background preloader

Etre dans la peau d'un personnage, d'un artiste...

Facebook Twitter

Etudier une oeuvre littéraire avec Facebook. Par Jean-Michel Le Baut Si Lorenzaccio avait ouvert un compte Facebook à quels groupes appartiendrait-il ?

Etudier une oeuvre littéraire avec Facebook

Qui seraient ses amis ? Des lycéens bretons redonnent vie ainsi aux personnages de la pièce de Musset. "L’usurpation d’identité se confond ici, savoureusement, avec l’imposture littéraire", prévient Jean-Michel Le Baut. « Le monde entier est un théâtre », écrivait Shakespeare, Facebook aussi ! Les lycéens du projet i-voix (Lycée de l’Iroise à Brest et Liceo Cecioni à Livorno) se sont lancés dans une expérience elle aussi originale, pédagogiquement intéressante, sans doute aisément transférable. Le projet favorise l’appropriation de la pièce par une démarche qui relève du jeu, en l’occurrence d’un jeu de rôles L’usurpation d’identité se confond ici, savoureusement, avec l’imposture littéraire. Le projet favorise aussi l’appropriation de l’œuvre par une démarche qui relève de l’immersion. Jean-Michel Le Baut Le compte Lorenzo de Médicis sur Facebook : Une année d'i-voix en jeux pédagogiques. Le projet eTwinning "i-voix i-games" est une déclinaison du projet i-voix.

Une année d'i-voix en jeux pédagogiques

Il explore la piste pédagogique des "serious games" au service de l'apprentissage de la littérature et du français. En voici quelques exemples. (cliquer sur les images pour accéder aux jeux) etc. L’étude des personnages de Bel-Ami avec les TICE. Par Françoise Cahen, lycée Maximilien Perret, Alfortville Première heure Constitution de six groupes égaux dans la classe : chacun d’entre eux est chargé de l’étude d’un personnage.

L’étude des personnages de Bel-Ami avec les TICE

On trouve donc des groupes qui étudient Georges Duroy, Clotilde de Marelle, Madeleine Forestier, Virginie Walter, Suzanne Walter, et Charles Forestier. Débat avec l’ensemble de la classe, en vue de constituer une première carte heuristique : que doit-on envisager, quand on veut réaliser l’étude complète d’un personnage de roman ? Nous élaborons ensemble un premier squelette de carte heuristique, général, projeté à la classe, qui servira de modèle de base aux élèves. Deuxième et troisième heures : ateliers de travail Chaque élève est chargé d’une branche spécifique de la carte heuristique (portrait physique, portrait psychologique, importance dans le roman, lien avec les autres personnages, évolution du personnage). Quatrième heure Cinquième heure Sixième heure. Oasis - La querelle des Anciens et des Modernes sur Facebook. Dans le Paris des Lumières. L’idée de ce blog est venue du tableau de Gabriel Lemonnier intitulé le Salon de Madame Geoffrin.

Dans le Paris des Lumières

Il met en scène les convives de ce salon du XVIIIème siècle en train d’écouter la lecture d’une tragédie de Voltaire. J’ai demandé à mes élèves de la 11F du lycée Saint Joseph d’Istanbul d’ »enrichir » ce tableau en utilisant l’application thinglink. Dans la peau (numérique) d'un artiste. « - Qui est Georges Perec déjà ?

Dans la peau (numérique) d'un artiste

- C’est moi ! - Qui a le rôle de Bansky ? Dans la peau (numérique) d'un personnage. Caroline Duret, professeure de français à Chambéry. a mené avec ses élèves un passionnant travail d’immersion dans un roman de Balzac : les élèves ont fait vivre la « Comédie humaine » sur Facebook en créant des comptes pour les différents personnages du « Père Goriot », en les faisant dialoguer sur le réseau, en donnant vie à l’univers romanesque par des articles et des liens divers… Voici comment, par une utilisation éducative du numérique et par une démarche créative, rendre sensible et compréhensible un classique de la littérature française à des adolescents du 21ème siècle… L’adaptation d’un roman comme Le père Goriot est une tâche ambitieuse et complexe : comment avez-vous construit le projet ?

Dans la peau (numérique) d'un personnage

Bâtie sur le modèle d’une simulation globale, la séquence plonge les élèves dans l’atmosphère du roman et les invite à endosser différentes personnalités fictives. Concrètement, comment avez-vous travaillé avec les élèves ? - de faire apparaître la théâtralité de l’œuvre. Simulation : blogs de personnages du XIXeme.