background preloader

Sexisme & Féminisme

Facebook Twitter

Face ils gagnent, pile je perds – Le terrible dilemme des feministes. Traduit depuis The Terrible Bargain We Have Regretfully StruckPublié par Melissa McEwan le 14 août 2009 sur shakesville.com.

Face ils gagnent, pile je perds – Le terrible dilemme des feministes.

Pourquoi les hommes ont tant de mal à repérer la misogynie. Si des hommes ont été surpris par la réaction autour de #YesAllWomen après les meurtres d'Elliot Rodger, c'est parce que les hommes ne voient pas ce que vivent les femmes.

Pourquoi les hommes ont tant de mal à repérer la misogynie

Le mois dernier, quand la police de Santa Barbara s'est présentée au domicile d'Elliot Rodger – suite à un signalement de sa mère qui venait de découvrir ses vidéos YouTube dans lesquelles il détaillait son hostilité à l'égard des femmes qui avaient refusé d'avoir des relations sexuelles avec lui, étalait sa jalousie envers les hommes qu'elles avaient pu lui préférer, tout en faisant part de ses intentions de remédier à cette «injustice» en exhibant toute sa «puissance» et sa «magnificence» –, les officiers allaient repartir avec l'impression que Rodger était un «être humain merveilleux, gentil et tout à fait courtois». Mains au cul, frotteurs: elles racontent le harcèlement dans les transports. Ils sont de toutes les origines sociales, argentés ou sans argent, et ethniques, Blancs, Noirs, Arabes… Ils ont tous les âges: jeunes adultes, trentenaires, quadras, quinquas, seniors… Ils sont de toutes les apparences: l’un est “propre sur lui”, l’autre “costard-cravate”, un autre encore “déglingué et pas net”, “c’est tant le mec en jogging cra-cra que le commercial BCBG”.

Mains au cul, frotteurs: elles racontent le harcèlement dans les transports

Le profil type de l’homme qui harcèle ou agresse dans les transports n’existe pas. Il n’y a pas non plus de portrait-robot de la femme victime d’agression ou de harcèlement sexuels. Les mensonges faits aux femmes. Hier, une jeune femme a eu la très agréable surprise de constater que, dans le métro, un homme avait tranquillement sorti son pénis et était en train de se masturber en la regardant.

Les mensonges faits aux femmes

Elle a eu le courage de le prendre en photo et de la publier sur facebook afin de montrer ce qui peut arriver à toute femme effectuant n'importe quel trajet. Cette photo m'a passablement marquée car il est assez rare de voir un agresseur sexuel en pleine action. Être féministe. Aimer les hommes. Ou pas. Le jour où j’ai enfin troqué la phrase « Je ne suis pas féministe, mais… » pour la phrase « Oui, je suis féministe, et alors ?

Être féministe. Aimer les hommes. Ou pas.

», j’ai eu l’impression d’avoir fait un grand pas. En avant. Évidemment, à partir de ce jour-là, mon « Oui, je suis féministe » m’amenait systématiquement, si j’en venais à le prononcer en présence d’hommes, à répondre avec gentillesse, patience et pédagogie à leurs questions inquiètes ou soupçonneuses concernant l’animosité supposée que j’éprouvais envers eux, en tant que féministe. A quoi rêvent les jeunes filles ? - INFRAROUGE [Déconseillé aux - de 16 ans] Femmes : soyez des chaudasses (mais pas trop quand même)

Chaudasse mais pas trop non plus.

Femmes : soyez des chaudasses (mais pas trop quand même)

Voilà comment l’on pourrait vulgairement résumer à quelle injonction impossible les femmes devraient aujourd’hui se soumettre. L'afro-féminisme, c'est quoi ? — Je veux comprendre. Un récent article du Figaro s’est interrogé sur l’exclusion des minorités au sein du féminisme français. Des associations comme Osez le féminisme ont été pointées du doigts et accusées de ne pas intégrer les questions raciales dans un féminisme pensé par des femmes blanches issues d’un milieu social aisé.

L’article expliquait la naissance d’un mouvement identitaire pour des femmes qui sont soit invisibles médiatiquement, soit assimilées à la délinquance ou à l’exotisme. Ces femmes tentent, de leur côté, de se détacher de cette image stéréotypée façonnée par les hommes mais aussi par les personnes occidentales en général, et essayent de se défaire des diktats de beauté qui les poussent à ressembler aux femmes caucasiennes, puisque le féminisme de France ne les aidera sans doute pas à le faire. Qu’est ce que l’afro-féminisme et pourquoi est-il nécessaire ? Taire les femmes. Cette lettre est une occupation politique consolative; elle cherche à se réapproprier une partie de l’espace social qui a été refusé, de façon spectaculaire, à des centaines de femmes le 7 avril 2015.

Taire les femmes

Culture du viol

Typologie des phrases sexistes que j'entends en soirée (et idées de répartie) Vendredi dernier, j’étais invitée à la crémaillère d’une amie. Après ma journée de travail, j’ai donc décidé d’aller inaugurer ce nouvel appartement parisien. Mon verre à la main, j’étais plutôt disposée à échanger avec autrui, je dirai même « guillerette » à l’idée de festoyer (oh dis donc !). Pourtant, j’ai rapidement déchanté, me confrontant encore et toujours à un bon nombre de clichés sexistes. Mise en situación lorsqu’une personne inconnue vient me taper la causette : — Salut ! BIM BAM BOUM. "Tu seras une salope, ma fille". Le blabla avant le sujet qui fait "When jesus say yes" : Instaurons une nouvelle règle : Café Langue de Pute, ça sera le mercredi désormais.

"Tu seras une salope, ma fille"

Et si on me vire deux minutes de tous les réseaux sociaux, je peux même oser affirmer que ça pourrait être CHAQUE mercredi. "Tu seras une salope, ma fille" Je m'appelle Charles. Je suis le troisième enfant de la famille, après mes deux soeurs. J'ai survécu.