background preloader

Le stockage à travers les âges

Facebook Twitter

[Présentation PPT] Le stockage à travers les ages. La folle évolution du stockage informatique. Il y a quarante ans, s’offrir une disquette, sur laquelle on ne pouvait stocker qu’une image, était un luxe.

La folle évolution du stockage informatique

Depuis, les choses ont bien changé. Films HD, MP3, photos, projets professionnels… Chaque jour, sans même y penser, nous produisons – et donc devons stocker – une masse toujours plus grande de données. Histoire technologies stockage : introduction. Stockage d'information. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stockage d'information

Le stockage d'information est aujourd'hui assuré par un support d'information électronique donc matériel. Ainsi, le terme de dématérialisation employé pour désigner le passage d'un support d'information papier à un support électronique est peu approprié, puisque ce dernier est lui aussi matériel. Le choix de la méthode de stockage se fait selon plusieurs critères : la fréquence d'utilisation(4x/semaine) ;les besoins capacitaires de l'information (taille);la criticité de l'information (coût, sécurité); [Infographie] 50 ans d'évolution du stockage : de la capacité au coût par Go. Depuis plus de cinquante ans, le stockage est en perpétuelle évolution, que ce soit au niveau des capacités ou du coût qui est passé de 10 000 $ par Mo en 1956 à moins de 10 centimes par Go en 2010.

[Infographie] 50 ans d'évolution du stockage : de la capacité au coût par Go

Webpage FX a décidé de faire un rapide point via une infographie. Des cartes perforées jusqu'au « cloud », le stockage a bien évolué en un demi-siècle. Entre-deux, nous avons eu droit aux cassettes, aux disques durs, aux disquettes, aux CD ainsi qu'aux périphériques exploitant de la mémoire Flash (cartes mémoires, clés USB et autres SSD). Bien évidemment, de nouvelles pistes sont explorées, comme la mémoire holographique. Cette technique est d'ores et déjà disponible chez InPhase avec le Tapestry 300r par exemple. Le prix a également largement évolué depuis plus de 50 ans, fort heureusement d'ailleurs. Crédit image : Webpage FX Sébastien Gavois Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Bit. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bit

Ne doit pas être confondu avec byte. Le bit est l'unité la plus simple dans un système de numération, ne pouvant prendre que deux valeurs, désignées le plus souvent par les chiffres 0 et 1. Un bit ou élément binaire peut représenter aussi bien une alternative logique, exprimée par faux et vrai, qu'un chiffre du système binaire. Les systèmes numériques traitent exclusivement des informations réduites en bits, en général associés dans des groupes de taille fixe appelés bytes (/bait/). Usages[modifier | modifier le code]

Octet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Octet

Ne doit pas être confondu avec byte. En informatique, un octet est un regroupement de 8 bits codant une information. Dans ce système de codage, s'appuyant sur le système binaire, un octet permet de représenter 28, soit 256 valeurs différentes. Un ou plusieurs octets permettent ainsi de coder des valeurs numériques ou des caractères. Un octet est toujours composé de 8 bits alors que le byte (prononcé [baɪt]) ou multiplet, qui a souvent une taille d'un octet (8 bits) (en anglais 8-bit byte), peut aussi avoir une taille différente (en général de 7 à 9 bits) (en anglais 7-bit byte et 9-bit byte).

Ordres de grandeur de quantité de données. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. un groupe de 8 bits dans un ordinateur est appelé un octet.

Ordres de grandeur de quantité de données

Un byte signifie la même chose (dans la langue anglaise) pour la plupart des usages pratiques, mais n'est pas égal à 8 bits sur toutes les architectures d'ordinateur ;les préfixes décimaux kilo, méga, ... sont des puissances strictement de 10. Carte perforée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carte perforée

Pour les articles homonymes, voir Carte. Une carte perforée est un morceau de papier rigide qui contient des informations représentées par la présence ou l'absence de trou dans une position donnée. Certaines machines demandent à ce que les cartes soient reliées entre elles, représentant ainsi l’équivalent d'un ruban de papier. Les premières cartes perforées ont fait leur apparition au XVIIIe siècle dans divers automates et en particulier les métiers à tisser, les orgues de Barbarie et les pianos mécaniques. Les cartes perforées sont les premiers systèmes d'entrée-sortie et les premières mémoires de masse utilisés dans les débuts de l'informatique au XIXe siècle.

Disquette. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Disquette

Bande magnétique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bande magnétique

Pour les articles homonymes, voir bande. Bandes magnétiques dans une bandothèque Utilisation[modifier | modifier le code] Audio[modifier | modifier le code] Une bande quart-pouce pour magnétophone. Lors de l'apparition de la numérisation, un nouveau format de cassette a été lancé : la Digital Audio Tape (DAT), où l'information numérique est enregistrée transversalement sur la bande à l'aide d'une tête rotative. Vidéo[modifier | modifier le code] Disque ZIP. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Disque ZIP

Pour les articles homonymes, voir Zip. Les disques ZIP étaient des mémoires sur disquettes amovibles qui ont été mises sur le marché par Iomega en 1994. À l'origine, ils existaient en format de 100 Mo puis plus tard en 250 Mo ou encore 750 Mo. La société Epson a sorti une version 100 Mo du lecteur ZIP totalement blanc et seulement en version parallèle en 1996. Description[modifier | modifier le code] Différents lecteurs ZIP externes. La compatibilité ascendante était partiellement assurée : les lecteurs ZIP 250 pouvaient lire les ZIP 100 et écrire lentement sur les ZIP 100, alors que les lecteurs ZIP 750 pouvaient lire et écrire sur les ZIP 250 et lire les ZIP 100. Stockage Informatique - Fonctionnement : CD-ROM, DVD, etc. Quoi de plus merveilleux que les disquettes qui étaient à l'époque un format de stockage et de transport révolutionnaire, ou de nos jours les CD-ROM, les DVD et les futurs Blu-Ray DISC !

Sur ces simples supports optiques il est possible de graver des milliers de fichiers, de stocker images, sons et autres animations ! Mais comment sont constitués ces unités de stockage ? Comment fonctionne un disque-dur ? Au travers de ce dossier, qui ne se veut pas exhaustif, nous tâcherons de répondre à ces questions à l'aide de schémas et d'explications simples et accessibles à tous ! Disque compact. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Compact Disc a été développé par Sony et Philips et lancé en 1982. CD, CD audio et CD-ROM. Février 2016 Le Compact Disc a été inventé par Sony et Philips en 1981 afin de constituer un support audio compact de haute qualité permettant un accès direct aux pistes numériques. Il a été officiellement lancé en octobre 1982. En 1984, les spécifications du Compact Disc ont été étendues (avec l'édition du Yellow Book) afin de lui permettre de stocker des données numériques. La géométrie du CD. DVD. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le DVD, acronyme de l'anglais Digital Versatile Disc (« disque numérique polyvalent »), est un disque optique utilisé pour la sauvegarde et le stockage de données sous forme numérique. Créé en décembre 1995[1], il représente le format vidéo numérique le plus répandu dans le monde, successeur de la vidéocassette, du Laserdisc et du Video CD. Le format successeur du DVD Vidéo, adapté aux signaux TVHD, est le disque Blu-ray.

Le terme Digital Video Disc (« disque vidéo numérique ») a longtemps été employé par la presse. Disque Blu-ray - Wikipédia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le disque Blu-ray ou Blu-ray Disc (abréviation officielle BD) est un format de disque numérique breveté et commercialisé par l’industriel japonais Sony permettant de stocker et restituer des vidéogrammes en Haute Définition. Sa dénomination provient du type de rayon laser qu’il exploite, de couleur spectrale proche du bleu. Les premiers prototypes de disques Blu-ray ont été dévoilés en octobre 2000[1], et le premier lecteur prototype est sorti en avril 2003 au Japon[2]. Son principal concurrent, le HD DVD lancé par Toshiba avec le soutien de Microsoft a été officiellement abandonné en [3]. Peu après, Toshiba a rejoint officiellement le consortium Blu-ray et a présenté lors de l'IFA 2009 sa première platine Blu-ray, la BDX2000E.

Il existe des lecteurs et des enregistreurs-lecteurs Blu-ray dits de salon ainsi que des lecteurs et graveurs Blu-ray destinés à équiper les ordinateurs. Origine du nom « Blu-ray »[modifier | modifier le code] Disque dur. Disque holographique polyvalent. Mémoire flash. La mémoire flash, comment ça fonctionne ? - Les disques SSD, la fin des disques durs. La mémoire flash NAND est une mémoire de stockage qui utilise des transistors comme support.