background preloader

Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015

Suite à la vague d'attentats du 13 novembre dans le Xe et XIe arrondissement de Paris et à Saint-Denis, comme après ceux des 7 et 8 janvier 2015 contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre un magasin casher à Paris, nous proposons une sélection de ressources universitaires publiées par des spécialistes de géographie et de géopolitique pour contribuer à l'analyse. Nous avons privilégié les ressources en ligne, en accès libre ou via le portail cairn.info. Les ressources les plus récentes sont mises en avant. Si les auteurs sont majoritairement des géographes et des géopoliticiens, ils peuvent être aussi des politistes, anthropologues, sociologues, historiens. Nous commençons par une sélection de documents clefs. Les liens sont valides au 14 novembre 2015. Sur le 13 novembre, Jacques Lévy, professeur de géographie et d’aménagement de l’espace à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, "Paris (Monde) : géographies du 13 novembre 2015 1. Débat : 2. Des termes à définir

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/actualites/eclairage/pour-contribuer-a-la-reflexion-apres-les-attentats-du-13-novembre-2015

Related:  Attentats de ParisSur et contre l'islamismeComprendre les attentats du 13 novembre 2015Attentats du 13 novembre : ressources pour en parler en classeAttentats

Kamel Daoud, une plume contre l’obscurantisme L’écrivain algérien, lauréat du Goncourt du premier roman 2015, prend fait et cause pour les femmes musulmanes. Il sera présent au Monde Festival le samedi 26 septembre, à l’Opéra Bastille. Son verbe est clair, lumineux.

Enquête. Ce que veut vraiment l’Etat islamique Cette grande enquête publiée dans The Atlantic offre un éclairage sans précédent sur les objectifs et les fondements idéologiques de Daech. Soutenant la thèse selon laquelle l’organisation se définit essentiellement par sa lecture littérale du Coran, elle a suscité de nombreuses réactions. En voici, en exclusivité, l’essentiel. Qu’est-ce que l’Etat islamique [EI, Daech en arabe] ? D’où vient cette organisation et quelles sont ses intentions ? La simplicité de ces questions peut être trompeuse, et rares sont les dirigeants occidentaux qui connaissent les réponses.

Weblettres - Aborder les attentats terroristes Compilation des messages des colistiersLe temps de l’écoute « N’y a-t-il pas d’abord à les écouter longuement (et ce, quoi qu’ils disent, même si cela nous choque...) ? » « Tous nos trésors de sensibilité et de culture aggravent parfois notre sentiment de responsabilité, de culpabilité et d’impuissance juste après le choc : Qu’avons-nous fait ? Qu’aurions-nous dû faire ? Qu’allons-nous dire ? Que pouvons-nous réussir ? Réforme des collèges : le savoir, fin de transmission Une gauche qui ne croit plus à l’élitisme pour tous Alors que le collège unique est de plus en plus critiqué, on aurait pu voir d’un bon œil l’idée d’une réforme. Le problème est que cette réforme ne consiste pas à faire le bilan de cette création giscardienne des années 1970, mais à aller toujours plus loin. Ainsi, il s’agit principalement d’en finir avec les enseignements jugés trop élitistes et de revoir, une fois de plus, les contenus à la baisse.

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ? En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe. Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents.

La démocratie face aux prêcheurs de haine  L'expulsion d'imams radicaux n'a pas attendu les massacres du 13 novembre. 40 prêcheurs de haine ont été expulsés depuis l'arrivée de la gauche, en 2012, Place Beauvau. Contre 15 sous Nicolas Sarkozy. Ce mouvement s'accélère.

Origine, nombre, financement... l'Etat islamique en cinq questions Une trentaine de pays sont réunis, lundi 15 septembre, à Paris pour décider des moyens à mettre en œuvre dans la lutte contre l'Etat islamique, deux jours après que le mouvement djihadiste sunnite a revendiqué dans une vidéo l'assassinat d'un troisième otage occidental. Pour les Etats-Unis, l’EI, qui sévit actuellement en Irak et en Syrie, est « plus qu'un groupe terroriste ». Il « allie idéologie et sophistication militaire. Il est incroyablement bien financé. Cela va au-delà de tout ce qu'il nous a été donné de voir », estime le secrétaire américain à la défense, Chuck Hagel. Quelles sont les origines de l'Etat islamique ?

Espagnol: Parler des attentats Inquiétude, tristesse, colère, révolte, incompréhension,... seront certainement quelques uns des sentiments que les élèves auront envie de partager lundi matin avec leurs enseignants lorsque ils se retrouveront en classe. Que pouvons-nous mettre à leur disposition pour évoquer ces terribles événements parisiens de ce vendredi 13 novembre 2015? Des faits, un malaise et un élan de solidarité Dès l'entrée en classe, un malaise se fera sans aucun doute sentir, et des regards profonds, perturbés, abattus se croiseront. Mais comment transformer ce malaise en moments de partages, d'échanges constructifs? Doit-on revenir sur les termes qui ont été utilisés par les chaînes de télévision lors de la couverture médiatique pour en informer les téléspectateurs?

Pervers narcissiques : enquête sur ces manipulateurs de l'amour- 15 mars 2012 Melody. Belle comme Audrey Hepburn. Gaie, attentive aux autres. Elle s'est pendue à 28 ans. On l'a trouvée dans la cuisine de l'appartement où elle vivait avec un homme rencontré un an plus tôt. Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre À la suite des attentats terroristes du 13 novembre, Najat Vallaud-Belkacem a souhaité s'adresser aux personnels de l'éducation qui prendront en charge les élèves en classe, dès lundi 16 novembre. Pour les accompagner dans ces temps d'échanges, des ressources spécifiques sont mises à leur disposition. La ministre renouvelle son soutien aux enseignants et salue par avance leur professionnalisme et leur mobilisation. Madame, Monsieur,

Le Monde - L’inquiétante expansion du salafisme en France - nov 2015 LE MONDE | • Mis à jour le | Par Cécile Chambraud C’est devenu presque un automatisme : après chaque attentat, le gouvernement pointe du doigt la frange salafiste de l’islam. « Oui, nous avons un ennemi, et il faut le nommer : c’est l’islamisme radical. Et un des éléments de l’islamisme radical, c’est le salafisme », a lancé Manuel Valls lors de la séance de questions à l’Assemblée nationale, mercredi 18 novembre. Le salafisme est « souvent l’antichambre de la radicalisation, et la radicalisation, elle peut conduire au terrorisme », affirmait le premier ministre en juin, après la décapitation d’Hervé Cornara par Yassin Salhi à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. L’expansion en France du courant salafiste, qui plonge ses racines en Arabie saoudite, se fait sentir depuis la fin des années 1990. « Une fois que la mosquée existe, ils arrivent »

Attaques à Paris : qu’est-ce que l’état d’urgence ? Dans sa première déclaration après les attentats de vendredi 13 novembre, François Hollande a annoncé la mise en place de l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire. Instauré par la loi du 3 avril 1955 : « L’état d’urgence peut être déclaré sur tout ou partie du territoire métropolitain ou des départements d’outre-mer, soit en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, soit en cas d’événements présentant, par leur nature et leur gravité, le caractère de calamité publique. »

Related: