background preloader

Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen !

Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen !
Si les médias sociaux constituent un nouveau canal de communication pour la puissance publique, leur utilité ne saurait se limiter à cette fonction. Ils présentent aussi pour elle l’opportunité d’associer les citoyens dans une démarche moins descendante et plus participative, notamment en situation de crise. C’est tout l’objet des #MSGU, ou pratique des Médias Sociaux en Gestion d’Urgence. Il s’agit pour l’Etat de s’appuyer, en cas par exemple de catastrophe naturelle, sur des internautes volontaires et mobilisés, à la fois pour diffuser l’information officielle fiable sur la crise, et remonter de l’information de terrain, via tous les moyens offerts par le web social : tweets, photos géolocalisées, cartes interactives, outils contributifs ... Cette collaboration avec les internautes permet à l’Etat de démultiplier sa surface de diffusion et de captation d’information, et d’être d’autant plus efficace pour sa gestion de crise. Avoir le réflexe #MSGU Vous êtes au cœur de l’événement.

http://www.siglab.fr/fr/les-msgu-en-cas-de-crise-sur-les-reseaux-sociaux-adoptez-le-reflexe-citoyen

Related:  EMC, Attentats 13/11 : médias et course à l'infoPour le prof

Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris C'est malheureusement presque devenu une habitude lors des événements de cette ampleur, des rumeurs et autres détournements sont largement diffusés sur les réseaux sociaux. La même femme aurait donc échappé à plusieurs si l'on en croit le message qui accompagne un photomontage largement partagé ces dernières heures sur Twitter : la bombe du marathon de Boston, "shooting at school" et les attentats de Paris. Sauf que...

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées.

Education Morale et Civique : réseaux sociaux, information, et droit Suite à une discussion avec les 4è sur la manière dont ils avaient suivi les actualités dramatiques le WE du 13-14-15 novembre dernier, suite également aux questions récurrentes du type « est-ce que c’est vrai que … ? », j’ai préparé un travail sur cette question de l’information, des fausses rumeurs, du droit des medias et de leurs utilisateurs. Cette semaine les 4è vont travailler en Education Morale et Civique, par groupes. Pour tous les groupes, la synthèse du travail demandée pourra être réalisée sur papier mais si nous en avons le temps j’aimerais que les élèves utilisent des sites de mise en forme numérique et réalisent de belles infographies, par exemple

EN IMAGES. Les attentats de Paris à la une des journaux du monde entier Par Bastien Hugues Mis à jour le , publié le "Carnages à Paris", "La guerre en plein Paris", "L'horreur", "Paris en sang", "Le carnage", "Massacre in Paris", "Terror en Paris"… Les attaques perpétrées vendredi 13 novembre à Paris, dans laquelle au moins 127 personnes ont trouvé la mort et 180 ont été blessées, sont à la une de la presse du monde entier, samedi. >> Suivez la situation minute par minute dans notre direct Des quotidiens nationaux et régionaux français aux journaux américains, britanniques, espagnols, turcs, italiens, hollandais… Francetv info a compilé dans l'image ci-dessous plusieurs dizaines de ces unes.

Attentats à Paris : les dispositifs spéciaux des géants du web pour aider, rassurer et informer Ce matin, on n’avait pas encore la tête à publier des articles sur les thématiques habituelles. Alors j’ai voulu souligner le rôle hyper important des réseaux sociaux vendredi dernier. Alors que Paris était attaqué, comme beaucoup je suis allé directement sur les réseaux sociaux pour suivre les événements en direct. Devant l’horreur des faits, les internautes se sont montrés forts et solidaires pour venir en aide en direct aux victimes de ces tragiques événements. Twitter a eu un rôle plus qu’important en mettant en place des hashtags comme #porteouverte ou #rechercheParis, Facebook aussi en plaçant des fonctionnalités pour indiquer être en sécurité… Petit tour d’horizon de ces fonctionnalités mis en place par les géants du web. Twitter

Contrairement aux informations données par certains médias et circulant sur les réseaux sociaux, aucun barrage de police n'aurait été forcé dans les Yvelines Actualités > À Chaud > Contrairement aux informations données par certai... 431partages #AttaquesParis Contrairement aux informations données par certains médias et circulant sur les réseaux sociaux, aucun barrage de police n'aurait été forcé dans les Yvelines Selon des informations relayées notamment par "Le Parisien", une voiture de type Citroën Berlingo à bord de laquelle se trouveraient "quatre personnes lourdement armés" aurait forcé un péage de l'A10 à hauteur d'Ablis dans les Yvelines en direction de Paris. Mais les autorités ont démenti ces informations. "Un véhicule 'a été signalé pour vérification' comme cela arrive 'très souvent'.

EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes. Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Un acte commis par une armée terroriste, Daech, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Non, quatre policiers n’ont pas été tués

Related:  #13novembre2015Bazar temporaire 23