background preloader

Petit/gros

Facebook Twitter

Marzocco

Var – Cuers / L’affaire OMC Gervais : un secret de polichinelle – Fraude ou pas… L’édito de Pierre Bégliomini. Cette affaire de double comptabilité dans la gestion du chiffre d’affaire quotidien des commerçants par le biais de caisses enregistreuses vendues par la société OMC Gervais basée à Cuers semble un scoop à la lecture de tous les médias nationaux.

Var – Cuers / L’affaire OMC Gervais : un secret de polichinelle – Fraude ou pas… L’édito de Pierre Bégliomini

Pourtant il s’agit d’un secret de polichinelle. Plus de 20 000 commerçants étant concerné, on peut se poser la légitime question de savoir comment ce secret a pu être si bien gardé jusqu’à maintenant. L’inculpation de P. Gervais, le PDG de cette société familiale, porte sur un logiciel offert aux clients commerçants pour l’achat d’une caisse enregistreuse. Celui-ci permet, selon l’usage fait par le client, de masquer certaines opérations financières quotidiennes.

Ab

ACCOR : "La finance m'a tuer. 24 avril 2013 Le départ du PDG « démissionné » du groupe Accor fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, Accor n’est pas n’importe qui. Mais l’on sait moins que ce groupe a essuyé de très nombreux revers dans sa stratégie et dans sa politique de diversification. On se pose encore la question de savoir où il va aujourd’hui. Et de 3 PDG en 8 ans ! Ce retournement prévisible, mais pas attendu aussi vite, dont la presse économique fait ses choux gras, révèle enfin publiquement le vrai visage du groupe Accor . Faut-il d’ailleurs parler du groupe tout entier ? C'est bien ce qui opposait Denis Hennequin et Gilles Pélisson aux fous d’argent que sont le couple infernal des sociétés financières Colony-Eurazeo , pour parler d’eux, qui détiennent près de 30 % des droits de vote au Conseil pour seulement 21,4 % du capital du groupe (à fin décembre 2012).

Eux sont là pour faire un coup, revendre leurs parts avec un gros bénéfice, et le feront quand ce sera le bon moment. Colère des entreprises surtaxées : Jean-Pierre Moure fait un petit geste. Face à la fronde et aux remous provoqués par la flambée de la Contribution foncière des entreprises (CFE), Jean-Pierre Moure présente un dispositif d’aide aux petites entreprises.

Colère des entreprises surtaxées : Jean-Pierre Moure fait un petit geste

Il propose un plan en quatre points en direction des "plus petits". La flambée de la CFE, qui touche notoirement commerçants et petites entreprises, n’en finit pas de provoquer des remous. Aussi, Jean-Pierre Moure, le président de l’Agglo dont la collectivité a décidé le vote "à l’unanimité, en septembre 2011", des bases qui font aujourd’hui polémique, a souhaité répondre rapidement et fermement "à l’émoi suscité, émoi dont je suis solidaire".

Sous forme d’un dispositif de quatre mesures en direction "des plus petits. Nous en sommes tous conscients mais nous avons dû faire face à l’impréparation de la réforme de la taxe professionnelle du précédent gouvernement", a justifié Jean-Pierre Moure, qui a rappelé au passage que la CFE rapportait à l’Agglo 15 M€. Jean Veronis. Marine Le Pen , Discours de Marine Le Pen à la Convention Européenne d’Arras (15/03/2009) Chers amis, Permettez-moi d'abord de vous exprimer mon bonheur de vous voir si nombreux pour le lancement de la campagne européenne 2009 et de dédier cette preuve de mobilisation à ceux qui, une fois de plus, nous ont enterrés trop tôt.

Jean Veronis

Manifestement le cadavre se porte bien ! Notre forum qui s'est déroulé hier avait pour vocation de faire, de manière non exhaustive, le bilan des conséquences sur l'économie réelle de l'absurde et criminelle politique antinationale et ultralibérale imposée à la France depuis 30 ans, et d'y apporter les solutions de patriotisme économique, seules susceptibles d'assurer la liberté et la prospérité aux acteurs économiques français et à tous ceux qui travaillent, avec eux, à la richesse dans notre pays. Mes chers amis, le constat est amer, nous n'avons, nous autres gaulois, qu'une peur paraît-il, c'est que le ciel nous tombe sur la tête. Pourquoi les PME sont imposées à 22% et le CAC40 à 8% Selon un rapport du Conseil des Prélèvement Obligatoires, rattaché à la Cour des Comptes, les PME paieraient beaucoup plus d'impôt sur les sociétés (IS) que les grands groupes du CAC40.

Pourquoi les PME sont imposées à 22% et le CAC40 à 8%

Quand le taux officiel est de 33%, les PME paieraient en réalité à l'Etat 22% de leurs bénéfices (30% pour les TPE), les entreprises de plus de 2.000 salariés 13% et les entreprises du CAC40 ... 8%. Et dix d'entres elles n'acquitteraient pas du tout d'IS. Sur ce sujet, Christine Lagarde a déclaré ne «pas savoir» si c'était dû aux bénéfices réalisés à l'étranger ou à de l'«optimisation fiscale», mais qu'il allait falloir enquêter là-dessus. L'administration à l'écoute des doléances des PME. Frédéric Lefebvre, secrétaire d'État aux PME, a lancé les assises régionales de la simplification.

Frédéric Lefebvre, secrétaire d'État aux PME, a lancé hier les assises régionales de la simplification préparant les assises nationales qui se dérouleront mi-avril à Paris. Il avait déjà rencontré fin janvier la centaine de correspondants PME nommés par l'administration. Ces derniers, un par département, sont chargés d'interroger 500 à 1000 entrepreneurs pour faire remonter leurs doléances. Des questionnaires sont également adressés aux patrons de TPE et de PME pour mieux comprendre leurs besoins. Quels dispositifs favorisent l'accès des PME aux marchés publics ?