background preloader

Impacts énergétiques et écologiques

Facebook Twitter

Le coût écologique d’internet est trop lourd, il faut penser un internet low-tech. Robotique, objets connectés, bio et nanotechnologies, chimie de synthèse...

Le coût écologique d’internet est trop lourd, il faut penser un internet low-tech

Parce que l’innovation est le principal moteur de la croissance qui dévore la planète, Reporterre publie une série de tribunes visant à démythifier le progrès et faire de la recherche scientifique un terrain de controverse et de luttes. Félix Tréguer est membre fondateur de La Quadrature du Net — association de défense des libertés publiques à l’ère numérique. Gaël Trouvé est cofondateur de Scolopendre – hackerspace visant une réappropriation citoyenne de la gestion des déchets électroniques. Le coût écologique d’internet est trop lourd, il faut penser un internet low-tech.

Les effets rebond du numérique. Malgré leur capacité à produire de l’information sur notre environnement et de permettre d’écoconcevoir de nouveaux produits et services (voir Gossart et al., 2015), les éco-TIC sont loin d’être des baguettes magiques à verdir la planète.

Les effets rebond du numérique

En effet, elles comportent de sérieuses limites, dont la principale semble être l’existence d’« effets rebond », qui annulent tout ou partie de leurs bénéfices écologiques. Dans le cas des technologies numériques comme les serveurs, les gains en termes d’amélioration de l’efficacité énergétique pourraient donc être absorbés par une augmentation de la demande de stockage numérique d’informations, ce qui annulerait les bénéfices environnementaux de ces gains . 1.

Introduction. Vous n’imaginez pas à quel point Internet coûte cher à notre planète. Vous êtes-vous déjà demandé le prix écologique d’internet ?

Vous n’imaginez pas à quel point Internet coûte cher à notre planète

Si vos lectures virtuelles et échanges de messages immatérialisés vous semblent bien légers, détrompez-vous ! Le stockage et l’envoi de tous ces éléments ne cessent de coûter de plus en plus cher à la planète ! DATACENTER Internet, la pollution cachée FR 2014. Infographie : l'impact d'internet sur notre environnement.

La société Kualo nous révèle une infographie intéressante qui résume l’impact d’internet et de notre consommation sur l’environnement.

Infographie : l'impact d'internet sur notre environnement

Le 22 avril dernier, nous célébrions la Journée de la Terre. Concrètement, il s’agit d’un événement spécial qui a pour but de sensibiliser les populations à l’importance du respect de l’environnement. À cette occasion, le fournisseur de solutions d’hébergement web Kualo nous révèle une infographie fascinante qui explique l’impact d’internet sur notre environnement. Internet, courriels : réduire les impacts. Smartphone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Smartphone

Un smartphone ou téléphone multifonction ou téléphone intelligent est un téléphone mobile disposant en général d'un écran tactile et d'un appareil photographique numérique, et des fonctions d'un assistant numérique personnel et d'un ordinateur portable. Selon le principe d'un ordinateur, il peut exécuter divers logiciels/applications grâce à un système d'exploitation spécialement conçu pour mobiles, et donc en particulier fournir des fonctionnalités en plus de celles des téléphones mobiles classiques comme : l'agenda, la télévision, le calendrier, la navigation sur le Web, la consultation et l'envoi de courrier électronique, la géolocalisation, le dictaphone/magnétophone, la calculatrice, la boussole, l'accéléromètre, le gyroscope, la messagerie vocale visuelle, la cartographie numérique, etc.

Les appareils les plus sophistiqués bénéficièrent rapidement de la reconnaissance vocale et de la synthèse vocale. Sur les autres projets Wikimedia : Le Big Data est-il polluant ? Du commerce à l’énergie, en passant par la finance, la santé, le transport, la culture… et même la science, les données numériques représentent pour beaucoup le pétrole du XXIe siècle.

Le Big Data est-il polluant ?

Chaque jour, l’industrie du Big Data se fait plus grosse, représentant déjà plus de 4 millions d’emplois directs dans le monde ! Mais il y a une donnée que nous avons peut-être oubliée en route : tout a un coût. Quel est le coût écologique de votre surf sur internet ? - Le Parisien. Chaque action que nous effectuons sur notre ordinateur, du simple courrier électronique à l'utilisation d'un programme plus complexe, nécessite en effet une production importante d'énergie, liée à la puissance de calcul et à l'usage des ressources réseau, et elle génère un volume non négligeable de CO2 dont les effets se font déjà sentir.

Quel est le coût écologique de votre surf sur internet ? - Le Parisien

A titre d'exemple, l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) a calculé que l'envoi des emails d'une entreprise de 100 personnes générait chaque année pas moins de 13,6 tonnes équivalent CO2, soit environ 13 allers-retours Paris-New York… La raison de cet emballement ? Un accès de plus en plus massif à un réseau qui n'a pas été conçu pour faire face à la demande et croît à une vitesse exponentielle.

Un nuage pas très écolo Au cœur de ce maelström numérique, on trouve les datacenters, ou centres de données. Sciences, environnement, technologies. Comment réduire l’empreinte environnementale du web ? - Green IT. Dans un précédent article, nous avons vu que l’empreinte annuelle moyenne d’un internaute est de l’ordre de : 350 kWh d’électricité ;200 kg de gaz à effet de serre ;3 000 litres d’eau.

Comment réduire l’empreinte environnementale du web ? - Green IT

Les équipements des internautes et les objets connectés concentrent les impacts associés à la fabrication (scope 3) : épuisement des ressources naturelles non renouvelables, impacts environnementaux et sanitaires associés à l’extraction des minerais et à la fabrication des composants électroniques, changement climatique. Les émissions de gaz à effet de serre sont également réparties entre fabrication (48 %) et utilisation (52 %). En revanche, la consommation électrique (68 %) et d’eau (84 %) est prépondérante sur la phase d’utilisation. Quelle est l’empreinte environnementale du web ? - Green IT.

Depuis un peu plus d’un an, chaque journaliste ou institution que je rencontre me pose les deux mêmes questions : quels sont les impacts environnementaux du web ?

Quelle est l’empreinte environnementale du web ? - Green IT

Et comment les réduire ? La réponse tarte à la crème, archi médiatisée, consiste à accuser les vilains centres de données qui seraient, selon certaines ONG, la source de tous les maux. Impacts environnementaux des TIC VIVAT MECE 2011. 10 ans EcoInfo - Laurent Lefèvre.