background preloader

Les chemins de la mémoire

Les chemins de la mémoire

Assemblée nationale - Chronologie de la guerre de 1914-1918 La Grande Guerre Les députés « protestataires » d'Alsace-Lorraine La loi des Trois ans (7 août 1913) Les députés tués à l'ennemi au cours de leur mandat Les comités secrets de la Chambre des députés Marcel Gromaire, La Guerre, 1925, huile sur toile © Musée d'art moderne de la Ville de Paris / Roger-Viollet Cliquer sur l'image Chronologie 28 juin L'archiduc François-Ferdinand et son épouse sortant de l'hôtel de ville de Sarajevo quelques instants avant leur assassinat Cliquer sur la photo L'archiduc François-Ferdinand, héritier au trône d'Autriche-Hongrie et son épouse, la duchesse de Hohenberg, sont assassinés à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) par Gavrilo Princip, jeune nationaliste serbe de Bosnie. 21 - 23 juillet Entretiens franco-russes en Russie. 23 juillet L'ultimatum de l'Autriche-Hongrie est remis à la Serbie. 28 juillet L'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. 30 juillet Le tsar signe l'ordre de mobilisation générale de la Russie. 31 juillet Cliquer sur chaque photo 1er août 2 août 3 août 4 août

Mise en page 1 - ressources_premiere_guerre_mondiale.pdf Cartes satiriques à travers l’histoire Ces cartes qui oscillent entre la satire et la caricature permettaient de montrer de manière humoristique les relations souvent ambiguës entre les pays. Elles étaient particulièrement utilisées en temps de guerre car elles permettent de visualiser les forces en présence facilement.

Première Guerre mondiale Affiche de recrutement, Première Guerre mondialeSource Généalogie et histoire familiale Corps expéditionnaire canadien Bibliothèque et Archives Canada conserve les dossiers du personnel de 600 000 Canadiens qui se sont enrôlés dans le Corps expéditionnaire canadien pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918). Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, BAC procède à la numérisation des 640 000 dossiers de service restants des membres du CEC. Si vous commandez une reproduction d'un dossier, les pages d'information suivantes vous aideront à comprendre les documents : Mots clés : nom de famille et " soldier "No de groupe d'archives : 10 Royal Newfoundland Regiment et Newfoundland Forestry Corps Bibliothèque et Archives Canada conserve des copies microfilmées des dossiers du personnel militaire du Royal Newfoundland Regiment et du Newfoundland Forestry Corps. Mots clés : nom et " Newfoundland "No de groupe d'archives : 38 No d'instrument de recherche : 9-56

Patrimoine numérique, dossier - La Première guerre mondiale Le 12 mars 2008, s'éteignait le dernier combattant survivant de la guerre de 14-18, Lazare Ponticelli. L’effroyable bilan de la Grande Guerre a marqué durablement la France. Sa mémoire est conservée par diverses institutions (ministère de la Culture, ministère de la Défense, services d’archives, bibliothèques…) qui numérisent et diffusent reportages, photographies, films, journaux de tranchées, correspondances, cartes d‘état-major, archives sonores, fiches biographiques... Toutes les collections numérisées Mémoire des hommes Le ministère de la Défense (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense - ECPAD) a numérisé ses archives audiovisuelles et photographiques. Films sur la Première Guerre mondiale Clichés de l’armée de 1915 à 1919 Site Internet Mémoire des Hommes Les autres théâtres de la guerre La guerre toucha aussi l'Europe orientale, les anciennes colonies d'Afrique, l'Extrême-Orient. La Guerre en Orient (1915-1918) La Grèce (Mont Athos...) La Tunisie

Ecouter la Première Guerre mondiale : les discours d’hommes politiques Discours de Raymond Poincaré à l'occasion du transfert des cendres de Rouget de Lisle au Panthéon, 14 juillet 1915 L’année 2014 marque le centenaire de la Première Guerre mondiale. A cette occasion, le département de l’Audiovisuel propose à l’écoute onze discours d’hommes politiques français ayant marqué ces quatre années de guerre, édités sur disques par Pathé. Parmi ces discours, vous trouverez plusieurs discours emblématiques : le discours sur l’entrée en guerre de la France de René Viviani clôturant la séance historique du 4 août 1914 à la chambre des députés, le discours prononcé par Raymond Poincaré, Président de la République, lors du transfert des cendres de Rouget de Lisle aux Invalides le 14 juillet 1915 , ou bien encore celui d’Alexandre Ribot, du 5 avril 1917, sur l’entrée en guerre des États-Unis aux côtés des Alliés. Alexandre Ribot, discours sur l'entrée en guerre des États-Unis Audrey Viault – Pascal Cordereix

Photos de la guerre 14 - 18 Ce site présente un ensemble de photographies de la première guerre mondiale. Les clichés sont réalisés pour la plupart sur les zones de conflits, principalement dans les départements de la Marne et de la Somme. Ces photos proviennent d'une collection personnelle. Les clichés sont de type stéréoscopique (prise de vue sur plaque de verre). On visionne celles ci dans un stéréoscope afin d'obtenir une image en relief. Voir explicatif - voir une photo en relief Les renseignements sur les dates des évènements photographiés sont malheureusement inexistants. Les photographies nous transportent dans un passé déja lointain. Certaines vues sont très dures ; elles nous font découvrir la triste réalité de la guerre. A la mémoire des combattants présentation stéréoscopie (vision en relief) SVP - N'utilisez pas ces photos pour des publications personnelles ou commerciales

Comment ne plus avoir peur des Archives militaires Après un premier atelier auprès de la RFG en septembre, j’ai renouvelé l’expérience cette semaine en participant à la formation “Archives militaires”, animée par Jérôme Malhache. Je vais tout d’abord insister sur le fait que ceci n’est pas un publireportage, je ne suis pas affiliée à la RFG, je paie comme tout participant ma présence à l’atelier, et non Charles Hervis ne me soudoie pas à coup de chouquettes pour que je fasse un compte rendu sympathique de ma participation. Comme le disait ma grand mère, quand on est invité à déjeuner, si le plat nous plait, on se ressert en félicitant la maîtresse de maison, s’il ne nous plait pas, on finit son assiette en souriant sans plus de commentaire. Je suis juste dans le premier cas, le concept de ces ateliers me convient particulièrement, et donc je le fais savoir, aux organisateurs et aux personnes qui se demandent si ça vaut le coup. Au programme , une formation claire et pointue sur comment retrouver quoi et où, selon quels critères.

La Première Guerre mondiale : Cartes animées, bataille de la Marne, Ypres, Verdun, la Somme, Caporetto L’Europe se précipite dans la guerre A la suite de l’attentat de Sarajevo, la mécanique des systèmes d’alliance précipite l’Europe dans la guerre. Les plans allemands et français Comment les états-majors se sont préparés à la guerre. Plan Schlieffen pour l’Allemagne, plan XVII pour la France. Vers le heurt des nationalismes 1871-1914 Après les unifications allemandes et italiennes, 6 puissances européennes entendent jouer un rôle international et ont formé deux systèmes d’alliance hostiles : la Triple Alliance et la Triple Entente. L’indépendance des peuples balkaniques A partir de 1875 une série de crises bouleverse la carte des Balkans et provoque des tensions entre les puissances, particulièrement entre l’Autriche-Hongrie et la Russie. Les offensives de 1914 Conformément aux plans de son état-major, l’Allemagne déclenche l’offensive à l’Ouest à travers la Belgique. La bataille de la Marne 1915 La multiplication des fronts La Campagne des Dardanelles La défaite de la Serbie 1916 La guerre d’usure

Chronologie et carte - Mémorial de Verdun Front occidental : échec de la guerre de mouvement 1914 : l’année des illusions Le 1er août 1914, l'Allemagne et la France se mobilisent. Le 3 août, l'Allemagne déclare la guerre à la France. Le 4 août, le Royaume-Uni déclare la guerre à l'Allemagne. Illusion d'une guerre courte dans les deux camps Des deux côtés, on envisage une guerre offensive mais avec des stratégies opposées. Après des premiers succès, les armées allemandes percent au nord de la France et se dirigent vers Paris. Cette première grande victoire française est liée en grande partie à l'action de la IIIème Armée française qui a réussi à bloquer, aux alentours de Verdun, l'avancée de l'armée impériale du Kronprinz. La guerre s'enlise Les deux armées s'enterrent alors dans des tranchées fortifiées, protégées de sacs de sable, de réseaux de barbelés et reliées entre elles par des boyaux, le long d'un front continu depuis la Mer du Nord jusqu'à la Suisse. 1915 : guerre des mines et échec des grandes offensives Revenir

Photos WW1828c11 Le fonds photographique Louis Dujardin Le matériel militaire L'armement Les masques à gaz C’est lors de la seconde bataille d’Ypres, qui débuta le 22 avril 1915, que l’armée Allemande a utilisé, pour la première fois, un gaz de combat toxique, le chlore. L'artillerie En plus des traditionnelles baïonnettes, fusils et mitrailleuses des soldats, la Première Guerre mondiale marqua le développement massif de l’artillerie. Lors de certaines batailles, le feu de l’artillerie était le principal atout des armées. Au cours de ces quatre années, plus de 856 millions d'obus ont été tirés par les artilleries de tous les camps. Les moyens de transport Les dirigeables Les dirigeables étaient aussi appelés "Saucisses" par les soldats, à cause de leur forme allongée. Il s’agit de ballons captifs d’observation. Ces dirigeables étaient utilisés afin de renseigner les états-majors sur les mouvements de l’adversaire à l’intérieur de ses lignes : convois, relèves, repérage des batteries d'artillerie, etc. Les avions Les trains Les pigeons voyageurs

Related: