background preloader

Femmes et sciences

Facebook Twitter

VIDEO. Ces 13 femmes méconnues qui ont fait avancer la science - 15 décembre 2016.

Pour aller plus loin...

Les grandes femmes de la Science. Top 6 des femmes scientifiques qui se sont fait faucher leur découverte (et leur prix Nobel) A part Marie Curie, il faut bien reconnaître que nous connaissons fort peu de femmes scientifiques. Et figurez-vous que ça n'est pas parce que nous sommes de mauvaise volonté, mais parce que le corps scientifique a mis toute son énergie dans le fait de ne pas mettre en avant les femmes qui faisaient des découvertes de dingo, notamment en refourguant les prix Nobel qu'elles méritaient à des hommes. Lise Meitner (1878-1968) Une des plus grandes scientifiques de son époque à qui l'on doit notamment la découverte de la fission nucléaire en 1938. Sauf que Lise était autrichienne, et qu'en plus d'être une femme, elle était juive.

Du coup, son nom a été effacé de toutes les publications sur la fission nucléaire au profit de son collègue et ami de longue date, Otto Hahn. Bien que nommée trois fois, elle ne recevra jamais le prix Nobel, contrairement à ce brave Otto qui décrochera celui de Chimie en 1944. Question parité, y'a encore du taff chez les Nobel. Source : national geographic.

Femmes scientifiques #16 - Sophie Germain - L'Esprit Sorcier. Bonjour à tous!

Femmes scientifiques #16 - Sophie Germain - L'Esprit Sorcier

Comme promis à certains d’entre vous, ce mois-ci sera consacré à la mathématicienne Sophie Germain. Née à Paris le 1er avril 1776, Marie-Sophie Germain était une mathématicienne et philosophe française, descendante d’une ancienne famille d’orfèvres de la bourgeoisie parisienne. A l’âge de 13 ans, elle commence à s’intéresser aux mathématiques suite à la lecture d’un chapitre sur la mort d’Archimède, tué d’un coup d’épée par un soldat alors qu’il traçait des cercles sur le sol pendant la prise de Syracuse par les Romains.

Elle apprend seule la théorie des nombres, branche des mathématiques qui s’occupe des propriétés des nombres entiers (qu’ils soient réels ou relatifs) ainsi que le calcul différentiel et intégral, et ce en étudiant les travaux d’Euler et de Newton. Les sciences étant une « affaire d’hommes », son père tente de la dissuader de s’orienter vers une profession « masculine » et lui confisque les chandelles qu’elle utilise pour étudier la nuit. 1er cas : Femmes scientifiques #9 - Rosalind Franklin - L'Esprit Sorcier. Bonjour à tous!

Femmes scientifiques #9 - Rosalind Franklin - L'Esprit Sorcier

Aujourd’hui Rosalind Franklin, la « femme dont le génie a été sacrifié au nom de la gloire supérieure de l’homme ». Rosalind Elsie Franklin, née le 25 juillet 1920 à Notting-Hill, est une biologiste moléculaire britannique. Elle a notamment participé à la découverte de la structure de l’acide désoxyribonucléique (ADN) grâce à la méthode de diffraction par rayons X. (pour plus d’informations, voir l’article sur la diffraction des rayons X : L’analyse de monocristaux par diffraction RX (partie 1) et L’analyse de monocristaux par diffraction RX (partie 2) ) Elle obtient son Doctorat en Physique-Chimie à l’Université de Cambridge en 1945. En 1951, elle obtient un poste au King’s College de Londres et met en pratique les techniques de diffraction RX pour l’étude des matériaux biologiques.

Ces radiographies seront d’ailleurs déterminantes pour les recherches menées par James Dewey Watson et Francis Crick sur la structure à double hélice de l’ADN en 1953. Femmes scientifiques #4 - Barbara McClintock - L'Esprit Sorcier. Bonjour à tous!

Femmes scientifiques #4 - Barbara McClintock - L'Esprit Sorcier

Aujourd’hui, un nouvel épisode du dossier sur les femmes scientifiques avec le portrait de Barbara McClintock, une cytogénéticienne américaine. Barbara McClintock est née en 1902 au Etats-Unis. Fille de médecin, elle se passionne pour la génétique et la botanique et obtient son Bachelor of Science (équivalent d’un niveau licence en France) en 1923 au Cornell’s College of Agriculture, ainsi que son master en 1925 et son doctorat en 1927. Elle est la seule femme durant toute sa scolarité à obtenir un diplôme d’agriculture. Elle commence des recherches sur le perfectionnement de la manière de visualiser et caractériser les chromosomes du maïs. Les publications majeures de McClintock, et supportées par ses collègues, l’ont amené à être récompensée par plusieurs bourses postdoctorales du Conseil National de Recherche. Barbara McClintock a obtenu plusieurs récompenses au cours de sa carrière.

Femmes scientifiques #1 - Marie Curie - L'Esprit Sorcier. Bonjour à tous!

Femmes scientifiques #1 - Marie Curie - L'Esprit Sorcier

Dans cette rubrique, je vous présenterai une fois par semaine une femme scientifique célèbre. Et qui de mieux pour commencer que la grande Marie Curie! Femmes et Sciences - Regard sur les femmes scientifiques, d'hier et d'aujourd'hui par TV5MONDE. Rosalind Elsie Franklin (1920-1958) Son père aurait aimé que Rosalind Elsie Franklin s’investisse dans des œuvres de bienfaisance… Chronologie de la place des femmes dans les sciences. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chronologie de la place des femmes dans les sciences

Ceci est une chronologie de la place des femmes en sciences. VIe siècle av. J. -C. [modifier | modifier le code]