background preloader

1917

Facebook Twitter

Кем бы вы были в 1917 году? <div class="noscript">У вас отключено выполнение сценариев Javascript.

Кем бы вы были в 1917 году?

Измените, пожалуйста, настройки браузера. </div> Подготовил Александр Резник, Дмитрий Голубовский Пройдите тест «Политический компас революции» и узнайте, кем бы вы были сто лет назад — анархистом, кадетом, большевиком, правым эсером или черносотенцем Политическая жизнь в 1917 году была чрезвычайно бурной. Мифы Октября. UNIT 6: THE FIRST WORLD WAR AND RUSSIAN REVOLUTION. Sans titre. La Révolution russe reste un des moments majeurs de l'histoire.

sans titre

Mais cette révolte sociale spontanée sombre rapidement dans l'autoritarisme bureaucratique. La Révolution russe reste un mouvement historique d’émancipation. Pourtant, cette révolte spontanée reste associée au régime totalitaire de l’URSS. Ce sont pourtant les classes populaires qui participent à la révolte. Révolution russe de 1917. Mouvement révolutionnaire qui abattit le régime tsariste en février 1917 et qui aboutit, après la prise du pouvoir par les bolcheviks en octobre 1917, à l'instauration de la République socialiste soviétique fédérative de Russie (janvier 1918). 1.

révolution russe de 1917

La Russie, la guerre et la révolution 1.1. 1917 La Révolution Russe. Reportage sur la Révolution russe. Les débuts de la révolution russe-Apocalypse, la 1ère guerre mondiale. Vladimir Ilitch Oulianov dit Lénine. Révolutionnaire et homme d'État russe (Simbirsk 1870-Gorki, près de Moscou, 1924).

Vladimir Ilitch Oulianov dit Lénine

Nourri des écrits de Karl Marx, Lénine proclama la nécessité d'une révolution socialiste en Russie. Doué d'un exceptionnel sens tactique, il sortit victorieux de toutes les luttes d'influences et, en 1917, engagea son pays dans un mouvement qui devait changer la face du monde. Origines et formation Issu d'une famille prospère et progressiste, lisant, adolescent, les grands démocrates russes Herzen et Tchernychevski, Vladimir Ilitch s'engage dans le mouvement révolutionnaire aussitôt après la mort de son frère aîné Aleksandr, exécuté pour avoir comploté contre le tsar Alexandre III. Exclu de l'université de Kazan où il suivait des études de droit, il adhère, dès cette époque à la pensée de Marx.

L'exil Au retour d'un séjour en Suisse, où il rencontre le socialiste Plekhanov, il fonde en 1895 l'Union de lutte pour la libération de la classe ouvrière. L'insurrection d'octobre. Révolution russe de 1917. Lénine a emprunté ses règles d’action à des écrivains radicaux du siècle dernier, par Bernard Féron (Le Monde diplomatique, mars 1970) L’histoire telle que la racontent en Union soviétique les spécialistes de l’idéologie est d’une grande simplicité.

Lénine a emprunté ses règles d’action à des écrivains radicaux du siècle dernier, par Bernard Féron (Le Monde diplomatique, mars 1970)

Les adversaires du tsar n’entendaient goutte au travail révolutionnaire. Ils étaient capables de coups d’éclat qui ne servaient à rien. Ils n’avaient aucune idée précise du régime qu’il fallait construire. Révolution russe. LA RÉVOLUTION D’OCTOBRE (7 – 8 NOV. 1917) Octobre - 1927 - Sergei Eisenstein - VOSTFR. Staline jouit d’une popularité grandissante en Russie. Un sondage réalisé par l’institut Levada, non-gouvernemental, en Russie révèle la popularité grandissante de Joseph Staline dans le pays : elle serait trois fois plus importante qu’en 1990.

Staline jouit d’une popularité grandissante en Russie

La question posée était celle de la personnalité préférée des sondés parmi les acteurs de la révolution bolchevique de 1917. Si en 1990, Staline remportait 8 % des voix, cette proportion est passée à 24 % lorsque la même question a été posée en mars de cette année. Cela correspond sans doute au moins pour partie à l’image favorable de Staline véhiculée par les médias officiels.

Un deuxième sondage réalisé également au mois de mars à propos de la seule perception de la personnalité de Staline lui aura été encore plus favorable : 54 % des sondés, une majorité absolue, ont affirmé avoir une attitude positive à son égard. 32 % ont répondu qu’il leur était « indifférent » et 14 % étaient sans opinion. Et seuls 17 % de l’échantillon ont affiché une opinion négative. Alexandra Kollontaï. Alexandra Mikhaïlovna Kollontaï (en russe : Александра Михайловна Коллонтай), née le 19 mars 1872 (31 mars 1872 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg et morte le 9 mars 1952 à Moscou, est une femme politique socialiste, communiste et militante féministe soviétique.

Alexandra Kollontaï

Elle est la première femme de l'Histoire contemporaine à avoir été membre d'un gouvernement[1] et l'une des premières ambassadrices dans un pays étranger. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et études[modifier | modifier le code] Alexandra Kollontaï, jeune. Conseil des commissaires du peuple (URSS) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Conseil des commissaires du peuple (URSS)

Le Conseil des commissaires du peuple ne comporte alors que des bolcheviks. Décret du Conseil des commissaires du peuple sur la République de Finlande (31 décembre 1917) [archive] Tchéka. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tchéka

Emblème de la Tchéka puis du KGB : l'épée et le bouclier. La Tchéka (en russe : ЧК, API : /tɕɪ.ˈka/) est la police politique créée le 7/ sous l'autorité de Félix Dzerjinski pour combattre les ennemis du nouveau régime bolchevik. Son organisation était décentralisée et devait seconder les soviets locaux. En février 1922, elle fut renommée « Guépéou ». Félix Dzerjinski. Félix Dzerjinski le 28 septembre 1918.

Félix Dzerjinski

Feliks Dzierżyński (en russe : Феликс Эдмундович Дзержинский, Felix Edmundovitch Dzerjinski), surnommé « Félix de fer » (né le 30 août 1877 ( dans le calendrier grégorien) sur le domaine d'Oziembłowo (pl), proche du bourg d'Ivianets entre Minsk et Wilno (Vilnius), aujourd'hui situé en Biélorussie, mort le à Moscou), est un révolutionnaire communiste, membre des bolcheviks, qui devint l'un des dirigeants de la Russie soviétique puis de l'Union soviétique. Il fonda et dirigea la Tchéka, la police politique du tout nouvel État bolchévique. Un « agitateur » régulièrement emprisonné[modifier | modifier le code] Félix Dzerjinski après son arrestation par l'Okhrana. Dzerjinski est issu d'une famille de l'aristocratie polonaise installée près de Minsk en Biélorussie, qui faisait alors partie de l'Empire russe.

Il passe une grande partie de sa vie en prison. Joseph Staline. Né Iossif Vissarionovitch Djougachvili, surnommé Sosso (diminutif de Iossif ou de Iosseb) pendant son enfance, il se fait ensuite appeler Koba (d'après un héros populaire géorgien) par ses amis proches et dans ses premières années de militantisme clandestin au sein du Parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR), auquel il adhère en 1898.

Il utilise ensuite le pseudonyme de Staline, formé sur le mot russe сталь (stal), qui signifie acier. Acteur marginal de la révolution d’Octobre, il étend peu à peu son influence politique pendant la guerre civile russe, tissant des liens étroits avec la police politique, la Tcheka, et devenant, en 1922, secrétaire général du Comité central du Parti communiste. Après la mort de Lénine en 1924, il mène un jeu patient d'intrigues souterraines et d'alliances successives avec les diverses factions du Parti, et supplante un à un ses rivaux politiques, contraints à l’exil ou évincés des instances dirigeantes. Léon Trotski. Léon Trotski (ou Trotsky, voire Trotzky ou Trotzki[N 1] ; en russe : Лев Троцкий), de son vrai nom Lev Davidovitch Bronstein (en russe : Лев Давидович Бронштейн), né le 26 octobre 1879 (7 novembre 1879 dans le calendrier grégorien) à Ianovka (alors dans l'Empire russe, aujourd'hui en Ukraine) et mort assassiné le 21 août 1940 à Mexico (Mexique), est un révolutionnaire communiste et homme politique russo-soviétique.

Militant marxiste, du Parti ouvrier social-démocrate de Russie (POSDR) puis, à partir de l'été 1917, bolchevik, il est plusieurs fois déporté en Sibérie ou exilé de Russie, et est notamment président du soviet de Pétrograd lors de la révolution russe de 1905. Il s'oppose à ce qu'il désigne comme la bureaucratisation du parti et du régime et à Staline en prenant la tête de l'Opposition de gauche ; Staline le fait finalement chasser du gouvernement (1924) et du Parti communiste (1927), puis l'exile en Asie centrale avant de le bannir d'URSS (1929). Trotski en Sibérie, 1900. — B. Lev Kamenev. Lev Borissovitch Kamenev (en russe : Лев Борисович Каменев) de son nom de naissance Rosenfeld (Розенфельд), né le 6 juillet 1883 ( dans le calendrier grégorien) à Moscou et fusillé le à Moscou est un révolutionnaire russe et homme politique soviétique.

Biographie[modifier | modifier le code] Engagement révolutionnaire[modifier | modifier le code] En 1900, Kamenev épouse Olga Davidovna Bronstein (Olga Kameneva), la sœur de Léon Trotski. Le couple a deux fils. Grigori Zinoviev. Grigori Evseïevitch Zinoviev (en russe : Григо́рий Евсе́евич Зино́вьев), de son vrai nom Ovseï-Gerchen Aronovitch Radomyslski-Apfelbaum, né à Elizavethrad le 11 septembre 1883 (23 septembre 1883 dans le calendrier grégorien) et mort le 25 août 1936 à Moscou, est un révolutionnaire bolchevik. Biographie[modifier | modifier le code] Avant la Révolution[modifier | modifier le code] Grigori Zinoviev en 1910.

Né en Ukraine en 1883 de parents juifs journaliers agricoles, autodidacte confirmé, Zinoviev « est épais, avec un visage consulaire plutôt pâle, massif, une abondante chevelure ébouriffée, un regard gris bleu[1] ». Il milite d'abord dans le Sud de l'Empire russe. Страна советов. Забытые вожди. 1 серия. Феликс Дзержинский. Документально-исторический цикл фильмов под рабочим названием «Страна Советов. Tsar to Lenin DVD Mehring Books. Tsar to Lenin, first released in 1937, ranks among the twentieth century’s greatest film documentaries. Ces adresses parisiennes qui ont accueilli Lénine durant son exil. Le 24, rue Beaunier En décembre 1908, après avoir été brièvement hébergé chez un camarade de l’Iskra, une cellule communiste du Parti, résidant au 3, rue de l'Estrapade dans le 5ème arrondissement de Paris, et loué une chambre à l’Hôtel des Gobelins, sur le boulevard Saint-Marcel, Lénine s’installe à quelques centaines de mètres de là, au 24, Rue Beaunier, dans le 14ème.

Il partage alors un appartement avec sa femme, Nadejda Kroupskaïa, sa sœur, Maria (qui étudiait dans la capitale française), et sa belle-mère, Elizaveta. Le logement est composé de 4 pièces de vie, d’une cuisine, de nombreux placards, d’un garde-manger et peut être considéré comme bourgeois, de somptueux miroirs ornant notamment les cheminées. Il se situe par ailleurs à deux pas du parc Montsouris, que Lénine apprécie tant parcourir. Le révolutionnaire et sa famille versent ainsi près de 80 francs par mois, taxes et don à la concierge compris. Quand des «Trains de propagande» sillonnaient la Russie soviétique. Russie URL courte Commémorant le centenaire de la Révolution, les historiens russes nous montrent des pages oubliées de l'histoire de l'art, souvent étroitement liée à l'idéologie. Une exposition moscovite nous dévoile un phénomène marquant des années qui ont suivi la révolution de 1917.

Штурм Зимнего дворца. Штурм Зи́мнего дворца́ — в советской историографии одно из ключевых событий[1] Октябрьской революции — взятие большевиками в ночь с 25 на 26 октября 1917 года резиденции Временного правительства, располагавшейся в Зимнем дворце в Петрограде, в результате которого Временное правительство было низложено и арестовано. Ильин-Женевский, Александр Фёдорович.

Двоевластие. Двоевла́стие — сосуществование параллельных систем власти и управления в России после Февральской революции в марте — июле 1917 года: Петроградский совет рабочих и солдатских депутатов. Петрогра́дский сове́т рабо́чих и солда́тских депута́тов (Петроградский совет, Петросовет) — коллегиальный представительный орган власти, созданный явочным порядком в Петрограде в первые дни Февральской революции и претендовавший на высшую власть не только в Петрограде, но и во всей России[1]. Временное правительство России. Июльские дни. Раскольников, Фёдор Фёдорович. Petrograd 1917 : une journaliste de la Revue des Deux Mondes dans la révolution. Московский музей рассказывает о еврейских корнях Ленина. "Берегите традиции отцов и дедов": в Крыму вскрыли капсулу времени - РИА Новости, 07.11.2017. What were Russia's Jews up to during the 1917 revolution? This Moscow Museum tells all - Africa, Asia and Australia. #1917LIVE exclusive: Revolutionary Russia like you’ve never seen it before (PHOTOS, VIDEO) — RT World News.

Октябрьский переворот 7 ноября 1917. Искусство восстания. The October Revolution 1917: the seizure of power as it happened – Marxist Student Federation. October 30-November 6: Bolsheviks marshal forces for the revolution. Героини Великой русской революции - РИА Новости, 02.10.2017. Dix jours qui ébranlèrent le monde de John Reed (1/10) : Un fils de la révolution. Публицистика. Octobre 17. Alekhine et la révolution (1) - Actualités / France - Europe Echecs. Les Bolcheviks et l’antisémitisme 1917 - Socialisme libertaire. Сталин: тень, ставшая вождем - РИА Новости, 15.08.2017. Passage du calendrier julien au calendrier grégorien.

Révolution russe. 1917 - La révolution russe. Révolution russe de 1917. RÉVOLUTION RUSSE. Russian Revolution of 1917. Le Figaro Store - La révolution Russe. Révolution de Février. Douma d'État de l'Empire russe. Gouvernement provisoire (Russie) Soviet de Petrograd. September 18 – 24: Bolsheviks obtain majorities in Moscow and Petrograd soviets. Journées de juillet 1917. Affaire Kornilov. Nicolas II. Nicolas II. Michel Alexandrovitch de Russie. Gueorgui Lvov. Alexandre Kerenski. Mikhaïl Rodzianko. Alexandre Protopopov. Nicolas Tchkhéidzé. Lavr Kornilov. Soviet. Alexandre Chliapnikov. Voline. John Silas Reed. Louise Bryant. Бонч-Бруевич, Владимир Дмитриевич. Lénine. Programme TV : Arte s’intéresse à Lénine, l’outsider de la.. Entre pouvoir bourgeois et pouvoir ouvrier. Le Journal Lutte Ouvrière. A. Chliapnikov : A la veille de 1917 (1920) Dix jours qui ébranlèrent le monde.

Ten Days That Shook the World - Wikipedia. Reds (film) Lenin: The Significance of Fraternisation. CINEMA ET REVOLUTION. Шестое июля. Хф «Ленин в Октябре» /пр-во: СССР «Мосфильм» 1937 год/ Reportage sur la Révolution russe. L'année 1917. La chasse aux connaissances Révolution russe. Vladimir Putin Orders Centennial Celebration of Russian Revolution. Ъ - Революцию отметят мирно. Russian Revolution given social network treatment. Andreï Kolesnikov : « Poutine et son élite haïssent ce qui s’apparente à une révolution » - La Croix. Путин и призрак революции: почему в России может повториться 1917 год - Политика, Россия.