background preloader

Tiers lieux

Facebook Twitter

Note2 RGCS 2017 VF. MULT 052 0089. LesTiersLieuxculturels.Chroniquedunechecannonce. Le mode le de tiers lieu culturel rapport d expe rimentation fndva mars 2003. CFDTCadres Tiers lieux. Les figures du tiers espace : contre-espace, tiers paysage, tiers lieu. Éléments complémentaires : Le tiers espace est à la fois une réalité de l’expérience humaine et un dispositif opératoire. Quel est le rapport entre le réseau numérique des fablabs, la culture do it yourself, l’économie solidaire du circuit court, les mouvements des indignés, les marchés biffins des récupérateurs-vendeurs, les Zones A Défendre contre les zones d'aménagement différé, l’exploration urbaine des freerunneurs, l’art outsider ?

Ce sont différentes figures d’un tiers espace. Comprenons que le tiers espace n’est pas une tentative de réunir sous un même énoncé des attitudes et des mouvements qui n’ont pas obligatoirement de liens ensemble. Une démarche pragmatique issue de l’expérimentation sociale Notre démarche par de plusieurs constats : Une partie grandissante de l’activité humaine se situe dans un tiers secteur qui échappe aux modalités classiques d’évaluation et de validation. Contre espace Tiers paysage Tiers lieu. C'est quoi un tiers-lieux, exactement ? C’est pour y répondre aux défis des tiers-lieux que 15 acteurs, tiers-lieux et réseaux de l’Économie Sociale et Solidaire se sont regroupés pour créer « CAP Tiers-Lieux », le collectif d’accélération des projets de tiers-lieux ESS en Pays de la Loire.

Ils organisent, le 13 décembre 2018, à Titi Floris (Orvault-44) une première rencontre régionale pour explorer les enjeux de développement des tiers-lieux en Pays de la Loire au travers de témoignages d’acteurs du terrain, d’exemples inspirants, d’ateliers participatifs… Programme complet ICI ! L'inscription est obligatoire.Une participation aux frais (restauration, logistique...) est demandée :▸ Tarif plein : 20 € TTC▸ Tarif réduit (demandeurs d'emplois, étudiants) : 10 € TTC. Le phénomène des « tiers lieux » s’impose à l’Etat. L’Etat annonce un plan de 110 millions d’euros pour renforcer et déployer ces espaces de travail où se mêlent fabrication et réseau d’échanges.

Il suit les préconisations d’un rapport qui révèle un phénomène touchant l’ensemble des territoires mais encore fragile. LE MONDE | 19.09.2018 à 16h07 • Mis à jour le 19.09.2018 à 17h28 | Par Laetitia Van Eeckhout Pour dynamiser les territoires, le gouvernement entend donner un « coup d’accélérateur » au développement des « tiers lieux ». Dans la foulée de la remise d’un rapport sur ces espaces de « coworking », « fab lab », « living lab » et autre « makerspace », le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la cohésion des territoires, Julien Denormandie, a annoncé, mercredi 19 septembre, un plan de 110 millions d’euros sur trois ans pour renforcer et déployer ces espaces de travail partagé où se mêlent fabrication et réseau d’échanges.

Collaborations croisées Hybrides et multiformes, les tiers lieux se caractérisent par une grande diversité. Tiers lieux : état de l’art sur un mouvement de fond. Tiers lieux, bien plus que du coworking ! Origine des tiers lieux La notion de Tiers lieux (The Third Place) est apparue en 1989 dans The Great Good Place, un livre de Ray Oldenburg, sociologue américain. Sa définition est à la fois simple et très ouverte puisqu’elle englobe tout lieu de sociabilité autre que la maison et le travail. Il s’agit d’un lieu fréquenté quotidiennement par ses usagers. Cet espace, loin des non-lieux anonymes et interchangeables décrits par Marc Augé, procure un fort sentiment d’appartenance à ses utilisateurs. Il se rapprocherait davantage d’un hyper-lieu, ou lieu intense d’expériences partagées, tel que défini par Michel Lussault. Le coworking : espaces ouverts collaboratifs Le coworking, c’est littéralement « travailler ensemble ». Les tiers lieux, des espaces polymorphes La notion de Tiers lieux ne s’applique pas seulement aux espaces de coworking.

Tiers lieux, de l’espace aux usages La notion de tiers lieux ne désigne plus seulement un espace physique. Mutinerie. Tiers lieux : état de l’art sur un mouvement de fond. Journée thématique Tiers-lieux et culture — Movilab.org. Tiers-lieux et culture Présentation Quelles sont les points de jonction entre artistes et tiers-lieux ? Réenchantement du quotidien, vision du futur, co-création avec le public, mutations des notions de propriété et d'auteur... Une artisterie dans un tiers-lieu : au-delà du lieu de résidence, des artistes qui illuminent les processus d'un tiers-lieu (coworking, médiation numérique, médias participatifs, fablab, éducation populaire...), des publics co-créateurs, initiateurs, béta-testeurs de création Accès gratuit une journée 100% participative, apportez vos crayons de couleur :-) Les personnes présentes Pourquoi les gens sont là ?

Ne pas parler uniquement de l’art et de l’artiste mais aussi de la culture et de la place de la culture au sein d’un tiers-lieu Mieux comprendre la culture des cultureux, qu'est-ce que l'esprit cultureux ? Lieu La médiathèque de Mouans-Sartoux et son ERIC 201, Av de Cannes 06370 Mouans-sartoux Tel : 04 92 92 43 75 espacemultimedia at mouans-sartoux.net Horaires Programme. [DIS FLAVIE] C'est quoi un tiers-lieu ? Le tiers-lieu, dit aussi (mais moins couramment) le troisième place est une traduction de The Third Place, terme anglais qui se réfère aux environnements sociaux qui viennent après la maison et le travail.

Ces derniers temps, on a par exemple beaucoup parlé des Grands voisins parisiens, mais il existe un nombre important de tiers-lieux reconnus dans l'Hexagone. The Third Place est une théorie développée par Ray Oldenburg, sociologue de Floride dans un livre de 1989 : The Great, Good Place. Il y explique qu'il faut aux individus un équilibre entre trois domaines : la vie familiale, la vie professionnelle et la vie dans des endroits de socialisation. Selon lui, les third places sont des lieux à haute valeur sociale. Pour le labo de l'ess, les tiers-lieux allient : " Des espaces de travail pour des travailleurs individuels indépendants ou des salariés à distance, Des bureaux mutualisés pour de petites et jeunes structures, Des espaces de détente et de convivialité (cuisine commune, café, etc. Les tiers-lieux, espaces d’émergence et de créativité – Tiers lieu nomade.

Article rédigé par Christine Balaï, dans le cadre de l’étude réalisée par le Laboratoire LISE du CNAM pour la ville de Paris, « Pratiques culturelles à l’horizon 2030 », 2012 Au croisement du territoire réel et du virtuel, de nouveaux lieux émergent ou d’anciens lieux sont réinvestis. Ces lieux tiers en facilitant la rencontre, le partage, la collaboration, la fertilisation croisée entre différents publics, sont des vecteurs potentiels de créativité, d’émergence de nouveaux possibles et d’innovation.

Ils supposent la mise en place de nouvelles médiations adaptées. La notion de tiers-lieux C’est le sociologue Americain Ray Oldenburg qui a introduit en 1989 la notion de tiers-lieux. Oldenburg s’intéressait à la naissance de nouveaux lieux, intermédiaires entre le domicile et le travail et adaptés à un style de vie urbain, individualisé et mobile. « Les « tiers-lieux » se développent dans le monde entier. Toujours à Paris, le secteur culturel a aussi ses tiers lieux. Définition des Tiers Lieux — Movilab.org. Cette page doit permettre de faire évoluer la définition encyclopédique des Tiers Lieux sur Wikipédia Né d'une approche sociologique de nos territoires, le concept de "tiers-lieu" se développe en France et dans le monde à grande vitesse.

Ils sont destinés à être des espaces physiques ou virtuels de rencontres entre personnes et compétences variées qui n'ont pas forcément vocation à se croiser. C'est lors des rencontres d'Autrans en 2012 que le rapprochement de MoviLab et des Tiers Lieux donne naissance à la communauté francophone des développeurs de Tiers Lieux Libres et Open Sources / TiLiOS.

Devenue une marque collective, Tiers Lieux s'écrit depuis toujours avec un T et un L majuscule ainsi qu'un X à la fin de Lieux au singulier comme au pluriel. Définition pour les pressés : * Proverbe de Concierge : "Un Tiers Lieux ne se définit pas par ce qu'il est mais par ce que l'on en fait ! " Introduction La définition des tiers lieux retenue dans le cadre de Movilab Un manifeste des Tiers Lieux. Les tiers-lieux, espaces d’émergence et de créativité. Article rédigé avec Alexis Moeckli pour le numéro du 2 juin 2010 de la Revue Économique et Sociale Dans un récent éditorial, la Revue Économique et Sociale lançait l’idée de consacrer un ou plusieurs dossiers au thème de la créativité. Cette idée, Geneviève Morand, fondatrice de Rezonance l’a saisie au bond pour que le premier dossier de cette série soit publié à l’occasion de la 3ème édition du Rendez-vous des Entrepreneurs Romands dont le thème était « De la créativité à l’action ».

Avec le think tank Think Services, Giorgio Pauletto et Patrick Genoud (Observatoire technologique) ont d’ailleurs activement participé à l’évènement en organisant un atelier sur la méthode créative Create the Service Box. Ce premier dossier de la Revue Économique et Sociale consacré à la créativité, « Et le gagnant est : la créativité ! « Les tiers-lieux, espaces d’émergence et de créativité » constitue l’un des volets de ce dossier. Résumé Les tiers-lieux, espaces d’émergence et de créativité (pdf, 481 Ko) L’hypothèse des tiers lieux culturels. L’hypothèse des tiers lieux culturels a été présentée par Raphaël Besson lors d’une Journée organisée par l’Agence Régionale du Livre PACA et intitulée « Bibliothèque, Sciences et numérique » (Gardanne, novembre 2017). Cet article rend compte des premières caractéristiques et questionnements induits par l’hypothèse des tiers lieux culturels.

La transformation des lieux culturels : un processus global De nombreux lieux culturels se transforment sous l’effet des mutations du numérique, de la baisse des finances publiques et du caractère stratégique des savoirs dans une économie de la connaissance. C’est le cas des bibliothèques troisième lieu, qui se définissent moins comme des lieux de consultation d’ouvrages et de pratique ascétique des savoirs, que comme des espaces de rencontre et de sociabilité. Certains musées comme les Arts décoratifs à Paris ou le musée gallo-romain de Lyon, se sont récemment transformés en de véritables laboratoires d’expérimentation lors des évènements Museomix. Qu'est ce qu'un tiers lieu ? Typologies & définition | La Coopérative des Tiers-Lieux. Définition Les tiers-lieux, appelés aussi espaces de travail partagés et collaboratifs désignent des lieux de travail où la créativité peut naître entre différents acteurs, où la flexibilité répond aux difficultés économiques du champ entrepreneurial.

Ils permettent aux actifs de travailler à distance, à proximité de leur domicile et dans le même confort, dans des lieux aussi bien équipés et aménagés que l’entreprise. Ils permettent aussi aux personnes de trouver une solution alternative au fonctionnement traditionnel, de croiser des mondes qui ne se seraient pas rencontrés par ailleurs, de favoriser des échanges grâce aux animations et évènements mis en place.

L’aspect “bottom up” est fondamental et le militantisme citoyen est souvent un élément moteur de la dynamique interne. Compte tenu de tous ces éléments, le tiers-lieu ne se décrète pas mais il est possible de favoriser son essor. Typologies.