background preloader

La peau

Facebook Twitter

1ASSP : Corrections activités La peau

La peau. Plaies simples. Les petites plaies sont très fréquentes et peuvent concerner tous les membres de la famille.

Plaies simples

Trop souvent elles sont négligées, et aboutissent à des complications qui pourraient être évitées. Dans la majeure partie des cas, il suffit de nettoyer, désinfecter et protéger la plaie pour éviter les complications que sont l'infection et le tétanos. On parle de plaie simple lorsque la coupure ou l'éraflure est de taille réduite (moins de la moitié de la paume de la victime), sans souillure, ni corps étranger et ne se trouvant pas à proximité d'un orifice naturel. Comment réagir ? Devant toute plaie, quelle qu'en soit sa nature, il est important de respecter la conduite à tenir suivante. 1 Tout d'abord lavez-vous soigneusement les mains, à l'eau et au savon ; 2 Nettoyez alors délicatement la plaie, à l'aide d'un savon de Marseille ; 3 Puis appliquez une solution antiseptique cutanée non colorée (que vous demanderez à votre pharmacien) ; 4 Evitez de toucher la plaie avec vos doigts lors des soins ;

Plaies graves. Comment identifier une plaie grave ?

Plaies graves

Certaines le sont de toute évidence mais pour d'autres… Pourtant savoir les identifier est indispensable pour porter secours le plus efficacement possible. Le plus souvent, la conduite à tenir consiste à allonger la personne et à la surveiller en attendant l'arrivée des secours. Pourquoi une plaie est-elle grave ? Brûlure. Modification de la structure de tissus provoquée par la chaleur, les rayonnements, l'électricité ou des produits.

brûlure

Les brûlures sont des accidents fréquents. Selon les circonstances de leur survenue et leur importance, elles peuvent engager le pronostic vital par hypovolémie liée à la perte parfois importante de sérum et imposent donc une évaluation précise afin d'établir les critères de gravité. Quelle qu'en soit sa cause (thermique, caustique...), on les distingue de l'atteinte la plus superficielle à la plus profonde :- brûlure du 1er degré : simple rougeur douloureuse de la peau ;- brûlure du 2ème degré : différenciée, elle également, en 2ème degré superficiel et profond selon la nature des cellules touchées (atteinte ou non du corps muqueux de Malpighi).

On y retrouve la formation de bulles cutanées ;- brûlure du 3ème degré : stade le plus grave, c'est la carbonisation. Les lésions sont peu sensibles voire indolores, les bulles sont petites ou absentes, la peau est cartonnée. Brûlures - Prise en charge et traitement. La gale. Pédiculose. Escarre : la peau qui se nécrose. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 22 octobre 2008, mis à jour le 28 avril 2014 Les escarres touchent principalement les personnes alitées.

Escarre : la peau qui se nécrose

Ce sont des plaies qui se forment de manière insidieuse car la peau se nécrose de l'intérieur. Et lorsque les premières rougeurs apparaissent, il est souvent déjà trop tard. Comment les éviter ? Quels sont les traitements possibles ? Sommaire Les escarres sont le cauchemar des spécialistes du grand âge. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les escarres ne sont pas des plaies mal soignées résultant d'une négligence ou d'une maltraitance (en tout cas pas seulement) mais plutôt des lésions causées par une pression répétée au niveau de certains points d'appui du corps.

La peau est constituée de trois couches : une couche de cellules superficielles, très mince et non vascularisée c'est l'épiderme. L'escarre peut se former en quelques heures voire en une demi-journée. Escarre.fr : le site de référence des escarres. Escarres. Qu'est-ce que c'est ?

Escarres

Une escarre est une nécrose (mort) localisée de la peau. Causes et facteurs de risque L'escarre survient à la suite d'une brûlure, d'un traumatisme ou spontanément aux points d'appui, lorsque des causes locales s'ajoutent à une altération de l'état général. Les escarres de décubitus surviennent quand un malade reste allongé sans pouvoir bouger spontanément. Les points d'appui les plus fragiles sont la région fessière, les talons chez un patient couché sur le dos. Les signes de la maladie Tout commence par une rougeur, qui devient peu à peu plus marquée, puis qui fonce, pour devenir noire. Les escarres sont très sensibles à l'infection et mettent beaucoup de temps pour cicatriser. Traitement La prévention des escarres (de décubitus) doit être systématique : En cas d'escarre constituée, le traitement repose sur : Les surinfections locales sont traitées par les antiseptiques locaux.

Escarre. Exercice de biologie en ligne la peau. Présenter sous forme de jeu retrouver les bonnes définitions des termes en endoscopie le cœur, jeu ludique interactif ,comme à la TV jouer au millionnaire, vous gagnerez en connaissance exercice interactif de biologie, pathologie système respiratoire, jeu ludique interactif ,comme à la TV jouer au millionnaire, vous gagnerez en connaissance système digestif, jeu ludique interactif ,comme à la TV jouer au millionnaire, vous gagnerez en connaissance le système nerveux, jeu ludique interactif ,comme à la TV jouer au millionnaire, vous gagnerez en connaissance.

exercice de biologie en ligne la peau