background preloader

Théâtre antique

Facebook Twitter

La Grèce antique. C’est en Grèce que le théâtre a été inventé. Ce théâtre a eu une postérité dont nous sommes aujourd’hui encore les héritiers. Pourtant il est profondément différent du théâtre moderne par sa dimension religieuse, civique, par le caractère unique des représentations, lors de concours dramatiques pendant les fêtes religieuses, et par les conditions matérielles du spectacle. 2) LES CONCOURS TRAGIQUES L’origine du théâtre explique que les représentations aient lieu lors de grandes fêtes religieuses : les Lénéennes, les Grandes Dionysies, les Dionysies rurales. Les pièces, au Vème siècle, sont donc représentées une seule fois et participent à un concours qui dure quatre à cinq jours. C’est seulement après la grande période classique, à partir du IV°siècle que les pièces qui ont remporté un concours sont rejouées et deviennent des pièces de répertoire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elles nous sont parvenues, leurs manuscrits ayant été sans cesse recopiés.

Extrait de Hachette 6ème. Le temps du théâtre grec - Philoctète - Jean-Pierre Siméon - educ.theatre-contemporain.net. Les Origines du Théâtre. Le théâtre. Trois grandes fêtes religieuses en l'honneur de Dionysos voyaient des représentations dramatiques : les Dionysies urbaines - les Lénéennes - les Dionysies rurales. Les représentation dramatiques avaient lieu lors des fêtes dionysiaques ; pour quelle raison ? Il semble que le théâtre grec soit issu du dithyrambe, sorte de choeur tumultueux, de chants passionnés, enthousiastes, accompagnés de danses rapides en l'honneur de Dionysos. Ces chants célébraient les aventures, tristes ou gaies, du dieu ; les membres du choeur (les choreutes), à la tête desquels était un coryphée, habillés en satyres, prenaient part à sa joie et sa douleur. La tragédie comporta un choeur de douze, puis de quinze choreutes ; la comédie en comportait vingt-quatre. Au choeur on ajouta un acteur, puis un deuxième, enfin un troisième (protagoniste - deutéragoniste - tritagoniste).

Au fil du temps et de l'évolution du théâtre, l'élément lyrique (chants du choeur) diminua au profit du dialogue. Le lieu du spectacle. Le théâtre antique. Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Des premiers hommes aux Grecs Naissance de la tragédie La scène théâtrale grecque Les théâtres permanents en pierre, dont les ruines sont encore visibles, sont construits après le ive siècle av. Les théâtres en plein air, semblent avoir été conçus pour accueillir un orchestre (espace circulaire plat, réservé au chœur), au bas d’une scène surélevée pour les acteurs, ainsi qu’une rangée de gradins en demi-cercle, construits à flanc de colline autour de l’orchestre.

Ces théâtres pouvaient accueillir jusqu'à 20 000 spectateurs. Les acteurs (uniquement masculins) portent des vêtements ordinaires ou parfois des costumes, mais aussi des masques plus grands que leur visage, permettant de mieux les voir et d'indiquer la nature de leur personnage. Le plus ancien texte que nous connaissons sur l'art du théâtre est "la Poétique" d’Aristote (330 av. Dionysies, tragédie et comédie Dionysos A partir de 545 av. La tragédie antique grecque La "comédie nouvelle" Fiche civilisation - theatre a Rome.pdf (Objet application/pdf) Le théâtre antique. Le théâtre c'est un mot Greque, le verbe sur cette racine signifie contempler. Le théâtre est à la fois le lieu du spectacle et le spectacle lui-même.

L'acteur et l'auteur sont tous les deux des créateurs de la pièce car c'est à travers le de l'acteur que le récepteur comprend l'histoire. -origine : ce sont les Athéniens qui ont inventé le théâtre. Au début il s'agissait de cérémonie religieuse toute la citée était présente : c'était une obligation d'assister au spectacle et d'y participer y compris pour l'impôt. -déroulement : il s'agit d'un concours, chaque auteur devait présenter 4 pièces (comédie et tragédie). -le spectacle ce déroule dans un hémicycle en pierre ci-dessous avant d'arriver à ce stade il a fallu plusieurs modifications comme voir ci-dessous.

La tragédie est un genre théâtrale qui utilise des personnages nobles (des rois, princes, héros).