background preloader

Mathématiciens (H)

Facebook Twitter

Hermann Minkowski. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hermann Minkowski

Hermann Minkowski, né à Alexotas en Russie (aujourd'hui en Lituanie) le 22 juin 1864 et mort à Göttingen le 12 janvier 1909, est un mathématicien et un physicien théoricien allemand. Biographie[modifier | modifier le code] Il est le cadet de trois frères. Il fait des études secondaires au lycée de Königsberg où il se fait remarquer par ses résultats en mathématiques. Hermann Minkowski étudie aux universités de Berlin et de Königsberg. À Göttingen il suit des cours de mathématiques de David Hilbert. Son travail le plus « original » est sans aucun doute sa Géométrie des nombres.

Bernhard Riemann. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bernhard Riemann

Pour les articles homonymes, voir Riemann. Bernhard Riemann Compléments. Nikolaï Ivanovitch Lobatchevski. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nikolaï Ivanovitch Lobatchevski

Nikolaï Ivanovitch Lobatchevski Portrait de Lobatchevski Nikolaï Ivanovitch Lobatchevski (en russe : Николай Иванович Лобачевский), né le 1er décembre 1792 à Nijni Novgorod et mort le à Kazan, est un mathématicien russe, inventeur d'une géométrie non euclidienne. Son nom a été donné à l'université d'État de Nijni Novgorod. Александров, Александр Данилович. Alexandre Alexandrov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alexandre Alexandrov

A. D. Alexandrov en 1952. Gustave Choquet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gustave Choquet

Pour les articles homonymes, voir Choquet. Études et carrière[modifier | modifier le code] Sa famille était de condition modeste, et rien ne le prédestinait à une carrière scientifique. Il était marié avec la mathématicienne et physicienne Yvonne Choquet-Bruhat. Gregorio Ricci-Curbastro. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gregorio Ricci-Curbastro

Pour les articles homonymes, voir Ricci. Biographie[modifier | modifier le code] Ricci-Curbastro étudia dès l'âge de seize ans la philosophie et les mathématiques à l'Université de Rome, publiant même un article sur les « Recherches de Fuchs sur les équations différentielles linéaires[1] » ; après une période d'interruption, il les poursuivit à l’Université de Bologne (1872) et l’École normale supérieure de Pise dont il sortit diplômé (1875).

Il décida de compléter sa formation à l’Université technique de Munich (1877–1878). Jean-Pierre Bourguignon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Pierre Bourguignon

Jean-Pierre Bourguignon en 2017. Jean-Pierre Bourguignon (né à Lyon le 21 juillet 1947) est un mathématicien français ayant pour domaine de prédilection la géométrie différentielle, notamment dans ses relations avec les équations aux dérivées partielles et la physique mathématique. Il s'est tout particulièrement intéressé à la courbure de Ricci, tant dans ses aspects mathématiques que dans le rôle qu'elle joue en relativité générale. Andreï Kolmogorov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Andreï Kolmogorov

Andreï Nikolaïevitch Kolmogorov Andreï Nikolaïevitch Kolmogorov (en russe : Андрей Николаевич Колмогоров Écouter; à Tambov - à Moscou) est un mathématicien soviétique et russe dont les apports en mathématiques sont considérables. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance[modifier | modifier le code] Mathematics Genealogy Project - Wikipedia. The Mathematics Genealogy Project is a web-based database for the academic genealogy of mathematicians.[1][2][3] By the end of April 2016, it contained information on over 197,000 mathematical scientists who contributed to research-level mathematics.

Mathematics Genealogy Project - Wikipedia

Étienne Bézout. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Étienne Bézout

Biographie[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Liliane Alfonsi, Étienne Bézout (1730-1783) : Mathématicien des Lumières, Paris, L'Harmattan, , 414 p. Stephen Hawking. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hawking. Stephen Hawking (1974) (photo réalisée par la NASA). Signature Stephen William Hawking (prononcé [ˈstiːvən ˈhɔːkɪŋ] Écouter), né le à Oxford, est un physicien théoricien et cosmologiste britannique. La clé des principaux travaux scientifiques de Stephen Hawking à ce jour est fondée, en collaboration avec Roger Penrose, sur l'élaboration des théorèmes des singularités dans le cadre de la relativité générale, et la prédiction théorique que les trous noirs devraient émettre des radiations, aujourd'hui connues sous le nom de radiations de Hawking (ou parfois radiations de Bekenstein-Hawking)[4].

Biographie[modifier | modifier le code] Claude Chevalley. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Claude Chevalley (au centre), avec Yasuo Akizuki et Akira Kobori. Carl Friedrich Gauss. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carl Friedrich Gauss Portrait de Johann Carl Friedrich Gauss (1777-1855), réalisé par Christian Albrecht Jensen Signature. Gaspard Monge. Ainsi s’exprimait Charles Dupin en hommage à son maître Gaspard Monge qui venait de mourir, en 1818 [1]. Nous sommes à cette période de l’histoire où les savants vont cesser d’être des individus. Monge sera l’un des premiers qui prendront conscience de la nécessité de créer des lieux de transmissions, des Écoles, presque des laboratoires de recherche. Je voudrais évoquer ce personnage extraordinaire, un passionné aux multiples visages [2]. Josef Hoëné-Wronski. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Josef Hoëné-Wroński, né à Wolsztyn (province de Poznań) le 23 août 1776 et mort à Neuilly-sur-Seine le 9 août 1853, est un philosophe, mathématicien et scientifique polonais de langue polonaise et française.

MON PREMIER SITE INTERNET. Hommage au plus gros badass des mathématiques et encore trop ignoré à ce jour : Evariste Galois vous défonce la gueule proprement et vous fait prendre conscience que vous êtes une grosse merde toute molle. Ne vous fiez pas à son air de petite pute mal baisée, car sous ses airs faussement prudes se cache une intelligence fulgurante. Tentative de présentation du personnage.

Pour commencer, Evariste Galois naquit à Bourg-la-Reine, si c'est pas un début de vie de motherfucker, je sais pas ce qu'il vous faut... A l'école, obtenant à la fois le prix d'excellence en latin ET en grec, évariste se démarquait nettement des autres élèves et se foutait toujours de leur gueule en classe en jetant des morceaux de gomme sur la tête de ceux qui étaient au premier rang. Son manque flagrant de maturité lui valut d'ailleurs un redoublement, mais c'est pas grave parce qu'il a déjà sauté plein de classe, alors Evariste il s'en branle un peu...

Henri Poincaré. Henri Poincaré. Henri Poincaré, La logique de l'infini. Étienne Ghys Directeur de recherche CNRS, École Normale Supérieure de Lyon (page web) Nous commémorons en cette année les 100 ans de la mort d’Henri Poincaré. Giuseppe Peano. Andreï Markov (mathématicien) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jacques Hadamard. Louis Couturat. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Emile Borel, un mathématicien dans la cité. Laurent Mazliak, mathématicien, dresse le portrait d'Emile Borel (1871-1956), «intellectuel militant sans relâche pour mettre les découvertes scientifiques et technologiques au service de la vie sociale», et, en bon probabiliste, défenseur du hasard et de la nécessaire liberté des chercheurs. Le 10 décembre 2010 s'est tenue, dans les locaux de l'Institut des sciences de la communication du CNRS, une après-midi consacrée à la présence des mathématiciens dans la cité illustrée par le cas d'Emile Borel. Borel a voulu saisir, avec une énergie jamais démentie, toutes les occasions où l'expertise de l'homme de science paraissait indispensable pour prendre des décisions stratégiques ou pour élever la conscience de ses contemporains vers une meilleure connaissance du monde. Andreï Markov (mathématicien soviétique) Nicolas Bourbaki, le mathématicien imaginaire.

Alan Turing. Alan Turing Year. Hans Freudenthal. Jean Leray. Andreï Kolmogorov. André Lichnerowicz. Marcel-Paul Schützenberger. Benoît Mandelbrot. Benoît Mandelbrot. Roger Penrose. John Forbes Nash. Кушнер, Борис Абрамович. Трахтенброт, Борис Авраамович. Louis Nirenberg. Iouri Matiassevitch. Margenstern Maurice. Andrew Wiles - MathVIP. Prix Abel. Mikhaïl Gromov. Mikhaïl Gromov ou les mystères de l'abstraction. Jacques Tits. Médaille Fields. Laurent Schwartz (mathématicien)

Jean-Pierre Serre. René Thom. Alexandre Grothendieck. Récoltes et Semailles. Alexandre Grothendieck. Grothendieck Circle. The-lives-of-alexander-grothendieck-a-mathematical-visionary. Alain Connes. Pierre-Louis Lions. Jean-Christophe Yoccoz. Maxime Kontsevitch. Laurent Lafforgue. Grigori Perelman. Wendelin Werner. Ngô Bảo Châu. Cédric Villani. Prix Wolf de mathématiques. Israel Gelfand. Les plus grands mathématiciens de tous les temps. Mathématiciens, de 1900 à nos jours - classification thématique.

Le top 7 des loses des mathématiciens de génie - Le Généraliste : Culture générale and co. L'Anneau des Mathématiques Francophones. Prix Salem.