Voter & décider ensemble

Facebook Twitter

Wezer - Paris - Internet/logiciels. David Van Reybrouck: Contre les élections, pour la démocratie. Comment les élections peuvent être « biaisées » Oui tant que le « comptage républicain » ne sera pas appliqué il y aura des déformations… avec les 3 comptages (population adulte totale, par rapport aux inscrits et seulement les exprimés) le 25 Mai a montré par rapport à population adulte totale : 4,81 %, oui un demi de vote, 1/2 (0,50 %) de français, en effet...pour le P.S.

Comment les élections peuvent être « biaisées »

Cela change selon les élections mais est rarement-au dessus des 15 %. Chiffre qui correspond à ceux de marginaux qui osent faire croire qu’ils gouvernent ? Qui ne survivent que sur des chiffres « trompe l’œil » !!! Comment en sommes-nous donc arrivés là ? Comment des minoritaires « réels » (le FNUMPS) osent gouverner CONTRE la claire majorité du pays ? Ici – le vote F.N. reste de si peu d’impact « numérique » sur l’entière société… Ce qui fait bien un FN à 1 vote sur 10 adultes de plus de 18 ans. Un village auto-géré depuis 1971 ! Des élus qui écoutent les citoyens, des citoyens qui participent vraiment à la décision, des référendums qui tranchent quand aucune solution nette n’émerge ?

Un village auto-géré depuis 1971 !

Mais si, c’est possible. Ça s’appelle la démocratie. Et ça marche très bien, comme à Vandoncourt, commune de 800 habitants près de la frontière suisse qui expérimente depuis plus de quarante ans la démocratie participative. Les 800 habitants de Vandoncourt, dans le Doubs, n’ont pas attendu que la démocratie participative soit à la mode pour s’impliquer dans la vie de leur village. Ils disposent de nombreux canaux pour faire entendre leurs voix. Le débat en cours sur l’implantation d’un parc éolien est un bon exemple de la culture démocratique qui règne dans la commune. Une opposition qui n’incommode pas le maire, Patrice Vernier : « Je me suis engagé auprès des habitants en leur disant que dès que nous aurons tous les éléments en main, nous organiserons une réunion publique contradictoire ».

Chacun a son mot à dire. Etat de la démocratie en France. 5 bonnes raisons de ne pas voter ce dimanche. Par Baptiste Créteur. 1.

5 bonnes raisons de ne pas voter ce dimanche

Voter, c’est accepter l’idée du scrutin Spencer notait déjà que le jeu démocratique rend toute contestation impossible. L’électeur du vainqueur ne peut en vouloir qu’à lui-même, l’électeur du perdant aurait été d’accord si son candidat avait gagné, et l’abstentionniste a laissé les deux premiers décider à sa place et ne peut donc pas se plaindre. En plaçant un bulletin dans l’urne, chaque votant augmente la légitimité des élus, qui se mesure au nombre de suffrages exprimés hors votes blancs et nuls. Les candidats authentiquement libéraux sont rares ; ne perdez pas de temps à voter pour les autres. 2. Les explications du scrutin foisonneront les jours suivant les résultats, et les habituels hommes politiques et commentateurs se feront devins en lisant l’état d’esprit des Français, la situation économique et l’âge du capitaine dans les chiffres du scrutin.

Pourtant, voter ne change rien, sinon l’identité des voleurs. 3. 4. 5. D’abord, libérez-vous des idées fausses. L'aversion de la dernière place. Assemblée nationale: Les députés adoptent la reconnaissance du vote blanc. Les députés français ont adopté ce jeudi à l'unanimité (90 voix) une proposition de loi centriste qui vise à reconnaître le vote blanc et à le distinguer du vote nul aux élections.

Assemblée nationale: Les députés adoptent la reconnaissance du vote blanc

La proposition de loi de François Sauvadet (UDI, centriste) avait été rejetée par la commission des lois mais la majorité de gauche l'a finalement acceptée après l'adoption d'un amendement précisant que les votes blancs ne seront pas comptabilisés dans les suffrages exprimés, comme le prévoyait le texte initial. Le texte prévoit ainsi que les votes blancs seront comptabilisés à part et que le résultat sera annexé au procès-verbal des élections afin de connaître le pourcentage d'électeurs ayant glissé un bulletin blanc dans l'urne. Une élection présidentielle en trompe-l'œil pour 15 millions de Français. Un peu plus d’un tiers seulement des Français en âge de voter a choisi Hollande (36,33%) !

Une élection présidentielle en trompe-l'œil pour 15 millions de Français

La faible représentativité de nos élus, du premier d’entre eux en particulier, ternit la crédibilité de notre démocratie et des institutions censées la faire vivre ! Hollande, fraîchement élu, ne sera guère plus représentatif de la population en âge de voter que son déplorable prédécesseur. La faute à un mode de désignation qui ignore royalement 15 millions de Français, laissés pour compte, soit presque 30% de l’électorat potentiel. Des sans-voix, des oubliés, des mis au ban de la société, qui manifestement ne se reconnaissent plus dans cette organisation institutionnelle française, qui les exclut et ne tient pas compte de leur présence. La représentativité officielle affichée Les résultats (source Ministère de l’intérieur) du 6 mai 2012 : - Inscrits : 46 073 165 - Abstentions : 9 056 183, soit 19,66 % - Votants : 37 016 982, soit 80,34.

Democratie direct et referendum - verhulst-nijeboer.

La majorité inversée - Gouvernance UE

Tirage au sort. Vote par approbation assentiment. Arrow. Condorcet. Indicateurs de gouvernance. Outils de délibération.