cérébral et non pas du sensoriel).

Pour Howard Gardner, on ne peut pas parler d’apprentissage visuel ou auditif (par exemple, nous entendons des sons que nous captons par nos sens, puis nous les analysons de manière linguistique en utilisant notre intelligence linguistique ou de manière musicale en utilisant notre intelligence musicale.) 1. Neurosciences Archives - Apprendre, réviser, mémoriser.