background preloader

Enseignement critique

Facebook Twitter

Comment muscler l’esprit critique de vos enfants ? ...ou comment réagir face aux théories du complot. Si votre enfant revient un jour en affirmant que l’ensemble des événements de l’actualité sont en réalité organisés par les Illuminati, en collaboration avec la CIA, ou encore s’il vous interroge sur une vidéo où Barack Obama est décrit comme un reptilien tout comme la reine d’Angleterre…gardez votre sang-froid ! Voici quelques conseils. Par Benjamin Berut, docteur en sciences politiques, chargé de cours à Sciences-Po Paris et à l’université Paris 2-Panthéon-Assas. Le respect d’abord Tout d’abord, il est important de ne pas apparaître méprisant vis-à-vis du propos de votre enfant car son intérêt, voire son adhésion, correspond à une démarche de recherche, certes « maladroite », mais respectable : il ne faut pas rejeter celle-ci.

Faire acte d’autorité serait contre-productif Pour parler avec votre enfant d’une théorie conspirationniste, il ne sert à rien de se positionner comme quelqu’un qui détient la vérité. Développer l'esprit critique - CANOPÉ. Développer l'esprit critique...

Ce résultat ne peut pourtant pas être imputé aux collègues, tous profondément convaincus du bien-fondé d'un tel objectif. Alors pourquoi n'y arrive-t-on pas ? Le problème, c'est que développer l'esprit critique chez tous les élèves est certes une jolie formule, forte, qui fait bien, mais si abstraite et si vague qu'elle empêche d'en voir les implications dans le concret, et d'admettre à quel point les pratiques courantes sont en contradiction avec elle. En fait, on retrouve ici l'un des problèmes majeurs de la formation des enseignants, bien connu des vieux formateurs dont je suis, et fort mal traité en formation, celui de la cohérence entre les buts et les moyens. Dans la stratégie des Ecoles Normales de jadis, on exigeait des normaliens qu'ils indiquent, en haut des fiches de préparation de leurs leçons dites "d'essai", l'objectif visé. Ce qu'ils faisaient tous avec la plus charmante des docilités.

Essayons de creuser un peu. Tout ce qui s'y passe habitue au contraire. Développer l’esprit critique par l’argumentation. Pour participer activement aux débats de société, un individu doit posséder un bon esprit critique. En ce sens, Marie Gaussel, chargée d’étude et de recherche au service de Veille et Analyse de l’Institut français de l’Éducation, dresse le portrait d’un outil d’apprentissage et d’enseignement tout désigné pour favoriser l’émergence de l’esprit critique chez les jeunes : l’argumentation. Shutterstock / lassedesignen Qu’est-ce qu’argumenter? Si l’argumentation a été définie de plusieurs façons au fil des époques, l’auteure privilégie la définition de Breton (2009), selon laquelle l’argumentation n’est pas le fait de vouloir convaincre à tout prix, mais consiste plutôt en un moyen de communication, une proposition d’opinion qui s’appuie sur un raisonnement.

À l’autre pôle de la communication à visée argumentative se trouve le destinataire, qui possède d’emblée ses propres représentations et opinions que l’argumentation tentera d’ébranler, de modifier. Plusieurs conceptions de l’argumentation. Éducation aux médias et à l'information. La lecture critique et distanciée, la capacité à publier, produire de l'information, s'informer, relèvent d'une pratique citoyenne des médias qui nécessite le développement de littératies multiples. L'éducation aux médias et à l'information : pourquoi ? Permettre aux élèves d'exercer leur citoyenneté dans une société de l'information et de la communication, former les « cybercitoyens » actifs, éclairés et responsables de demain.Permettre la compréhension et l'usage autonome des médias par les élèves et les enseignants qui sont à la fois lecteurs, producteurs et diffuseurs de contenus.

L'éducation aux médias et à l'information : c'est quoi ? L'éducation aux médias et à l'information : comment ? Source : Point d'étape de l'entrée de l'École dans l'ère du numérique Les dispositifs au service de l'EMI "Inscrite dans la loi de refondation de l'École, l'éducation aux médias et à l'information contribue à préparer les élèves d'aujourd'hui à devenir les citoyens de demain. Le parcours citoyen. Esprit critique et laïcité.

Quand on évoque les fondamentaux, on les résume souvent à la formule : "lire, écrire, compter". J’ajouterais volontiers, pour ma part, un quatrième verbe : penser. Apprendre à penser à nos élèves, ce n’est pas leur donner du prêt-à-penser. C’est développer leur capacité à penser par eux-mêmes, au-delà de l’opinion dominante et de la pensée commune, et parfois contre elles.

C’est faire l’acquisition d’un esprit critique, et donc savoir forger ses propres jugements, ses propres idées, en s’appuyant sur la raison et l’argumentation, sans se laisser influencer par autrui ou impressionner par les arguments d’autorité. C’est résister, aussi, à la séduction de la propagande de telle ou telle idéologie. Penser par soi-même nécessite un cadre clair, un contexte et des conditions politiques qui sont ceux de l’État de droit. Athées, agnostiques, croyants, jouissent du même droit à la liberté de conscience et d’expression, dans la limite du respect d’autrui, de la loi et de l’ordre public. Face au complotisme : éduquer à l'esprit critique, proposition de scénarisation. Former l'esprit critique des élèves - éduscol. Comment définir l'esprit critique ? Esprit critique - Jérôme Grondeux par eduscol Approche globale de l'esprit critique Le développement de l'esprit critique est au centre de la mission assignée au système éducatif français.

Présent dans de nombreux programmes d'enseignement, renforcé par l'attention désormais portée à l'éducation aux médias et à l'information, le travail de formation des élèves au décryptage du réel et à la construction, progressive, d'un esprit éclairé, autonome, et critique est une ambition majeure de l'Ecole.

Préciser ce que l'on entend par « esprit critique » est donc un enjeu central, à l'heure de réflexions nombreuses sur le complotisme, mais plus largement encore, sur les dangers d'embrigadements des consciences de natures variées. L'esprit critique est une dynamique. L'éveil de la curiosité est à la fois indispensable et très difficile. La lucidité renvoie ici à une attitude réflexive de chacun sur ses connaissances et sur leur degré de certitude. Le cadrage. Identité numérique et Internet responsable. NIVEAU / DUREE / CADRE : 2 classes de 4e (25 élèves / classe) / en partenariat avec la professeure d'histoire-géographie / 1 séance de 2 heures A travers un exemple de théorie du complot et des vidéos réflexives, les élèves développent leur sens critique vis à vis de l'information en élaborant en commun une grille d'attitudes à adopter face à l'information.

Cette action peut s'inscrire dans le Parcours Citoyen. - Distinguer les sources d'information, s'interroger sur la validité et sur la fiabilité d'une information, son degré de pertinence. - S'entrainer à distinguer une information scientifique vulgarisée d'une information pseudo-scientifique grâce à des indices textuels ou paratextuels et à la validation de la source. SOCLE : Domaine 2 : Médias, démarches de recherche et de traitement de l'information / Domaine 3 : réflexion et discernement (L'élève vérifie la validité d'une information) - Le site complotiste wikistrike - Le site d'information Spice - Le site France TV éducation.

Info ou intox ? Réagir face aux théories du complot. Covid19 : point de situation hebdomadaire Chaque semaine, le bilan dans l'académie de Besançon. Les États généraux du numérique pour l’éducation en région académique Bourgogne-Franche-Comté Les États généraux du numérique pour l'éducation ont pour finalité de dresser le panorama des pratiques, valoriser les réussites et tirer tous les enseignements de l’épisode épidémique : échanger, débattre et apporter idées et expériences pour faire émerger une vision partagée du numérique pour l’éducation.

Carte des enseignements de spécialité de l’académie Le bac 2021 redonne au baccalauréat son sens et son utilité avec un examen remusclé et un lycée plus simple, plus à l'écoute des aspirations des lycéens, pour leur donner les moyens de se projeter vers la réussite dans l'enseignement supérieur. Internet et les jeunes. ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes. Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles. ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout. ATTENTION: cette page n'est plus visible du tout depuis le 31-12-9999 à 23:45. ATTENTION: cette page ne sera visible qu'à partir du 00-00-0000 à 00:00. Le guide Ce document a été rédigé à l’issue d’une recherche en éducation subventionnée par le Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Cette publication est disponible en version électronique : Internet et les jeunes - guide à l'usage des enseignants du 1er degré - 2009 Pour qui ? Les enseignants du 1er degré et toute personne concernée. Pourquoi ? Comment ? À utiliser en classe, au travers d’activités pédagogiques ou de lecture de fiches. Un guide en trois parties Ce guide se décline en trois parties: Internet et les jeunes : le guide. Lancement du guide « Esprit scientifique, esprit critique » Développer l’esprit critique des jeunes relève d’un enjeu majeur, dès le plus jeune âge. A la rentrée 2017, la Fondation La main à la pâte lance le guide pédagogique « Esprit scientifique, esprit critique » pour les classes du CP à la 6e (cycles 2 & 3). Véritable guide « clés en main » pour les professeurs, cette ressource est organisée en cinq blocs thématiques : Observer, Expliquer, Argumenter, Evaluer et Inventer. Publié aux éditions Le Pommier, « Esprit scientifique, esprit critique » est également disponible sur le site web : www.fondation-lamap.org/esprit-scientifique.

Le projet « Esprit scientifique, esprit critique » c'est : Pour plus d'information, consultez le dossier de presse ici. La pensée critique - Pourquoi est-elle si difficile à enseigner ? Source : American Educator Daniel T. Willingham Traduction (avec l'autorisation expresse de l'auteur) : Françoise Appy Télécharger le document complet Tout un chacun est d’accord pour convenir que l’un des buts de l’école, même s’il est insuffisamment atteint, est de permettre aux élèves de développer une pensée critique. Cette mission spécifique de l’école, issue du bon sens, a souvent été traduite par des incitations à enseigner les « habiletés de la pensée critique », les « habiletés de pensée de haut niveau » et des incitations plus générales à apprendre aux élèves à faire de meilleurs jugements, à raisonner plus logiquement, etc.

Ces appels ne sont pas nouveaux. À la suite de ce rapport, les méthodes conçues pour enseigner la pensée critique dans le curriculum scolaire sont devenues très populaires. Après plus de 20 ans de lamentations, d’exhortations et peu d’amélioration, il est peut-être temps de poser une question fondamentale : peut-on enseigner la pensée critique ? [1] . [2] . Les fondamentaux de l’esprit critique. Les théories du complot à la lumière de leur rhétorique.

Nous vivons une époque extrêmement complexe et troublée. Cette complexité est source d’inquiétudes et d’interrogations, notamment quant à l’avenir de la démocratie et de la paix et, pour utiliser un gros mot, quant au « sens de l’Histoire » (la grande, mais aussi la petite, celle qui traverse le quotidien de tout un chacun). Conflits armés, attaques terroristes, tensions religieuses, crise économique, défi climatique… chaque jour, tout nous rappelle combien nos vies sont fragiles ; combien notre existence collective est incertaine ; combien nous sommes vulnérables. À l’heure de l’information en continu, il est impossible d’y échapper. En même temps, ce rappel permanent de notre impuissance fait violence à notre condition de Modernes. Cela met en péril notre désir acharné de transparence, d’ordre et de performance. Sens perdu et voie du complot Dans le monde sécularisé et « désenchanté » qui est le nôtre, l’immédiateté du sens a disparu.

Revenir à la critique et au doute Pourquoi ? Lettre Édu_Num Thématique N°02 — Enseigner avec le numérique - éduscol. Sommaire La sélection des ressources présentée ci-dessous s'inscrit dans la continuité des travaux engagés en 2015-2016 au sein du dispositif TraAM (Travaux Académiques Mutualisés), notamment les TraAM en ÉMI (Éducation aux Médias et à l'Information) qui se sont intéressés à la problématique de l'infopollution et à ses différentes manifestations (hoax, rumeurs, désinformation, complotisme...), sujet également abordé dans la première lettre Edu_Num thématique. L’objectif de cette lettre Édu_Num associée à une nouvelle collection Zotero est de mettre l’accent sur des ressources numériques utiles pour différentes disciplines et différents niveaux.

Elle s'organise en 3 axes : un axe théorique (textes de référence et pistes définitoires) ;un axe pédagogique réunissant des exemples de ressources et de scénarios pédagogiques ;un axe de veille (Zotero éduscol) permettant de découvrir des éléments de réflexion complémentaires à la fois sur support numérique et imprimé. Peut-on enseigner l'esprit critique ? Former l’esprit critique des élèves est devenu une priorité de l’école française, en réponse à la prolifération de thèses complotistes sur Internet. Mais comment faire ? Et de quoi parle-t-on au juste ? L’ambition de développer l’esprit critique chez les élèves n’est pas nouvelle dans le système d’enseignement français. Vers une définition de l’esprit critique à usage éducatif Dans cette optique, il n’est pas surprenant que la « grande mobilisation pour les valeurs de la République », lancée au début de l’année 2015 après les attentats du 7 janvier contre Charlie Hebdo, ait conduit à relancer la réflexion sur l’esprit critique, en particulier face au défi du complotisme.

Cette réflexion s’est inscrite dans le cadre d’une reformulation de la conception de la citoyenneté républicaine, présente dans les programmes, autour des quatre dimensions de la culture morale et civique : la sensibilité, la culture de la règle et du droit, le jugement et l’engagement (2). Cinq attitudes fondamentales. Pouvez-vous faire confiance à cet article ? - Studio De Revière. Présentation du parcours esprit critique.

Réflexions du groupe de travail académique piloté par M.Wavelet. (Manon Campese, Didier Guise, Laureline Lemoine et Tania Mayer) Élaborer un parcours citoyen sur les médias sociaux nous conduit à cette problématique : Qu'est-ce que « l'esprit critique », et comment le développer ? L'esprit critique qui consiste à séparer le vrai du faux, à s’interroger sur la valeur des représentations, des jugements et des réalisations, libère des conditionnements et émancipe la pensée.

Devant la multitude d'informations auxquelles l’élève est exposé, le travail sur l'esprit critique devient une nécessité pour les professeurs-documentalistes. Sa transversalité offre une entrée privilégiée dont l'enseignant documentaliste doit pouvoir se saisir. Douter, questionner, émettre une hypothèse, vérifier, citer des sources, argumenter sont autant de manière de le déployer.

Et les réseaux sociaux qui incitent à interagir très rapidement amplifient le phénomène. Le groupe de travail. Propositions pour une pédagogie anticonspirationniste. Club Enquête Z. Le projet "S'informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux". Théories du complot. Livret Pedagogique.