background preloader

Attentats Paris - Novembre 2015

Facebook Twitter

Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre. À la suite des attentats terroristes du 13 novembre, Najat Vallaud-Belkacem a souhaité s'adresser aux personnels de l'éducation qui prendront en charge les élèves en classe, dès lundi 16 novembre.

Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre

Pour les accompagner dans ces temps d'échanges, des ressources spécifiques sont mises à leur disposition. La ministre renouvelle son soutien aux enseignants et salue par avance leur professionnalisme et leur mobilisation. Madame, Monsieur, Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis ce vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre République et nous ont tous bouleversés. Le Président de la République a déclaré l’état d’urgence et trois jours de deuil national.

En tant que professionnel de l’éducation, vous serez dès lundi devant vos élèves, des plus jeunes aux plus âgés. Enfin, comme l'a décidé le Président de la République, une minute de silence sera respectée dans l’ensemble des services publics ce lundi 16 novembre. Lettre de la ministre aux parents d'élèves à la suite des attentats du 13 novembre. Madame, Monsieur, Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-denis ce vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre République et nous ont tous bouleversés.

Lettre de la ministre aux parents d'élèves à la suite des attentats du 13 novembre

Le Président de la République a déclaré l'état d'urgence et trois jours de deuil national. Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France. Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ?

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France

En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Sécurité des écoles, collèges, lycées : consignes applicables à partir du 23 novembre 2015.

Le ministère rappelle à l'ensemble des écoles et établissements scolaires, des directions départementales de l'éducation nationale et des rectorats que les consignes Vigipirate du 14 novembre 2015 doivent toujours être respectées.

Sécurité des écoles, collèges, lycées : consignes applicables à partir du 23 novembre 2015

A ce titre, le ministère communique ce jour à l'ensemble des académies : Une fiche "Vigipirate - Alerte Attentat" (pour les académies de Créteil, Paris et Versailles) ;Une fiche "Vigipirate" (pour toutes les autres académies) rappelant les principales consignes de sécurité, les bons réflexes à adopter ainsi que les consignes relatives aux déplacements et rassemblements. Ces documents devront obligatoirement être affichés à l'entrée des écoles et établissements scolaires.

Attentats : Les mesures ministérielles. 14-11-2015- 18h30 - Minute de silence, annulation des voyages scolaires et des formations, limitation des sorties scolaires, cellules psychologiques, le ministère vient de faire connaitre ses décisions suite aux attentats. Aide psychologique Le ministère annonce une aide psychologique importante : " des cellules psychologiques sont déployées dans les écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur, en Île-de-France, où les élèves, leurs familles et les personnels de l’Éducation ont été particulièrement affectés, mais aussi ailleurs à la demande des directeurs d’école et chefs d’établissement".

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère. Le niveau "alerte attentat" s'applique en Ile-de-France et dans les Alpes-Maritimes.

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère

La "vigilance renforcée" continue de s'appliquer sur le reste du territoire. Le ministère demande à chacune et chacun, personnels de l'Éducation nationale, parents d'élèves, élèves de prendre connaissance de ces consignes et de les respecter afin d'améliorer le niveau de sécurité dans nos écoles et établissements. Qu'est ce que l'état d'urgence ? Deuil national : ce qu'il faut savoir. Accompagner la communauté éducative après le 13 novembre 2015. Afin d’accompagner les débats et les échanges au sein des établissements scolaires, des dossiers comprenant des textes et des vidéos sont mis à disposition des équipes éducatives par Réseau Canopé.Ils permettent d’évoquer des sujets sensibles comme le meurtre et la mort, les phénomènes de radicalisation et de complotisme et précisent des termes comme le terrorisme, l’islamisme et Daesh...

Accompagner la communauté éducative après le 13 novembre 2015

Ils donnent également des pistes pour aborder avec les élèves des valeurs de la République et de la citoyenneté. Ce que nous défendons, c'est notre patrie, mais c'est bien plus que cela, ce sont les valeurs d'humanité. François Hollande, le 14 novembre 2015. Pourquoi une minute de silence ? Pourquoi faut-il expliquer ce que représente la minute de silence ? Rémi Dalisson, professeur d'histoire contemporaine - Université de Rouen. Qu’est-ce que l’état d’urgence ? L’état d’urgence a été créé au début de la guerre d’Algérie par la loi du 3 avril 1955. Télécharger « Qu’est-ce que l’état d’urgence ? La mort et le meurtre en question. L’interdit du meurtre est une règle qui permet de vivre en société.

La mort et le meurtre en question

On retrouve d’ailleurs son énonciation à travers des mythes fondateurs ou des récits religieux (cf. le meurtre d’Abel par Caïn dans les religions monothéistes), des préceptes moraux ou religieux (« Tu ne tueras point » est un des dix commandements de l’Ancien Testament) ou des normes juridiques (les États ont un système pénal qui assure, en vertu de lois, la répression des meurtriers). Ceux qui refusent d’accepter l’interdit du meurtre se mettent ainsi à l’écart de ce qui fonde la société.

En effet, le meurtre – c’est-à-dire le fait d’ôter volontairement la vie à quelqu’un sans être en état de légitime défense – rend le lien social et donc la vie en société impossible. L’embrigadement. Radicalisation, complotisme et réseaux sociaux : comment en parler sans danger Les événements de janvier et novembre 2015 ont placé la notion de radicalisation au cœur des réseaux sociaux numériques : les personnes qui ont commis les attentats se seraient radicalisées en ligne et auraient utilisé les réseaux sociaux pour se former et se coordonner dans leurs actions.

L’embrigadement

Le sujet est délicat car il est porteur de risques de censure ou de diminution des libertés notamment en ligne. Définitions Pour éviter les confusions et les amalgames, il faut bien clarifier les définitions, même si elles ne sont pas stables : Des repères pour comprendre. Daesh Le nom de l’État islamique apparaît sous plusieurs formes : Daesh : acronyme de l’arabe Dowlat al-Islamiyah f’al-Iraq wa Belaad al-sham qui signifie « État islamique en Irak et au Levant »EI : sigle pour « État islamique »EII : sigle pour « État islamique d’Irak »EIIL : sigle pour « État islamique en Irak et au Levant »Isil : acronyme de l’anglais Islamic State in Irak and the Levant Le 29 juin 2014, les djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), d’obédience salafiste, ont proclamé le rétablissement du califat, le régime politique islamique disparu il y a près d’un siècle, et le changement de nom de l’organisation en « État islamique » (« Daesh » en arabe).

Des repères pour comprendre

Il s’impose par la force aux populations de larges pans de territoires en Irak et en Syrie. Pour autant, aucune organisation internationale n’a reconnu Daesh comme État. Islamique Au XIXe siècle, par analogie avec le judaïsme et le christianisme, « islamisme » désigne la religion musulmane. Les valeurs et la République. Petit précis des libertés fondamentales « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Les valeurs et la République

Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. La citoyenneté et l'engagement. Citoyen, c'est à dire... D’après le dictionnaire, le citoyen est défini comme une personne jouissant, dans l'État dont il relève, des droits civils et politiques, et notamment du droit de vote. La citoyenneté relève donc d’un ensemble de droits et de devoirs du citoyen : droits civils basés sur des libertés individuelles comme la liberté de conscience et d’expression, la liberté d’aller et venir…, droits politiques comme participer à la vie politique et être candidat à toutes les fonctions publiques. En contrepartie, le citoyen a l’obligation de respecter les lois, de participer aux dépenses collectives en fonction de ses ressources et de défendre la société dont il est membre, si elle se trouve menacée. La sociologue et politologue Dominique Schnapper explique notamment qu’au-delà des droits et des devoirs, le terme de citoyen caractérise également un régime politique, dans lequel la légitimité politique repose sur l’engagement citoyen.

Citoyen, citoyenne. Quelle pédagogie pour aborder les attentats du 13 novembre 2015 à Paris avec. Éléments de précaution Ce qui change par rapport aux événements de janvier 2015 : il ne s’agit plus de se demander si ces gens-là « l’avaient cherché ? ». D’ailleurs les dessinateurs de Charlie Hebdo ne l’avaient pas non plus cherché.

Écrire, défendre la liberté, se détendre en buvant un coup, manger par gourmandise, regarder un match sportif, écouter un concert... ne sont pas permis par les extrémistes auteurs de ces attentats. Comment en parler avec nos élèves. Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe.

C’est à chaque enseignant, avec ce qu’il est et en fonction des élèves qu’il a en charge, de déterminer ce qui va le mieux convenir. Cette recension n’est pas exhaustive, elle sera complétée en continu dans les heures et les jours qui viennent… n’hésitez pas à nous signaler les ressources qui n’y figurent pas et qui vous semblent utiles, soit ici en commentaire soit sur notre page Facebook ou notre compte Twitter. De la maternelle au lycée Sur Eduscol « Comment parler d’un drame de l’actualité aux élèves ? Réagir de manière éducative en tant qu'éducateur - Sylvain Connac.

Que faire ? Comment réagir à cette infâme barbarie qui touche de manière aléatoire près de chez nous ? « Plus jamais ça » disait Célestin Freinet au sortir de la Grande Guerre. Comment continuer cette œuvre après ce qu’il vient de se passer ? Activer la force du collectif Tel fut certainement le questionnement de beaucoup dans la nuit de vendredi à samedi. Plusieurs listes de discussions professionnelles existent et vivent intensément par l’intermédiaire des grands mouvements pédagogiques. Parler des attentats avec les élèves. Voici quelques échanges nés des interrogations suscitées par la nécessité d'échanger avec nos élèves sur ces moments douloureux. Ressources pour aborder les attentats du 13 novembre à Paris et St-Denis. Attentats de Paris du 13 novembre 2015, ressources pour la classe. Académie Orléans-Tours.

Index des ressources - EducAttentats. #educattentats. Les attentats de Paris by Caroline Jouneau-Sion on Prezi. Ressources pour aborder les attentats du 13/11/15. Pour l'éducation aux médias CLEMI Limousin ← 27e Semaine de la presse à l’école : Editeurs de presse inscrivez-vous.

Primaire

Secondaire. Université. Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015. Suite à la vague d'attentats du 13 novembre dans le Xe et XIe arrondissement de Paris et à Saint-Denis, comme après ceux des 7 et 8 janvier 2015 contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre un magasin casher à Paris, nous proposons une sélection de ressources universitaires publiées par des spécialistes de géographie et de géopolitique pour contribuer à l'analyse. Nous avons privilégié les ressources en ligne, en accès libre ou via le portail cairn.info. 13 le maudit. Aux Cahiers pédagogiques, nous sommes, comme tous, horrifiés et immensément tristes après les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis vendredi 13 novembre.

Il y a des actes barbares, il n’y a pas de Barbares. Ce texte a déjà été publié sur Reporterre le 20 mars dernier. Au lendemain des terribles attentats qui se sont déroulés à Paris le 13 novembre au soir, et qui ont provoqué la mort d’au moins 128 personnes, nous le republions, dans l’émotion, et dans la réflexion. Philippe Meirieu : Prendre soin de l'humain. Nous savions que la vie était fragile, que l'humain c'était par moments et que la démocratie était menacée par les forces archaïques qui habitent encore le monde. Nous savions que, face à la vacuité de nos modèles économiques fondés sur la consommation compulsive, notre occident peinait à offrir un autre idéal que l'assujettissement aux intégrismes.

Nous savions que tout ce qui nous tient à coeur est mortel et que l'obscurité absolue peut, un jour, faire oublier l'espoir de toute lumière... Que cette nuit terrible où nous avons éprouvé la terreur de la pénombre, nous rappelle notre fragilité et notre finitude. La peur est notre ennemie - Mediapart. Un vendredi soir d’automne, sous un temps clément. Fin de semaine, temps de sortie, moment de détente. Prévenir la radicalisation / SGCIPD. Face au basculement de plusieurs centaines de personnes dans l’engagement radical, le Gouvernement a arrêté un plan de lutte contre la radicalisation violente et les filières terroristes présenté par le Ministre de l’intérieur en Conseil des ministres le 23 avril 2014.

Ce plan qui vise à démanteler ces filières, à empêcher les déplacements générateurs de menaces, à coopérer plus efficacement au plan international contient un volet préventif et d’accompagnement des familles. La radicalisation relève d'un processus pouvant conduire à l'extrémisme et terrorisme. Abdennour Bidar « C’est l’unité du 11/01 qui vient d’être visée » Comprendre / expliquer le terrorisme.

Editions spéciales - Presse

Editions spéciales - Vidéos, JT, radio. Attentats à Paris : comprendre ce qu'il s'est passé. Attentats de Paris - Aider les enfants et les adolescents à comprendre. Le Square de l'info. Résolution de conflit. Parler des attentats avec les enfants - Ligue de l'enseignement. Rumeurs, désinformation, théorie du complot. Radicalisation et réseaux sociaux : en parler sans censurer.

Comment éviter de diffuser de fausses informations sur le web ? De l'utilisation des médias sociaux en période de crise. Plateforme de signalement. Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen ! Une des affiches de l'@EcoleBrassart, Prix de la #laïcité de la République française 2015. Dessins Attentats Paris. 60 illustrations pour évoquer les attentats. #JeSuisParis, en dessins. Dessins de presse - Profdoc.

En images. Des dessins du monde entier pour soutenir Paris. Hommage aux victimes. Revue de presse - 14 Novembre 2015. Comment les journaux ont choisi leurs photos de unes sur les attentats. Accueil. Quels mots pour parler des attentats avec les enfants, à l’école ou à la maison ? Attentats de Paris, que dire aux jeunes enfants – Pomme d’Api.

Parler des attentats : la presse jeunesse se mobilise. Accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes. Comment parler des images violentes aux enfants ? FranceTVéducation. La France sous le choc des attentats à Paris - Les Petits Citoyens 7-11 ans.

Faut-il devancer les questions des enfants ? Hélène Romano- Les Maternelles - France 5. Faut-il parler des attentats aux enfants ? Serge Tisseron. Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ? Attentats à Paris - Charlie Hebdo : que dire aux enfants. Rassurer, consoler puis réfléchir : comment parler des attentats aux enfants ? Philomag. Attentats : Comment expliquer le terrorisme aux enfants ? - L'Express Styles. Attentats : comment en parler à vos enfants (VIDÉOS) Comment parler des attentats à ses enfants ? - Slate. Attentats à Paris : comment en parler aux enfants ?

Attaques terroristes : quatre idées pour en parler aux enfants. EN IMAGES. Attentats: les enfants dessinent une France meurtrie, mais vaillante. À l’école, un lundi pas comme les autres après les attentats - 1jour1actu.com - L'actualité à hauteur d'enfants ! Questions d'enfants - 1jour1actu Com.