background preloader

Vivre en autonomie

Facebook Twitter

Eautarcie, La gestion durable de l'eau dans la monde. Habitation autonome à Malonne (Belgique) Habitation non raccordée aux égouts, ni au réseau de distribution d'eau.

Eautarcie, La gestion durable de l'eau dans la monde

Avant le changement de propriétaire, outre les trois membres de la famille, la maison abritait un petit centre pour la pratique du yoga. Une des deux toilettes à litière était donc mise à la disposition des pratiquants. Fiche technique: Récupération intégrale de l’eau de pluie; Superficie du toit (au sol): 120 m2; Quatre citernes en béton de 5.000 litres chacune (total 20.000 litres = 20 m3); Eau potable produite à partir de l'eau de pluie avec système de filtrage AQUASAIN (Société Dellan & Co); Deux toilettes à litière biomaîtrisée; Épuration sélective des eaux grises suivant le système TRAISELECT complet; Fosse à eaux grises d'une capacité de 5 m³, couplée avec un filtre ascendant garni de sable et de végétaux. Images. En Grèce, une expérience autogérée au cœur de Thessalonique. Thessalonique, reportage.

En Grèce, une expérience autogérée au cœur de Thessalonique

Plan PDF pour la construction d’une yourte de 50 m² Comment voyager à moindre frais et en faire son mode de vie ? Pourquoi tout quitter ? Mon copain et moi avions des situations très confortables, des CDI et un appart, mais nous en avions marre de passer nos journées à travailler pour quelque chose qui ne nous intéressait pas. Technologies méconnues pour la vie en autarcie. Nombre de personnes souhaite avoir au cas où, de quoi s’en sortir un peu si quelque chose arrive, n’importe quoi: conflit majeur, grosse panne d’électricité, catastrophe naturelle, krach financier, n’importe quoi qui puisse changer notre manière de vivre de manière radicale, et en cette période d’instabilité sur la planète, toutes les options sont envisageables… Pour d’autres, le simple fait de vivre de manière plus simple et plus traditionnelle n’est pas une option, c’est devenu un but.

Technologies méconnues pour la vie en autarcie

Vivre en autarcie : une solution à l´avenir ? Nous, Eco-informateurs, avons décidés aujourd’hui, de vous présenter à notre sauce une invention, un état d’esprit, un mode de vie qui nous interpelle.

Vivre en autarcie : une solution à l´avenir ?

Pour cette thématique « Ça vient d’ailleurs », je vous parlerai d’un mode de vie encore peu répandu mais qui pourrait (re)devenir très en vogue : vivre en autarcie. Le terme autarcie vient de l'adaptation du grec autarkeïa, de autos, soi-même et arkein, c'est-à-dire protéger, secourir, se suffire. Ainsi, l'autarcie est un système économique idéal d'un territoire géographiquement défini, d'une région ou d'un État habité par des acteurs économiques qui peuvent suffire à tous leurs besoins et vivre seulement de leurs propres ressources. L'autarcie a ainsi pour but principal de réduire le plus possible les dépenses à l'importation, et ainsi tenter d'établir un équilibre économique à l'intérieur du pays. Biolande : l'’écovillage éthique et autonome - Info environnement. Vivre en autonomie en France : une réalité.

Si vous pensez que tout plaquer pour une vie d’aventures n’est possible qu’à l’étranger, détrompez-vous.

Vivre en autonomie en France : une réalité

Pas besoin d’habiter à l’autre bout du monde pour vivre sa liberté. Nico, Marina et leur tribu prouvent que tendre vers l’autonomie n’est pas utopique en France. Vous me direz : C’est bien beau tout ça mais ça demande un certain budget et des conditions. Le rêve d'autonomie écologique de deux Grecs. Réagissez : Partagez : Qui n’a jamais rêvé de vivre tel un Robinson Crusoé, faisant fi de toutes les normes sociales imposées et accédant à la « vraie » autonomie écologique?

Le rêve d'autonomie écologique de deux Grecs

C’est le pari – fou – que certains ont osé. Car si vivre en totale autonomie paraît compliqué, voire parfois inespéré, quelques irréductibles viennent nous prouver le contraire. Enquête sur ces gens qui vivent en parfaite autonomie sur la terre qui les porte. Grèce – Ils quittent la ville pour devenir autonomes au coeur de la nature. Vivre libre : mode d’emploi de l’autonomie. Attention, il y a déjà de bons articles sur l’autonomie sur le blog, en voici un exceptionnel écrit par « Homme des bois » qui est un habitué du blog. Car c’est bien beau de vouloir se préparer (ou pas) à un éventuel effondrement du système, c’est bien beau de parler d’autonomie énergétique, mais le faire sans réellement savoir par ou commencer rend parfois les choses difficile. Voici donc de bonnes pistes sur le sujet, des liens, des explications qui, j’en reste persuadé, vous serons très utiles le moment venu!

Un grand merci à « Homme des bois » pour cet article relativement complet et intéressant. Ils vivent autrement depuis 40 ans sur un terrain en zone expérimentale! 21 sept Nous avons profité d’un passage dans la région de Louvain-la-neuve pour visiter les habitats alternatifs du quartier de la Baraque.

Ils vivent autrement depuis 40 ans sur un terrain en zone expérimentale!

Le quartier de la Baraque, dit aujourd’hui “ le vieux quartier” fête cette année ses 40 ans. C’est à la base d’un mouvement de contestation qu’à vu le jour ce quartier. Essentiellement des étudiants en architecture qui décidèrent de construire des habitats alternatifs et vivre une expérience communautaire. Il y a 3 zones différentes: Les Bulles, le Jardin et le Talus. Dans un premier temps, le quartier était composé de roulotes, bus et camions. Les Bulles semble plus communautaire que les autres zones.

Malheureusement nous n’avons pas pu rencontrer beaucoup de personnes car nous étions un dimanche (lendemain d’une bonne soirée) et que une majorité des habitants étaient en réunion. Nous y retournerons très certainement un jour ou plutôt un soir afin de s’imprégner de l’esprit communautaire et conviviale de ce lieu J'aime : J'aime chargement…