background preloader

Gammes accords wiki

Facebook Twitter

Accord (musique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Accord (musique)

Pour les articles homonymes, voir Accord. En musique, un accord est un ensemble identifiable de notes simultanées[1]. Les accords de trois sons sont nés des règles régissant la rencontre des différentes voix dans le contrepoint. La superposition, le déroulement simultané de plusieurs lignes mélodiques obéit à certaines règles : l'une d'elle est que les différentes voix se rencontrent à intervalles rythmiques réguliers, sur le temps, autrement dit au moment de la pulsation en rapport de consonance. Les voix prises deux à deux doivent être sur le temps en rapport d'octave, de tierce, de sixte, de quinte juste ou de quarte juste (cette dernière avec certaines restrictions), intervalles considérés comme consonants à la Renaissance. Il existe deux modèles aboutissant à la construction des accords, un modèle géométrique et un modèle acoustique. Les dix premiers harmoniques d'un son Nom des notes de l'accord.

Degré (musique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Degré (musique)

Pour les articles homonymes, voir Degré. La notion de degré s'applique principalement aux sept notes de l'échelle diatonique où la tonique est parfaitement définie. Pour l'échelle chromatique qui contient 12 notes d'importance égale, la notion de degré a peu d'intérêt. Les concepts de tonique et de dominante sont remis en cause au XXe siècle dans la musique atonale[1]. Le 5e degré est le plus important après la tonique et s'appelle « dominante »[2]. Dominant seventh chord. Dominant seventh chord on C: C7 Play .

Dominant seventh chord

The note G is the dominant degree of C major—its fifth note. When we arrange the notes of the C major scale in ascending pitch and use only these notes to build a seventh chord, and we start with G (not C), then the resulting chord contains the four notes G–B–D–F and is called G dominant seventh (G7). The note F is a minor seventh from G, and it is also called the dominant seventh with respect to G. Function[edit] Dominant seventh resolving to tonic in C major (V Play. Major chord. Chord (music) Mussorgsky's Pictures at an Exhibition "Promenade", is a piece showing an explicit chord progression.

Chord (music)

(Nattiez 1990, p. 218) Play In the medieval era, early Christian hymns featured organum (which used the simultaneous perfect intervals of a fourth, a fifth, and an octave[13]), with chord progressions and harmony an incidental result of the emphasis on melodic lines during the medieval and then Renaissance (15-17th centuries).[7][14] C major. Play ).

C major

Note that the root is doubled at the octave. Its relative minor is A minor and its parallel minor is C minor. C major is one of the most common key signatures used in western music. Most transposing instruments playing in their home key are notated in C major; for example, a clarinet in B♭ sounding a B-flat major scale is notated as playing a C major scale. Sol majeur. Si bémol majeur.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Si bémol majeur

L'accord parfait de si bémol majeur se compose des notes suivantes : si♭, ré, fa. L’échelle de si bémol majeur est : si♭, do, ré, mi♭, fa, sol, la, si♭. Articles connexes[modifier | modifier le code] Compositions célèbres en si♭ majeur : Liens externes[modifier | modifier le code] Portail de la musique. Fa majeur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fa majeur

L'accord parfait de fa majeur se compose des notes suivantes : fa, la, do. Do majeur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Do majeur

L'accord parfait de do majeur se compose des notes suivantes : do, mi, sol. L’échelle de do majeur est : do, ré, mi, fa, sol, la, si, do. do/ré/mi/fa/sol/la/si/do sur les touches blanches du clavier d'un piano Articles connexes[modifier | modifier le code] Compositions célèbres en do majeur : Sur les autres projets Wikimedia :