background preloader

Intestin

Facebook Twitter

Veille sur les pathologies et remèdes concernant l'intestin

Prévention et traitement des hémorroïdes. Cher lecteur, Aujourd'hui, je vous donne les résultats de mes propres recherches et conclusions sur le douloureux problème des hémorroïdes, mais je ne prétends pas vous donner toutes les solutions naturelles. Si vous souhaitez me faire part de solutions que je n'aurai pas répertoriées, écrivez-moi à contact@santenatureinnovation.com.

La moitié de la population touchée Environ la moitié de la population souffrira d'hémorroïdes à un moment ou un autre de sa vie, habituellement entre 20 et 50 ans. Ce n'est pas nécessairement un problème de personnes âgées ou constipées, cela peut arriver à chacun, y compris les personnes en bonne santé, mais qui passent beaucoup de temps en position assise.

Les hémorroïdes, qu'elles soient internes ou externes, sont causées par la dilatation et l'inflammation de veines dans le rectum et sur l'anus. Un autre signe d'hémorroïdes internes est la présence de selles liquides, et l'impression de ne pas avoir « fini ». Un problème de mode de vie Prévenir les hémorroïdes. L'impact des bactéries intestinales va au-delà du système digestif | L'énigme de l'autisme : la piste bactérienne. L’autisme n’est pas la seule pathologie qui pourrait avoir un lien avec nos bactéries intestinales, qui forment le “microbiote”. Joël Doré, directeur de recherche au sein de l’unité d'écologie et physiologie du système digestif de l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) et directeur adjoint de l’institut Micalis, explique le rôle des bactéries intestinales et leur influence sur la santé des êtres-vivants en général.

Qu'est-ce que le microbiote intestinal ? Chez l'homme, le contenu intestinal pèse 2 kg en moyenne, masse dans laquelle les bactéries représentent 50 %. En nombre, cela représente 100.000 milliards de bactéries, qui appartiennent à plusieurs centaines d'espèces différentes. Quel est le rôle de ces bactéries ? Quand et comment se constitue le microbiote intestinal ? Comment ces bactéries affectent-elles notre santé en général ? Les fonctions du microbiote intestinal s'exercent aux interfaces avec les aliments, les bactéries et également avec l'hôte. Le ventre - Une anatomie insoupçonnée et autonome et des capacités psychiques surprenantes. Digérer une émotion qui nous est restée sur l’estomac, écouter son instinct viscéral et faire confiance à ses tripes… tant d’expressions populaires qui pourraient s’avérer ne pas être que des métaphores.

Enquête au cœur de notre ventre où un deuxième cerveau serait doté de capacités véritablement surprenantes. Tout le monde le sait, nous avons un cerveau dans la tête – bien que parfois c’est à se demander s’il est bien là. Logé à l’abri de la boîte crânienne, il est souvent considéré comme étant l’organe le plus précieux que nous ayons. Son rôle serait alors de centraliser, par le biais d’un large réseau neuronal, les informations majeures de l’organisme pour en gérer toutes les fonctions vitales.

Mais ce système nerveux central est-il réellement tout-puissant ? La science a récemment découvert que nous avons d’autres cerveaux dans le corps. Une anatomie insoupçonnée et autonome Autonomie d’action, voilà ce que cela veut dire. La décentralisation a le vent en poupe Un ventre intelligent ? En finir avec les ballonnements - Le vitaliseur de Marion. Des plantes médicinales pour guérir les intestins. Mal-être, inflammation, constipation, colon irritable… Les intestins font partie intégrante de notre système digestif.

Ils ont comme mission d’assimiler ou d’absorber les nutriments, ainsi que d’éliminer les substances toxiques. Il est donc essentiel d’en prendre soin, en les maintenant dépurés et libérés de toute toxine. Dans cet article, nous vous expliquerons comment y parvenir grâce aux merveilleuses plantes médicinales. Comment savoir si je dois soigner mes intestins ? Il est très facile de le savoir. Des plantes pour guérir la gastroentérite Nous en avons déjà souffert au moins une fois.

Quelles plantes nous faut-il ? Les plantes médicinales dont nous aurons besoin ont des vertus émollientes, astringentes et anti-inflammatoires. 1. La guimauve est un excellent émollient et anti-inflammatoire. 2. Le mélange de menthe et d’anis vert sert à soulager les douleurs d’estomac, à rester hydraté, et à atténuer petit à petit l’inflammation intestinale. 3.

Des plantes pour guérir la colite 1. La mort commence dans le côlon. La principale fonction de votre côlon est de fermenter les aliments incomplètement digérés pour en extraire les derniers nutriments et les faire passer dans le sang. Lorsque votre côlon est sain et qu'il fonctionne bien, il ne laisse que des déchets inutilisables qui sont évacués régulièrement, et ne dégagent pas de mauvaise odeur. Par contre, en présence de bactéries et de levures nuisibles, le transit est perturbé, entraînant constipation ou diarrhée et les résidus alimentaires deviennent malodorants. De plus, lorsqu'une mauvaise digestion s'installe, en plus d'être désagréable en soi, elle empêche votre corps d'extraire les nutriments de votre nourriture de façon optimale. Si vous ne faites rien, des déficits nutritionnels, voire des carences, peuvent s'installer. Cette flore nuisible produit aussi du gaz carbonique, du méthane et de l'hydrogène en abondance.

Et c'est là que j'en reviens au cas de mon ami dont l'enfant est né par césarienne. Je vais vous indiquer comment faire : Le ventre, notre deuxième cerveau. Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre "tête". Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif.

Espoirs thérapeutiques En outre, certaines découvertes ouvrent aujourd’hui d’immenses espoirs thérapeutiques. D’excellents aliments pour nettoyer l’intestin. La fonction de l’intestin est d’extraire les nutriments des aliments qui seront ensuite absorbés par l’organisme ; l’intestin grêle mesure entre cinq et sept mètres, et le gros intestin entre un mètre et un mètre et demi. Les intestins sont fréquemment atteints de maux comme la constipation, les irritations et les inflammations. Aujourd’hui, nous vous recommandons quelques aliments qui servent à prévenir et à guérir certaines maladies de l’intestin, ainsi qu’à nettoyer l’intestin en douceur. Pour qu’un remède puisse être efficace et donner de bons résultats, il faut tout d’abord détoxifier l’intestin où s’amoncellent des résidus qui arrivent à obstruer le transit des selles, ce qui produit une accumulation de toxines qui irritent, inflamment et congestionnent le côlon.

Une fois que l’intestin est totalement propre et dépuré, il suffit de suivre un régime d’entretien hebdomadaire, d’effectuer un nettoyage annuel et d’adopter une alimentation saine pour parvenir peu à peu à guérir ! L’eau.