background preloader

Sectes: liste des sectes du rapport parlementaire français

Sectes: liste des sectes du rapport parlementaire français
La liste des sectes complétée des noms des fondateurs, responsables, filiales, associations reliées et publications n'est plus publiée sur cette page pour des raisons juridiques (menaces de procès, harcèlement). Vous pouvez demander une recherche ou de l'aide aux personnes listées sur la page SOS Sectes Mouvements sectaires de moins de 50 adeptes Mouvements sectaires de 50 à 500 adeptes Mouvements sectaires de 500 à 2.000 adeptes Mouvements sectaires de 2.000 à 10.000 adeptes Mouvements sectaires de plus de 10.000 adeptes Les listes suivantes présentent, classées par ordre alphabétique et pour chaque classe d'effectifs définie, le nom des mouvements pouvant, à l'aune des critères définis, être qualifiés de sectaires. Mouvements sectaires de moins de 50 adeptes Mouvements sectaires de 50 à 500 adeptes : Mouvements sectaires de 500 à 2.000 adeptes Related:  dérives sectaires

Lutte contre les sectes : « La Miviludes, police des esprits » Démolition de la statue de Gilbert Bourdin édifiée par la secte du Mandarom à Castellane (Reuters) Dans son dernier rapport, rendu public le 17 mai, la Miviludes souligne l’augmentation du nombre de mouvements sectaires. Elle pointe notamment les techniques dites de « developpement personnel » (psychanalyse, coaching...). Mais pour Olivier Bobineau, ancien membre de la mission, son approche est inadaptée. Conséquence pour ce spécialiste des religions : la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires surestime le phénomène sectaire en France. La Miviludes estime que les sectes se multiplient et prône une politique plus répressive. Elle entend mener une politique publique moderne, mais elle est pourtant la seule à ne pas en respecter les trois critères fondamentaux : Une définition de l’objet de son travail : la Miviludes amalgame secte, phénomène sectaire et dérive sectaire, sans en donner aucune définition. Bien sûr.

guide_sante_complet.pdf Le traitement des sectes en France à l’aune de la MIVILUDES et de la jurisprudence européenne par Fernando Arlettaz Le traitement juridique des groupes religieux qualifiés de sectaires est une question sensible. Récemment, en France, elle a de nouveau fait l’objet d’un rapport de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES). Ce rapport fait lui-même écho à trois condamnations de la France par la Cour européenne des droits de l’homme au début de l’année 2013. Dans un rapport remis le 26 avril 2013 au Premier ministre français, la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) a de nouveau eu l’occasion de rappeler les actions entreprises par l’État français contre certains groupes religieux dont les activités sont englobées sous le concept de dérives sectaires (1°). Lire la suite de la Lettre sur le site de la Revue des Droits de l’Homme Le rapport de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) en PDF Share and Enjoy

Miviludes : rapport 2011, sectes, dérives sectaires, apocalypse, cancer. En bref - Actualités La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a présenté le 15 juin 2011 son rapport annuel pour l’année 2010. Il aborde principalement deux questions : la multiplication des discours apocalyptiques (prévoyant la "fin du monde") à l’approche de l’année 2012 et le développement d’un marché "des pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique" concernant notamment des traitements contre le cancer. Des discours apocalyptiques se fondant sur un calendrier Maya (civilisation précolombienne d’Amérique centrale) prévoient la fin du monde pour le 21 décembre 2012. Ils sont repris par des tenants de théories de type astrologique ou du mouvement "New Age" (mouvement agglomérant des courants apparus dans les années 1960 qui annonce, avec l’ère du Verseau, la fin d’un cycle et l’émergence d’une nouvelle époque).

Le rapport de la Miviludes sur les sectes: attention aux pseudo-thérapeutes - 28 septembre 2011 Les pseudo-thérapeutes en ligne Il est Américain, comptable et ancien bodybuilder. Mais surtout, Ty Bollinger est l’auteur d’un best seller intitulé « Cancer, step out the box», traduit en français depuis peu : « Cancer, sortez de la boîte ». Dans cet ouvrage, il explique comment, « après des années de recherches » (sic), il a trouvé le moyen de vaincre le cancer avec quasiment « 100 % de réussite » grâce à des méthodes alternatives naturelles qu’il recommande, au détriment des traitements conventionnels (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie) jugées inefficaces et dangereuses. Ty Bollinger n’est pas un cas isolé. Dans son rapport annuel rendu public ce 15 juin, la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) en pointe une dizaine d'autres. L’irrationnel attire de plus en plus « L’irrationnel attire de plus en plus. Guérir le Sida avec de huiles essentielles Des malades qui prennent des risques

Un médecin nommé pour lutter contre les sectes et venir à bout des dérives médicales Serge Blisko, ici en 2006 Remy Ochlik © MAXPPP La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, la Miviludes, a désormais à sa tête un médecin. Serge Blisko, ancien député-maire socialiste du 13e arrondissement de Paris, prend la succession du député UMP Georges Fenech. Parmi les missions qu’il devra mener, la lutte contre les nouvelles formes de communication adoptées par les sectes, en particulier dans le domaine de la santé. Un médecin pour diriger la Miviludes. Depuis plusieurs mois, ce sont tout particulièrement les vaccins qui sont dans le viseur des organisations sectaires. Que reprochent les mouvements sectaires aux vaccins ? Le refus de la vaccination n’est pas la seule pratique dont les sectes font la promotion. La campagne massive de vaccination H1N1 a provoqué une augmentation des critiques à l'encontre des vaccins Gilles Halais © Radio France Mais les théories de Hamer continuent d’être très véhiculées, par l’intermédiaire d’internet.

Sectes : les personnes âgées sont les plus vulnérables, selon un rapport ministériel JUSTICE - Le rapport de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), remis jeudi au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, dresse un tableau inquiétant des années 2011/2012, et plus encore de l'avenir. De petits groupes à caractère sectaire, tout aussi insidieux que les organisations sectaires internationales, s'attaquent, entre autres, au "marché" des personnes âgées vulnérables, en pleine expansion. "La Miviludes a enregistré, au cours de l'année 2011 près de 2.300 saisines, soit une augmentation de 25% par rapport à 2010", relève un communiqué de Matignon. "Cette tendance se confirme en 2012, puisque sur les huit premiers mois de l'année, le nombre de signalements a encore augmenté de 22% par rapport à la même période 2011". LIRE AUSSI:» Les excentricités de la secte Moon» La scientologie choisissait les femmes de Tom Cruise» La scientologie vue de l'intérieur Que sont ces mouvements à caractère sectaire ?

Sectes : le commerce de l'apocalypse En quoi les dérives sectaires et les intégrismes sont-ils susceptibles de menacer les libertés démocratiques ? - Ecjs Saint-Cyr Face à la montée des dérives sectaires et de l’intégrisme, la République emploie de plus en plus de moyens pour se protéger et les contenir … En quoi les dérives sectaires et les intégrismes sont-ils susceptibles de menacer les libertés démocratiques ? Pour répondre à cette question nous définirons donc ces deux notions, leurs origines, leurs idéologies, leurs cibles et enfin nous étudierons les moyens mis en place pour s’en protéger… I) Intégrisme Mais qu’est-ce que l’intégrisme ? On le définit comme étant une doctrine qui exige l’application intégrale des textes religieux à la vie publique d’un pays en établissant une sorte de version religieuse du régime totalitaire et en mettant l’État sous influence. II) Dérives sectaires Le mot secte vient du latin secta, de sequi, suivre. On observe quatre mythes récurrents chez les sectes : * le mythe de la subversion : la secte représente une menace pour la société, * le mythe de la dissimulation : la secte est volontairement trompeuse, Conclusion :

Pour ne pas se laisser piéger par les sectes... abgrall-expertise-1991.pdf

Related: