background preloader

Addiction au numérique

Facebook Twitter

Cette collection regroupe des articles, des blogs, des forums, des flux RSS sur l'addiction ou la dépendance au numérique

Numérique : les écrans nuisibles. Les outils numériques sont une formidable ouverture au savoir et à la connaissance, mais aussi source de dangers.

Numérique : les écrans nuisibles

Utilisés avec excès, ils désociabilisent, voire conduisent à une pathologie. 50 experts lancent un appel avec Psychologies Magazine. @ddict : le premier MOOC sur l'addiction au numérique. L’université de Nantes, en collaboration avec le CHU de la ville, a lancé le 22 décembre 2014 le premier MOOC sur l’addiction au numérique.

@ddict : le premier MOOC sur l'addiction au numérique

Explications avec Didier Acier, professeur de psychologie clinique et coordinateur du MOOC. Didier Acier Comment est née l’idée de lancer un MOOC sur l’addiction au numérique ? Il s’agit d’un travail commun du Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire et du CHU de Nantes, initié il y a deux ans, avec la participation de plusieurs chercheurs de sociologie, de psychiatrie, d’informatique et de psychologie.

Au départ, le Pr Jean-Luc Vénisse, psychiatre et addictologue au CHU de Nantes avait invité le philosophe Bernard Stiegler, spécialiste du numérique, dans le cadre d’un cycle de conférences. Quel est son objectif ? About @ddict ? Un MOOC collaboratif sur nos usages du numérique. Le numérique est désormais partout.

About @ddict ? Un MOOC collaboratif sur nos usages du numérique.

Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ? Par Vincent Parizot , Sophie Aurenche Il est parfois difficile de se détacher de la spirale infernale du numérique.

Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ?

En 2014, 28 millions de Français possédaient un smartphone et neuf millions avaient une tablette tactile. De plus, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter comptaient jusqu'à 32 millions d'inscrits. Addiction au numérique : peut on vivre déconnecté? L'enfant et les écrans. Avis de l'Académie des sciences. Auteurs : Jean-François Bach, Olivier Houdé, Pierre Léna, Serge Tisseron (Académie des sciences) Remis le 17 janvier 2013 Co-animé par Serge Tisseron, un groupe d’experts présente, dans le cadre d’un rapport pour l’Académie des Sciences (France), des recommandations sur l’utilisation des écrans.

L'enfant et les écrans. Avis de l'Académie des sciences.

Le potentiel éducatif des médias électroniques est mis en avant, l’idée étant de responsabiliser et accompagner plutôt qu’interdire. Un guide pédagogique pour l’accompagnement des enfants à l’école primaire est également présenté. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique. Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world.

Symptômes fréquents de la Cyberdépendance. Symptômes fréquents de la Cyberdépendance Symptômes Psychologiques •Une attitude euphorique et un sentiment de bien-être provoqués par la navigation sur Internet • L’incapacité de s’arrêter • Le besoin d’augmenter de plus en plus le temps consacré à Internet • Un manque de temps pour la famille et les amis • Un sentiment de vide, de dépression, et d’irritabilité lorsque privé d’un ordinateur • Propension à mentir sur ses activités à la famille ou aux amis • Apparition de problèmes à l’école et baisse significative du rendement académique Symptômes Physiologiques •Syndrome du canal carpien • Sécheresse des yeux • Maux de tête et migraines chroniques • Maux de dos • Alimentation irrégulière, repas sautés et de mauvaise qualité • Négligence de l’hygiène personnelle • Insomnie ou modifications dans le cycle du sommeil.

Symptômes fréquents de la Cyberdépendance

Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage. Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage Bien que nous ayons pour habitude de présenter les courts-métrages sur le journalgraphic.com, nous ferons une exception pour celui-ci compte tenu du vaste sujet qu’il aborde.

Lost Memories : l’addiction aux technologies numériques traitée dans un court-métrage

Devenues omniprésentes, les technologies numériques ont complètement chamboulé nos modes de vie et la façon dont nous entretenons nos relations et interagissons avec nos congénères. Ces technologies et moyens de communication numériques ont également métamorphosé la nature de nos souvenirs et la façon dont nous les conservons. Lost memories. Test - Etes-vous (totalement) accros aux nouvelles technologies ? Cyberdependance. Le portrait type de la personne cyberdépendante a évolué depuis quelques années.

Cyberdependance

Autrefois on pouvait reconnaître majoritairement des hommes âgés de 25 à 35 ans, scolarisés, financièrement capables de se doter d'un ordinateur assez dispendieux et qui passaient un nombre incalculable d'heures devant l'écran de leur appareil. Maintenant, il semble y avoir une certaine parité entre les hommes et les femmes. La démarche des deux sexes, vis-à-vis d'Internet et de son utilisation, est cependant très différente. La cyberdépendance : informations et services - Clinique de psychologues à Montréal. La cyberdépendance, également connue sous les noms de dépendance à Internet, cyberaddiction, usage problématique d’Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI), se caractérise par un usage pathologique, souvent abusif et excessif, d’Internet et des nouvelles technologies.

La cyberdépendance : informations et services - Clinique de psychologues à Montréal

La cyberdépendance se reconnaît au besoin irrésistible et obsessionnel d’utiliser Internet. Parmi les critères reconnus, on observe le temps passé sur Internet; la frustration lorsqu’Internet n’est pas disponible; les plaintes de l’entourage quant au temps passé sur Internet; les conséquences sur les activités habituelles (travail, loisirs, etc.); l’incapacité à diminuer le temps passé sur Internet; la baisse significative, voire l’absence, d’activités satisfaisantes à l’extérieur d’Internet, etc. La cyberdépendance semble partager des caractéristiques communes avec d’autres dépendances. Comment vaincre la cyberdépendance ? (Satisfaction ou compulsion)

D. Comment "décrocher" Même lorsqu'on en fait un usage tout à fait compulsif, Internet n'est donc qu'un moyen. Il sert à nous procurer ce qu'on ne parvient par à obtenir autrement. Il ne répond pas complètement au besoin, mais il le satisfait suffisamment pour demeurer attrayant. En même temps, il laisse un manque; c'est celui-ci qui fait qu'on recommence sans cesse, dans l'espoir de mieux réussir à trouver la satisfaction. 1. Un jeune sur huit addict aux jeux vidéo ? [article] C’est le chiffre livré par le récent rapport de l’Observatoire des drogues et toxicomanies. Une étude aux conclusions hâtives qui révèle notre rapport irrationnel au concept d’addiction. Si l’objectif était de faire le « buzz » sur Internet, c’est un succès : le récent rapport publié par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a ravivé la polémique sur une éventuelle addiction aux jeux vidéo.

Un spot de prévention assez maladroit de l’Institut national de la prévention et de l’éducation pour la santé (INPES), portant justement sur les jeux vidéo, a jeté de l’huile sur le feu, suscitant les foudres des industriels du secteur. Cette enquête a été réalisée auprès de plus de 2 000 élèves – de la classe de quatrième à la première – sur leur usage des écrans. Sans grande surprise, elle souligne la place très importante prise par les écrans et les jeux vidéo dans la vie de ces adolescents. (« Point de vue » écrit par Marc Valleur) Suite en accès payant :

Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable. Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Le caractère addictif et addictogène de l'usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ».

Cette véritable addiction aux jeux vidéo ne concerne qu'une faible proportion de joueurs. Carnet Psy. Fondateur de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en sciences Humaines), psychologue et psychanalyste Introduction S’interroger sur l’adolescent fasciné par les images puis happé par la pratique du jeu vidéo est le résultat d’une longue histoire dont les prémisses commencent alors qu’il est un bébé. C’est la raison pour la quelle je souhaitais aborder dans le sens de la psychologie du développement, le trajet « initiatique » et les configurations familiales qui amènent le bébé à devenir un accroc des jeu vidéos.

La représentation en image semble être le moyen pour de plus en plus d’individus de mettre à distance des affects trop déstructurants. Les règles du jeu… Information et Prévention sur l'usage des jeux vidéo à la maison by IFAC CRJE. Le jeu vidéo ne se limite plus au divertissement. En ligne ou sur console, le jeu vidéo fait partie intégrante du quotidien des français. Néanmoins, il a tendance à se diversifier par une montée accrue des serious-games qui ne se limitent plus au jeu mais plutôt à de nouveaux modes de réflexions et de formations sur le web. Tendance du joueur type L’étude GFK nous indique qu’il y aurait « 28 millions de joueurs en France ».

La tendance démontre que les femmes seraient en nombre majoritaire puisqu’elles représentent: « 52% des joueurs contre 48% pour les hommes », selon le syndicat national du jeu vidéo. L’âge moyen des joueurs en ligne tourne autour de 35 ans. Le syndicat national du jeu vidéo nous révèle qu’ils correspondent à seulement « 16,5% des joueurs ayant moins de 18 ans ». Quelles pratiques ? Actualités. L'IFAC : Institut Fédératif des addictions comportementales. Le site d'information en français sur la cyberdépendance. VousNousIls. NOUS VOUS ILS. Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La gazette de Danièle : "Des idées et des Arts...". Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ?

Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation. Les nouvelles technologies mettent la vie sociale au second plan petit à petit.

La gazette de Danièle : des idées et des Arts. L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes. Dépendance à Internet ou e-addiction - marseille-psychologie. BLOG de Julie Thiery. "définitions autour de la cyberdépendance". Addiction aux jeux vidéos.