background preloader

Stockage

Facebook Twitter

Serveur de stockage en réseau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir NAS. Un NAS 4-baies, c'est-à-dire pouvant héberger jusqu'à quatre disques durs. Historique[modifier | modifier le code] Dès 1983, le serveur NetWare de Novell inclut le NCP. En 1984, Sun Microsystems développe NFS qui permet le partage de fichiers à travers un réseau. Il est bientôt suivi par le LAN Manager de Microsoft et Novell. 3com (pour Windows) et Auspex Systems (en) (pour Unix) sont les premiers à commercialiser les NAS dédiés au début des années 1990. Fonctionnement[modifier | modifier le code] Comme un serveur de fichiers, le stockage en réseau NAS fournit des services à travers un réseau IP avec un ou plusieurs des protocoles suivants : Parfois les fichiers sont disponibles via File Transfer Protocol (FTP), WebDAV et un gestionnaire de fichiers web.

Le NAS se distingue : Le NAS peut s'intégrer à un SAN ou en être le point d'entrée. Utilisation[modifier | modifier le code] Logiciels Constructeurs.

Mémoire et sauvegarde

Collecte de données. File Transfer. Stockage Cloud. L'ADN, disque dur du futur. Les chercheurs sont désormais capables de synthétiser et de lire des molécules artificielles d'ADN contenant des informations comme du texte, de l'image ou du son. Le monde dans lequel nous vivons regorge de données numériques dont l'archivage pose de nombreux problèmes. Tous les supports existants ont des durées de vie relativement faibles, n'excédant pas, au mieux, quelques dizaines d'années. Les spécialistes de la bio-informatique rêvent donc depuis la fin des années 80 de stocker des informations dans l'ADN, la molécule très stable qui code le programme génétique des êtres vivants. En théorie, quelques grammes d'ADN pourraient contenir pendant des milliers d'années les informations contenues dans plusieurs milliers de gros disques durs de plus de 500 Go.

Cette piste de recherche, loin de relever de la science-fiction, a récemment fait l'objet de travaux très prometteurs. «Un minuscule grain de poussière» d'ADN obtenu 10.000 euros le Mo mais un coût de conservation quasi-nul. 10 PC au format clé USB.