background preloader

Art grec antique

Facebook Twitter

Définition: Xoanon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Définition: Xoanon

Reconstitution du xoanon de l'Artémis d'Éphèse. Gravure du XVIIIe siècle de la copie déposée au musées du Vatican d'une statue romaine en marbre d'un original grec. Un xoanon (grec ancien : ξόανον ; pluriel : ξόανα / xoana) est une statue en bois, dédiée au culte à l'époque archaïque en Grèce, souvent aniconique. Dans l'antiquité, on associait souvent le xoanon avec Dédale à qui on attribuait l'invention de la sculpture ; le Palladion, statue protectrice de la ville de Troie, est un exemple célèbre de xoanon. À l'époque, les xoana étaient conservés avec respect dans les temples ; hormis des reproductions en marbre ou autre pierre, aucun ne nous est parvenu.

Centaure de Lefkandi : style protogéométrique. Art : histoire générale de l’art grec. La civilisation mycénienne disparaît brutalement vers 1200 avant JC., sans doute sous les coups des « Peuples de la mer », (bien que cette thèse soit très controversée et reste hypothétique) ; puis arrive un nouveau peuple, celui des Doriens, se heurtant çà et là à une vigoureuse résistance.

Art : histoire générale de l’art grec

Il faut plus d’un siècle pour qu’Achéens et Doriens arrivent à coexister à peu près pacifiquement… Le fait nouveau c’est qu’une société agricole éclatée remplace le système centralisé précédent. Les grands palais mycéniens sont totalement ruinés. Plus aucune grande construction en pierre n’est entreprise ; les grandes tombes collectives sont remplacées par de modestes tombes individuelles ou par l'incinération ; la navigation s’interrompt, et par conséquence le travail du métal disparaît, faute de cuivre et d’étain ; le « Linéaire B » disparaît ; de grandes régions se désertifient (Laconie, Messénie…). Seule subsiste la céramique. 1250 av. J.-C,Trésor d'Atrée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1250 av. J.-C,Trésor d'Atrée

Entrée du Trésor d'Atrée Intérieur Le Trésor d'Atrée, parfois appelé Tombe d'Agamemnon, est une impressionnante tombe à tholos située à Mycènes, en Grèce (sur la colline dite Panagitsa) et construite autour de 1250 av. J. -C. Histoire[modifier | modifier le code] Cité par Pausanias, il était encore visible en 1879 quand l'archéologue allemand Heinrich Schliemann découvrit les autres tombes sous l'agora de l'acropole de Mycènes.

Il a été construit autour du milieu du XIIIe siècle av. La tombe reprend la forme des autres tholoi de Méditerranée orientale, également présentes dans les environs de Mycènes (environ 12), mais par sa forme monumentale c'est l'un des plus importants vestiges de la Grèce archaïque. Description[modifier | modifier le code] Section de la tombe. Fin 10ème: L'herôon de Lefkandi.

L'hérôon de Lefkandi, en Eubée. Il s'agit d'un grand bâtiment à substruction de pierre, surmontée par des briques crues et une colonnade extérieure en bois. Le tout, long de plus de quarante mètres, constitue la sépulture d'un homme riche, incinéré selon des rites proches de ceux décrits par Homère. Il est daté de la fin du Xe siècle. L'hérôon lui-même est entouré d'un cimetière entier, dont la plupart des tombes sont richement décorées. Parmi les autres sites, peuvent être cités celui de Kalapodi (sanctuaire religieux de plein air), d'Isthmie, près de Corinthe, d'Assiros Toumba en Macédoine, Nichoria en Messénie, etc – fanny350

L'aménagement spatial des villes grecques dans l'Antiquité. Définitions : synœcisme. 16-12 ème av.J-C Mycènes et Tirynthe. Fin 6ème av.J-C, Frise Nord du trésor de Siphnos.

Le combat des Dieux olympiens et des Géants. – fanny350