background preloader

Stratégies d'accords transnationaux sans la société civile...

Facebook Twitter

Démocratie forcée et néo-conservatisme. Et soudain la France (re)découvre l’Afrique… (Agence Ecofin) - Simultanément, des sénateurs français publient un volumineux rapport intitulé « L’Afrique est notre avenir » et, par ailleurs, Jean Cluzel, homme politique français et directeur de la revue Positions et Médias, lance un appel à « bâtir les soubassements du destin commun de l'Europe et de l'Afrique ». Pour les sénateurs Jean-Marie Bockel et Jeanny Lorgeoux, « la France, après avoir été un des seuls pays à avoir poursuivi, après les indépendances, une politique africaine, semble être dépourvue de stratégie à long terme sur ce continent, en comparaison avec la Chine, l’Inde, ou les Etats-Unis ». La France « semble aujourd’hui naviguer à vue face à un continent en plein essor, qui pourrait, ou devrait, être l’un des partenaires majeurs de la France et de l’Europe », déplorent-ils.

Les sénateurs tricolores constatent amèrement que la France suscite aujourd’hui « chez Africains francophones » un sentiment partagé « entre attirance et répulsion ». La France signe avec le Maroc un soutien aux PME de 67 millions € (Agence Ecofin) - Mohamed Boussaid, ministre marocain de l'Economie et des Finances, a reçu jeudi 31 octobre 2013 Pierre Moscovici, son homologue français, pour signer une déclaration d'intention relative à la coopération franco-marocaine en matière de financement des PME qui prévoit un appui à la fois technique, financier et en matière de formation. Pour l'aspect financier, il est envisagé : d'une part, (i) un transfert au Fonds de garantie PME mis en place par le ministère de l'économie et des finances et géré par la Caisse Centrale de Garantie des ressources qui sont disponibles du Fonds de garantie français en faveur du Maroc, actuellement de l'ordre de 26 millions € ; et (ii) le redéploiement des ressources de coopération financière de l'équivalent de 16 millions € du Fonds de garantie de restructuration financière ; d'autre part, un dispositif d'un montant maximum de 25 millions € en vue d'améliorer l'accès au crédit des PME.

Le Droit européen a permis la mondialisation néolibérale.

ERT Table Ronde des industriels européens

L'europe "américaine" Marché transatlantique UE-Etats-Unis : le mandat explosif de la Commission européenne. Dans les dernières lignes du mandat de la Commission, sous le chapitre intitulé : « Cadre institutionnel et dispositions finales » , il est indiqué que l’accord de libre échange entre l’UE et les États-Unis « comprendra un mécanisme de règlement des différends approprié » . Ce quasi fait accompli apparaît à un autre endroit du mandat, dans la partie concernant le commerce des services et la protection des investissements : l’accord « devrait viser à inclure un mécanisme de règlement des différends investisseur-Etats efficace » . Le terme est utilisé à plusieurs reprises : la Commission souhaite ainsi inclure « le règlement des différends d'État à État, [qui] ne devrait pas interférer avec le droit des investisseurs d'avoir recours à des mécanismes de règlement des différends investisseur-État » .

Souvent utilisé dans les accords bilatéraux, ce type d'arbitrage est un formidable levier pour les multinationales qui ont leurs entrées au sein de la Commission européenne. "union" européenne pour qui ? pour quoi ? L'influence de l'Union européenne dans la réforme des retraites. Geopolitique des institutions de l'Union Européenne - Archives 2000-2008 - Diploweb.com. Le Sénat s’interroge sur le respect du principe de subsidiarité par la règle d’or budgétaire (Two-Pack. Deux textes supranationaux, actuellement en cours d’élaboration, nous imposeraient de modifier notre Constitution afin d’y introduire une règle d’or budgétaire : Le Traité sur la Stabilité, le Coordination et la Gouvernance de l'Union économique et monétaire (TSCG) Ce Pacte budgétaire prévoit l'instauration d'une règle d'or sur le modèle allemand: - un déficit structurel limité à 0,5% du PIB (au lieu de 1% actuellement), - la mise en place d'un mécanisme de correction automatique, - l'inscription du principe de l'équilibre dans les législations nationales.

Tous ces éléments précités doivent être introduits dans la législation nationale, dans un délai d'un an suivant l'entrée en vigueur du Traité, sous forme de dispositions contraignantes et permanentes, de préférence constitutionnelles. Le règlement établissant des dispositions communes pour le suivi et l’évaluation des projets de plans budgétaires et pour la correction des déficits excessifs dans les États membres de la zone euro. Une règle d'or budgétaire adoptée loin des peuples.

Qu'est-ce que la règle d'or? L'inscription dans le droit national du principe de l'équilibre budgétaire et des modalités permettant le respect de cet équilibre. Alors que le principe de la règle d'or a été adopté par les États européens lors du Sommet du 25 mars 2011, l'opposition avait fait échouer le projet de réforme constitutionnelle proposé par Nicolas Sarkozy à l'été 2011. La question est de nouveau sur le feu des projecteurs depuis la signature du Traité sur la Stabilité, le Coordination et la Gouvernance de l'Union économique et budgétaire (TSCG), appelé communément « Pacte budgétaire ».

Cependant, ceux qui croient faire échec à la mise en œuvre de la règle d'or en s'opposant à ce Traité font fausse route: la règle d'or est actuellement en cours d'adoption loin des peuples, discrètement discutée par le Parlement européen et le Conseil européen. Conseil européen des 24 et 25 mars 2011: le « Pacte pour l'euro-plus » Conseil européen du 9 décembre 2012: Le Pacte budgétaire. “l’Union Européenne" de Bruxelles ou de Washington ? ou de ? UNION EUROPÉENNE • L'Europe cultive son goût du secret. Le projet danois de directive dite "transparence" n'est plus, torpillé par la Commission européenne et par la majorité des pays membres. On peut remercier la France et l'Allemagne, considère amèrement un journaliste polonais à Bruxelles. C'est dommage, parce que cette directive aurait pu transformer l'Union en une institution beaucoup plus transparente.

Elle aurait pu garantir aux personnes physiques mais aussi morales l'accès à la plupart des décisions et des opinions produites par les institutions européennes. La Danemark a déclaré forfait après que la Commission européenne et la majorité des pays membres, sous l'égide de la France et de l'Allemagne, ont réclamé l'introduction de nombreuses modifications au texte.

Les Danois, soucieux de respecter leur philosophie de la transparence, ont publié leur projet en ligne. "Un consentement aurait signifié l'ouverture de la boîte de Pandore. L’austérité à marche forcée... 10 choses que vous devez savoir sur le Pacte budgétaire. Le 1er mars 2012, 25 chefs d’État et de gouvernements ont signé un nouveau traité [1], qui devrait entrer en vigueur au début de l’année 2013. Ce Pacte budgétaire a été conçu dans l’urgence, et sous de très mauvais auspices : ses promoteurs avaient initialement prévu de l’adopter sous forme de modification des traités existants, mais le véto de la Grande-Bretagne, lors du Conseil européen du 9 décembre, les a obligés à créer un nouveau Traité ad hoc. Cette procédure permettait en outre une adoption plus « souple » et « simple », c’est-à-dire qu’elle garantissait moins d’« interférences » liées à tout débat public et démocratique, en adoptant un traité de l’Union européenne qui n’en était pas vraiment un. Ce Pacte budgétaire a pour vocation à obliger les États signataires à appliquer des politiques budgétaires très strictes via un renforcement des règles et contrôles.

Entre autres, les dénommés « déficits structurels » devront rester sous la limite de 0,5% du PIB. Pourquoi maintenant ? 1. Les deux traités de l'austérité. Mercredi 29 février, la Confédération européenne des syndicats (CES) appelle à une journée de mobilisation des syndicats européens pour dénoncer le nouveau traité européen – le Pacte fiscal – qui devrait être signé à l’occasion du Sommet européen des 1er et 2 mars. Dans de nombreux pays européens, les syndicats européens manifesteront de manière conjointe contre un texte qui ne propose rien d’autre que d’enfoncer l’Europe dans l’austérité généralisée. Avec le Pacte budgétaire, c’est une véritable camisole de force néolibérale qui est imposée à l’Europe.

Ce nouveau traité impose en effet des dispositifs de contrôle technocratiques des budgets nationaux, ainsi que des sanctions pour les « mauvais élèves » de l’austérité. Il prévoit la mise en place de « règles d’équilibre budgétaire » dans les législations nationales. Le Pacte budgétaire s’articule avec le Mécanisme européen de stabilité (MES), qui succède au Fonds européen des stabilité financière (FESF). Marc Scavennec. L'europe des "Lobby" La démocrature par les firmes multinationales. "lobbycratie" Fondation Heritage. Fondation Bertelsmann. Multinationale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une multinationale ou transnationale[1] est une entreprise implantée dans plusieurs pays par le biais de filiales dont elle détient tout ou une partie du capital. Définition[modifier | modifier le code] Une ftn (firme transnationale) est une entreprise qui a son siège social dans un pays d origine et qui a crée des filiales dans un pays étranger Une société multinationale est une société qui produit des effets économiques dans plusieurs pays.

C'est-à-dire que les actionnaires ne viennent pas du même pays ou elle implante ses sièges dans deux ou plusieurs pays. Selon Charles-Albert Michalet, la multinationalisation d'une entreprise répond à cinq déterminants principaux[2] : La recherche d'un accès direct aux matières premières, notamment durant la colonisation.Le besoin de contourner certaines entraves à l'échange. Causes[modifier | modifier le code] Protectionnisme[modifier | modifier le code] Classement[modifier | modifier le code] Firmes "Multinationales". Rhodia et Avantium s'allient pour développer de nouveaux polyamides bio-sourcés. Les affaires angolaises de Trafigura. Complexe militaro-industriel. USA/Otan, locomotive de la dépense militaire mondiale. Selon le Sipri, l'industrie militaire mondiale ignore la crise. Le géographe italien Manlio Dinucci analyse l'évolution du marché tel qu'il est décrit par le think tank suédois.

On y découvre des États-Unis produisant entre le tiers et la moitié des armes. Malgré les coupes budgétaires du Pentagone, ce marché est en développement constant. Mais quelle crise ? En 2012, l'Italie est montée à la dixième place des pays qui ont les plus grosses dépenses militaires du monde, au lieu de la onzième place en 2011. L'information vient du Sipri, le réputé institut international dont le siège est à Stockholm, qui a publié hier les dernières données sur la dépense militaire mondiale. Celle de l'Italie se monte à environ 34 milliards de dollars en base annuelle, équivalents à 26 milliards d'euros. Usa/Otan toujours en tête L'objectif du Pentagone est de rendre les forces étasuniennes plus agiles, plus flexibles et prêtes à être déployées encore plus rapidement. La compétition des autres. L'appel au secours de l'agriculture africaine - Témoignage d'un représentant du Mali à une conférence internationale.

Alors que notre salon de l'agriculture bat son plein et bat aussi le rappel des candidats à la présidentielle. On tâte du poitrail et on palpe de la croupe pour l'oeil factice des caméras. Preuve qu'on s'intéresse à la terre et à ceux qui en vivent. Alors qu'on se fiche de la terre qui se dégrade, et de ceux qu'elle porte, puisque les paysans continuent à disparaître. Voilà pour notre agriculture, bien moins portante que les animaux primés porte de Versailles. Ibrahim CoulibalyA la fois accablant et émouvant, un témoignage d'Ibrahim Coulibaly, relayé par bastamag.net, est à lire. "Il y a près de quarante ans, quand j’étais tout petit, on ne parlait pas de volatilité [des prix]. Le haut panel d’experts devrait être mandaté pour faire une étude sur l’efficacité de qui est mobilisé au nom des pauvres (quand plusieurs centaines de millions de dollars sont mobilisés, combien arrivent dans les champs des pauvres, aux femmes dont on parle tant ?).

Système ONU. OMC Organisation mondiale du commerce. Codex Alimentarius. Les alimenteurs. Les dangers du Codex Alimentarius. La commission de Codex Alimentarius a été crée en 1963 par l'Organisation Mondiale de la Santé afin d'élaborer des normes alimentaires, et des Codes d'usages. Les buts principaux de ce programme sont la protection de la santé des consommateurs, la promotion de pratiques loyales dans le commerce des aliments, et la coordination de tous les travaux de normalisation ayant trait aux aliments entrepris par des organisations aussi bien gouvernementales que non gouvernementales. Les responsables et les experts qui ont jeté les bases et défini les orientations des activités de la Commission du Codex Alimentarius étaient d'avis que si tous les pays harmonisaient leurs législations alimentaires et adoptaient des normes approuvées à l'échelle internationale, ces questions trouveraient une solution naturelle.

Le volume du commerce mondial des denrées alimentaires est considérable et sa valeur est de 300 à 400 milliards de dollars. Les vrais objectifs du Codex Une insulte à la démocratie. François Asselineau présent au Salon de l'Agriculture _ 2012. L'agrobiseness. Biocarburants et agro-terrorisme.

Biseness des terres arable ou "rares" au dépend des peuples

Les Racines Nazies de “l’Union Européenne de Bruxelles” - 'L'Union Européenne de Bruxelles' aujourd'hui: ce que le Cartel du pétrole et des médicaments, ainsi que ses acteurs politiques, ne veulent pas que vous sachiez. Complexe militaro-industriel. Les drones peuvent prendre leur envol dans le ciel français. AERONAUTIQUE – Deux nouveaux arrêtés publiés au Journal Officiel autorisent les drones à voler dans l’espace aérien civil français. Une révolution qui ouvre un marché gigantesque aux industriels… De la fiction à la réalité. Les drones vont bientôt pouvoir occuper l’espace aérien civil, après l’autorisation accordée le mois dernier par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) de faire voler les appareils sans pilote en dehors de zones très restrictives.

Une décision attendue de longue date par les sociétés spécialisées dans la conception de drones, qui voient là un gigantesque marché s’ouvrir. C’est le cas de Fly-n-Sens, entreprise basée à Mérignac près de Bordeaux. Sa gamme de «scan-copter», des appareils à voilure tournante multi-rotors, qui ne font pas plus de quatre kilos, intéresse déjà les sapeurs-pompiers des Landes pour la surveillance des feux de forêts. Le marché des industriels devrait faire décoller les ventes Like this: J'aime chargement…

Drone de guerre... Géoingénéring déstructeur. Contrôler la chaine alimentaire. Les "accords" "économiques" de l'empire. Le Partenariat transpacifique, nouveau cadre stratégique pour le XXIè siècle. NEW-DELHI – L'Europe accablée par les crises et l'Amérique confrontée à un courant protectionniste de plus en plus fort sur le plan intérieur essayent de réduire l'avantage concurrentiel que la Chine tire du manque de transparence de ses pratiques commerciales. Se détournant de l'Atlantique pour porter son attention vers le Pacifique et cherchant à confiner la Chine, le président Obama vient de lancer une nouvelle initiative commerciale pour la région Asie-Pacifique.

Pourquoi les USA qui étaient réticents à s'engager plus avant dans le cycle de négociations de Doha veulent-ils maintenant d'un accord de libre-échange au niveau régional ? C'est parce que le Partenariat transpacifique (TPP) proposé par les USA et huit autres pays (l'Australie, Brunei, le Chili, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam) ne concerne pas seulement le commerce.

Il faut considérer le TPP dans ce contexte, et pas seulement dans celui de l'effondrement du cycle de négociations de Doha.

TPP : Partenariat transpacifique

PPP partenariat public-privé. ALENA 1994 - Accord de libre-échange nord-américain. Politique commerciale américaine - Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Chronique commerciale américaine | Textes essentiels du CEIM | Textes utiles | Sites gouvernementaux | Sites de nouvelles | Sites de centres de recherche et de données statistiques | Sites de think tanks | Page de syndicats américains et d’association patronales | Institutions internationales Résumé Arrivée au pouvoir en pleine crise économique et pressée de réformer le système de santé, l’Administration Obama a relégué la politique commerciale et ses orientations au second rang de ses priorités.

Son premier discours sur l’État de l’Union (27 janvier 2010) fut l’occasion pour le président Obama de réaffirmer la vocation commerciale des Etats-Unis et de lancer une initiative destinée à soutenir les exportations américaines. Tout d’abord, on dénote un très net changement d’attitude en matière d’ouverture et de négociation commerciale par rapport à l’administration précédente. Chronique commerciale américaine Voir toutes les chroniques Textes essentiels du CEIM Textes utiles Sites de nouvelles.

Les récents accords de libre-échange conclus par les États-Unis : une menace à la diversité culturelle - Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) TFUE Traité de Lisbonne.