background preloader

Voter

Facebook Twitter

Vote obligatoire. Le vote obligatoire est un système dans lequel le fait de se rendre aux urnes n’est pas seulement un droit, mais également un devoir.

Vote obligatoire

Les citoyens qui ne se rendent pas aux urnes risquent des sanctions, le plus souvent des amendes. Lutte contre l’abstention. Faut-il rendre le vote obligatoire ? En 2011, aux cantonales, l’abstention avait atteint 55,7 %.

Lutte contre l’abstention. Faut-il rendre le vote obligatoire ?

Soit 25 points de plus qu’en 1992, où elle était à 30 %. Pour lutter contre ce phénomène, le vote obligatoire est, pour certains, la solution. « Une amende de 35€, qui peut être minorée à 22€ ». François de Rugy et les députés écologistes veulent sanctionner ceux qui ne votent pas. En Belgique, où cette loi existe « le taux de participation est très fort », argumente-t-il. « Personnellement, j’en ai un peu assez qu’à chaque élection on se lamente sur l’abstention et qu’on ne fasse rien », a-t-il lancé, rappelant que voter était un « devoir, un engagement civique ». « Nous avons voté l’année dernière une loi qui reconnaît le vote blanc, donc évidemment, si on n’est pas content de l’offre politique des partis et des candidats qui se présentent, on a la possibilité de voter blanc ». « Contraindre plutôt que convaincre »

Vote obligatoire : où en sont les autres pays ? Ces pays où le vote est une obligation. Par Tatiana Lissitzky Mis à jour le , publié le Obligation de se rendre dans les urnes sous peine d'amende.

Ces pays où le vote est une obligation

C'est ce que souhaitent les écologistes, représentés par François de Rugy, qui vont déposer dans la semaine une proposition de loi visant à sanctionner l'abstention aux élections. Actuellement, en France, le vote est un droit et rien n'oblige les électeurs à aller voter. A une exception près : le vote des grands électeurs aux élections sénatoriales est obligatoire, sous peine d'une amende de 100 euros, rappelle Le Monde.

Alors que les taux d'abstention sont particulièrement élevés à chaque élection (56 % aux européennes de mai 2014, 38 % aux municipales de mars 2014, 44 % lors des législatives de 2012 ), la proposition de rendre le vote obligatoire revient régulièrement. En Europe. Vote obligatoire Taux de participation International IDEA. LE VOTE OBLIGATOIRE. Le droit de vote : une obligation pour certains pays  <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Le droit de vote : une obligation pour certains pays 

</p> La question du vote obligatoire se pose régulièrement dans un certain nombre d’Etats, dont la France, au vu de l’importance prise par l’abstentionAbstentionNon participation à un scrutin. Les théories du droit de vote dans le contexte français Pour mesurer les implications et la nature de ce débat, il faut revenir à l’époque révolutionnaire, où deux conceptions du vote s’opposent.

Pour certains, qui s’appuient sur la pensée de Jean-Jacques Rousseau , le vote est un droit (théorie de "l’électorat-droit ") dont dispose tout citoyen. Pour d’autres, au premier rang desquels l’abbé Sieyès, qui va la théoriser dans son pamphlet Qu’est-ce que le Tiers-État ? Abstention : quels sont les pays qui pratiquent le vote obligatoire en Europe ? Vote, étrangers, vote des étrangers, élections locales, Europe. En bref - Actualités.

La question du vote des étrangers aux élections locales est revenue dans le débat politique avec la reprise au Sénat d’un texte de proposition de loi constitutionnelleLoi constitutionnelleLoi qui modifie la Constitution. qui avait été adopté par l’Assemblée nationale en 2000.

vote, étrangers, vote des étrangers, élections locales, Europe. En bref - Actualités

Actualité. Depuis 1994, les citoyens de l'Union européenne qui résident dans un État membre dont ils n'ont pas la nationalité peuvent voter et sont éligibles aux élections municipales dans cet État, dans les mêmes conditions que les nationaux.

Actualité

Les étrangers hors UE ne jouissent pas quant à eux du droit de vote. Cependant, 15 pays européens ont décidé d'accorder un droit de vote, parfois d'éligibilité, aux étrangers non ressortissants de l'UE pour les élections municipales, voire générales ou régionales. 12 refusent encore d'accorder ce droit, parmi lesquels la France.

Depuis 1992, l'Irlande autorise tous les résidents étrangers à voter et à se présenter aux élections municipales, sans durée minimale de résidence, dans les mêmes conditions que les nationaux. L'UE oblige les Etats membres à accorder un statut de résident de longue durée aux ressortissants de pays extérieurs ayant résidé pendant 5 ans sur leur territoire. Droit de vote des étrangers : qu'en est-il dans les autres pays de l'Union européenne? - Union européenne/France. « Il n'y a pas d'échéance particulière, mais je dirais en 2013, avant les élections de 2014, puisqu'il y a des élections locales qui sont prévues en 2014 », a indiqué ce mercredi le candidat socialiste sur France 2.

Droit de vote des étrangers : qu'en est-il dans les autres pays de l'Union européenne? - Union européenne/France

Les conditions de vote et d'éligibilité des étrangers ressortissants d’un État non membre de l’UE. Droit de vote des étrangers : la France à la traine jusqu'en 2014. Le débat n'est pas nouveau.

Droit de vote des étrangers : la France à la traine jusqu'en 2014

Dans les années 1970, les associations et les organisations politiques amènent le droit de vote des étrangers sur la scène politique. En 1981, le candidat Mitterrand l’intègre à ses 110 propositions pour la présidentielle. Mais il botte en touche dans la foulée, considérant que les Français ne sont pas encore prêts. Le sujet ressurgit dans les années 2000. Le gouvernement Jospin décide de se saisir de la question malgré l’obstruction de la droite. Pourtant, selon un sondage BVA de novembre 2011, six Français sur dix y sont favorables, alors qu’ils n’étaient que la moitié en 1999 et à peine 28% en 1996. Le débat suscite également des divisions au sein de la majorité. Le droit de vote des étrangers aux élections locales. Étude de législation comparée n° 218 - novembre 2011 Étude au Format PDF (474 Koctets) Cette note a été publiée dans le rapport d'information de Mme Esther BENBASSA, sénatrice, fait au nom de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale, sur la proposition de loi constitutionnelle, adoptée par l'Assemblée nationale, visant à accorder le droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales aux étrangers non-ressortissants de l'Union européenne résidant en France, n° 142 (2011-2012) - 30 novembre 2011 Ce rapport est disponible sur internet à l'adresse suivante : Retrouvez également dans ces pages une note publiée en décembre 2005 sur le même sujet : Lc.154 (décembre 2005) La France a transposé cette directive par la loi organique n° 98-404 du 25 mai 1998.

Le droit de vote des étrangers aux élections locales

La présente étude1(*) est consacrée au droit de vote des étrangers qui ne sont pas citoyens de l'Union européenne aux élections locales. 1. 2. 1. Kieswet. 16, 18, 25 ans: à partir de quel âge peut-on voter en Europe? Voter dès 16 ans?

16, 18, 25 ans: à partir de quel âge peut-on voter en Europe?

La question divise la Belgique. Municipales, présidentielles ou législatives, cette année, des centaines de millions d'Européens sont appelés aux urnes. Certains n'ont pas encore 18 ans. Chronique sur RFI : L'âge du vote. Débat : pour ou contre le droit de vote à 16 ans. Un statut de pré-majorité est à l’étude. Il pourrait notamment permettre aux jeunes de voter aux élections locales dès 16 ans. Charlotte Patron | 09 Janv. 2014, 11h00 | MAJ : 09 Janv. 2014, 15h47 C’est l’un des débats qui agitent régulièrement la vie politique.

En 2002, Lionel Jospin se prononce en faveur du droit de vote dès l’âge de 17 ans. Faut-il ouvrir le droit de vote aux jeunes de 16 ans? Podcasts Emissions averses éparses Vent : 5km/h - UV : 4 Clôture veille : 4643.38 Ouverture : 4608.42 Podcast Emissions Cette proposition est défendue par le sénateur-maire d'Alfortville, Luc Carvounas (PS), dans son livre "La politique autrement, réinventons nos institutions" en collaboration avec la Fondation Jean-Jaurès. Débat : pour ou contre le droit de vote à 16 ans. 16 ans : possibilité d'une pré-majorité ? en replay - 24 septembre 2013. L'âge de la majorité va-t-il changer ? Il y a presque 40 ans, Valéry Giscard d'Estaing accédait à l'Elysée et prenait un bain de foule au volant de sa voiture. Dans sa volonté de modernité, il abaissait l'âge de cette majorité de 21 a 18 ans. Depuis, cela n'a pas bougé.

La ministre de la Famille annonce qu'elle réfléchit a l'abaisser a 16 ans. Bernard Cazeneuve enterre le droit de vote des étrangers. Ce qu'il faut savoir sur le droit de vote des étrangers. Qui est concerné par la mesure? Les étrangers extracommunautaires, c'est-à-dire issus d'un pays extérieur à l'Union européenne, et habitant en France depuis au moins 5 ans. Pour rappel, les ressortissants européens ont déjà le droit de voter aux élections locales -les municipales- depuis 1998 et l'application dans le droit français du traité de Maastricht. En revanche, ils ne peuvent être ni maire ni adjoint, et ne peuvent participer à l'élection sénatoriale. Combien de personnes cela représente-t-il? Dans leur tribune, les députés PS estiment que les étrangers participant aux scrutins municipaux représenteraient alors "seulement 6% du corps électoral", en incluant les ressortissants de l'Union européenne - un chiffre confirmé par le rapport de Sandrine Mazetier, secrétaire national PS à l'immigration, transmis à l'Assemblée nationale en 2010.

Comment voter la loi? Claude Bartolone veut rendre le vote obligatoire. Lutte contre l’abstention. Faut-il rendre le vote obligatoire ? De Gaulle et le suffrage universel. 70e anniversaire du droit de vote des femmes.