background preloader

PEINTRES

Facebook Twitter

Espace Dali. Jordaens 1593-1678. Du trio de tête de la peinture flamande du XVIIe siècle, Rubens-Van Dyck- Jordaens, ce dernier est peut-être moins connu en France faute d’y avoir jamais bénéficié d’une grande rétrospective. Le défi est relevé par le Petit Palais qui fait de l’exposition Jordaens, la gloire d’Anvers l’évènement majeur de la rentrée parisienne dans le domaine de la peinture ancienne. Grâce aux prêts d’oeuvres exceptionnelles consentis par les plus grands musées français et internationaux, ainsi qu’à une scénographie très évocatrice, Jacques Jordaens (1593-1678) devrait retrouver son statut de gloire de la peinture anversoise.

Sa longue carrière - elle se prolongera plus de trente ans après la mort de Rubens en 1640 - et la facilité de l’artiste à brosser de vastes toiles aux couleurs étincelantes lui permettront, avec le renfort d’un atelier en ordre de bataille, de fournir une partie de l’Europe entière en tableaux d’autel et en grandes compositions mythologiques. Commissariat : Avec la participation de. Pierre Huyghe.

Fontana

MAGRITTE. Giacometti. CRANACH DIGITAL ARCHIVE. Marcel Duchamp. Les peintures "réalistes" d'Edward Hopper au Grand Palais. Salvador Dali. Dubuffet. 1989 | Years | Keith Haring. Chirico, Les archives du XX siècle (1979) 40min. Le Klein d'oeil de Takashi Murakami. L'estampe japonaise. Laurie Lambrecht Photographer. Reproductions de tableaux célèbres avec des légumes. Ces reproductions de peintures célèbres réalisés avec des légumes sont l’oeuvre de l’artiste chinois Ju Duoqi. Saurez vous reconnaitre tous les originaux ? ( Source ) Lost-andy-warhol-artworks-recovered-after-spending-30-years-on-floppy-disks-9282576.

The doodles and photo manipulations were created by Warhol in 1985 as part of commercial stunt by Commodore to promote the graphical prowess of the company’s new Amiga 1000 computer. As well as reworking some of Warhol’s most famous themes, including images of a Campbell’s soup can and Marilyn Monroe, the artworks include a manipulated photo-portrait of Blonde’s Debbie Harry and three-eyed re-imagining of Boticcelli’s The Birth of Venus. The rescue of the artworks came about after chance viewing of a YouTube clip by new media artist Cory Arcangel. The clip in question (see below) was recorded as part of the launch event for the Amiga 1000 and shows Warhol making the portrait of Harry. After Archangel saw the video in 2011 he contacted Tina Kukielski, a curator at the Carnegie Museum of Art and the pair got asked the chief archivist of the Warhol Museum, Matt Wrbican, if they could search for the artworks amongst his files. A manipulation of a pre-rendered Botticelli. Cet artiste réalise de fantastiques oeuvres d’art avec de simples bandes de Scotch.

Un artiste a fait d’un simple objet du quotidien son unique matériau pour donner vie à ses oeuvres d’art. Il utilise le Scotch pour créer des tableaux représentant des portraits, des meubles et des scènes de vie. Le résultat est extraordinaire et saisissant. Mark Khaisman est un artiste hollandais qui a trouvé une technique tout à fait originale pour réaliser ses oeuvres. Il colle et entortille des morceaux de Scotch sur du plexiglas. Les impressions d’ombres et de reliefs sont simplement données par des couches supplémentaires. Nous avons été très agréablement surpris par le travail original de Mark. Un homme réalise d’incroyables portraits de femmes sur des cartes topographiques. Ed est un artiste qui utilise des cartes de routes, de trains ou encore de rivières pour créer des portraits de femmes à grande échelle.

DGS partage avec vous ces oeuvres incroyables ! Ed Fairburn, un artiste gallois, utilise toutes sortes de cartes pour créer de somptueux portraits. Telle la sculpture d’un objet, Ed utilise méticuleusement ses crayons et hachure ainsi des portraits parmi les caractéristiques topographiques. A couper le souffle ! Ces portraits sont vraiment incroyables. On imagine difficilement le temps que Ed a dû prendre pour arriver à un tel rendu… Fascinant !

A la rédac’, on adorerait voir nos portraits dessinés sur des cartes ! Exposition Martial Raysse, Retrospective 1960-2014 au Centre Pompidou | zest for art - Expositions d'art & Événements culturels à Paris. J’ai découvert Martial Raysse en cours d’arts plastiques au lycée et je me souviens comme si c’était hier du bonheur que j’ai ressenti en découvrant ses œuvres colorées, modernes et actuelles. J’ai tout de suite adoré sa représentation de la femme à la fois belle, lumineuse et mystérieuse. L’exposition rétrospective au Centre Pompidou m’a enchanté. Non seulement elle nous présente les œuvres les plus connues de l’artiste mais également tout un pan de son travail beaucoup moins fluorescent. On entre dans l’exposition avec les œuvres qui ont rendu Martial Raysse célèbre.

On reconnait ses portraits de femmes comme l’Odalisque d’Ingres. Le travail de l’artiste au début de sa carrière est très différent des œuvres plus récentes. Je ne peux que vous recommander cette rétrospective qui ferme ses portes lundi. Félix Vallotton : Le feu sous la glace. Félix Vallotton (1865-1925) est un artiste unique qui, bien que proche des nabis, garde sa vie durant un style à la fois très personnel et résolument moderne. Reconnaissables entre toutes, ses toiles se distinguent par des couleurs raffinées et un dessin précis découpant la forme qu’il met également au service de la gravure. Exposition organisée par le musée d’Orsay et la Rmn -GP en coorganisation avec le Van Gogh Museum, Amsterdam, le Mitsubishi Ichigokan Museum, Tokyo et Nikkei Inc..

Elle bénéficie du soutien exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France, des musées d’Art et d’Histoire de Genève et du musée cantonal des beaux-arts de Lausanne. L’exposition est réalisée grâce au soutien de la Maison Bucherer et d’Eiffage Travaux Publics. Avec la participation de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la cultureDécouvrez la bande annonce de l'exposition Téléchargez l'e-book de l'exposition pour iPad Ou, pour votre tablette Android, téléchargez l'application. La dynastie Brueghel. Pour sa saison estivale, la Pinacothèque de Paris renoue avec une exposition unique : Le Mythe Cléopâtre.

Cléopâtre VII Thea Philopator, dernière reine d’Égypte membre de la dynastie des Ptolémées, maîtresse de Jules César puis compagne de Marc-Antoine, a eu une vie exceptionnelle, devenue légendaire. Malgré la rareté des sources historiques, ses amours et sa fin tragique ont suscité la fascination et son histoire a très tôt inspiré les écrivains et les artistes. Cléopâtre devient une figure iconographique majeure de la fin du XVIe siècle au XIXe siècle. Considérée tantôt comme une femme fatale, puissante et tentatrice, tantôt comme la victime de forces politiques qui la dépassent, voire comme une héroïne qui a préféré la mort plutôt que la soumission à son vainqueur, Cléopâtre est immortalisée par les artistes et s’inscrit dans l’imaginaire collectif. Le parcours de l'exposition commence sur la Pinacothèque 2, située au 8, rue Vignon > Les mouvements dans la peinture.

Jean Fouquet, peintre et enlumineur du XVe siècle. Botticelli (version HD) (18) Léonard de Vinci - L'ombre d'un doute. El Greco à tolède. Rossetti. Pierre Paul Rubens. Renoir - Renoir. Les Demoiselles d’Avignon. Decod'Art #6 : Claude Monet, Les Nymphéas. Titien, Tintoret, Véronèse.

William Turner. Carte d'identité Nom de naissance : TurnerPrénom : Joseph Mallord WilliamNom d’artiste : J.M.W. TurnerDate de naissance : 1775, peut-être un 23 avril ? Lieu de Naissance : LondresNationalité : Britannique Professions : artiste peintre de paysages : il excelle dans les techniques de l’aquarelle et de la peinture à l’huile. Côté famille : William Turner est né en Angleterre, à Londres, dans une famille modeste. Son père était barbier dans le quartier de Covent Garden. Formation, premières expériences et la reconnaissance de ses pairs À 14 ans, en 1789, Turner travaille comme assistant chez un architecte.

À 15 ans, en 1790, il présente ses premières aquarelles, à l’exposition annuelle de la Royal Academy of Arts. Dès 17 ans, de 1792 à 1796, il voyage à travers le Pays-de-Galles et le Kent où il découvre, étudie et peint à l’aquarelle, sur le motif, les pittoresques paysages gallois et anglais. À 22 ans, en 1797 il peint Clair de lune, étude à Millbank. À 44 ans, en 1819, il part pour l'Italie. Van Gogh d'Alain Resnais (1948)