background preloader

GM&S

Facebook Twitter

Des sous-traitants bien maltraités !

L’usine GM & S à La Souterraine est-elle sauvée ? Une audience est prévue mardi au tribunal de commerce de Poitiers, qui doit se prononcer sur la liquidation judiciaire de l’équipementier automobile.

L’usine GM & S à La Souterraine est-elle sauvée ?

Cinq cars ont été affrétés. Prévus pour partir de La Souterraine, dans la Creuse, à 13 h 30, ils devraient arriver en fin d’après-midi à Poitiers. La Souterraine : les salariés de GM&S Industry obtiennent un (...) La Souterraine : les salariés de GM&S Industry obtiennent un sursis ?

La Souterraine : les salariés de GM&S Industry obtiennent un (...)

Télécharger le MP3 - Écouter dans une nouvelle fenêtre Ils ne sont pas que des chiffres, les salariés de GM&S Industry photographiés par Alain Cassaigne et Thierry Laporte Voilà des mois que les salariés de GM&S Industry sont en lutte pour que leurs deux principaux commanditaires, PSA et Renault, reprennent leurs commandes, pour éviter la liquidation judiciaire et pour le maintien des 277 emplois. Dans l’usine « piégée » des GM & S, l’attente, « comme des animaux avant l’abattoir » Depuis le 11 mai, Il n’y a plus de travail dans l’usine GM & S Industry de La Souterraine (Creuse).

Dans l’usine « piégée » des GM & S, l’attente, « comme des animaux avant l’abattoir »

Les 279 salariés attendent d’être fixés sur leur sort, loin de l’image des « casseurs irresponsables ». LE MONDE | • Mis à jour le | Par Charlotte Chabas (envoyée spéciale, La Souterraine) C’est beaucoup, 22 000 mètres carrés de silence. Fini les vibrations qui remontent dans tout le corps, le vacarme permanent. VIVE LE PATRON ! (3/3) Télécharger le MP3 - Écouter dans une nouvelle fenêtre Tati, Whirlpool, GM&S Industry, Ford bientôt, pas un jour sans de nouvelles suppressions d’emploi.

VIVE LE PATRON ! (3/3)

Un bruit de fond depuis des années. GM & S, un premier dossier social explosif. Les salariés menacent de faire sauter leur usine de la Creuse si la liquidation n’est pas évitée A peine installé à l’Elysée, Emmanuel Macron est déjà appelé à éteindre un premier incendie social.

GM & S, un premier dossier social explosif

Celui de l’usine de pièces automobiles GM & S de La Souterraine (Creuse). Dans la Creuse, les salariés de GM&S en appellent, avec Mélenchon, à Emmanuel Macron. A l’approche des législatives, les 279 salariés de l’équipementier automobile placé en redressement judiciaire « jouent leur va-tout » pour sauver leur entreprise.

Dans la Creuse, les salariés de GM&S en appellent, avec Mélenchon, à Emmanuel Macron

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Charlotte Chabas (La Souterraine, Creuse, envoyée spéciale) En vingt-sept ans, il a connu trois redressements judiciaires, travaillé sous les couleurs de neuf repreneurs, et vu le nombre de ses collègues passer de 600 à 279. Poutou et Mélenchon à La Souterraine. 277 OU BOUM ! (2/3) Télécharger le MP3 - Écouter dans une nouvelle fenêtre Tapis rouge, Marseillaise et coups de canon, les médias sont en extase, c’est le sacre du nouveau monarque.

277 OU BOUM ! (2/3)

Mais contre qui les coups de canon ? De l’autre côté du manche, dans l’autre France, celle d’en bas et qui parfois fait face, on entend d’autres détonations qui répondent. Des pétards, pour l’instant. Ça vient de la Creuse. 277, ils sont, 277 salariés qui risquent d’être virés. #RDLS27 : LÉGISLATIVES, MARSEILLE, INDUSTRIE, GM&S, TECHNIP, ÉCOLOGIE, NUCLÉAIRE. M. le Président, quand allez-vous rencontrer les salariés de (...) Pour accéder à tous nos contenus, vous devez être abonné… L’abonnement c’est maintenant !

M. le Président, quand allez-vous rencontrer les salariés de (...)

(et c’est très simple) ON VA TOUT PÉTER ! On va tout péter !

ON VA TOUT PÉTER !

Télécharger le MP3 - Écouter dans une nouvelle fenêtre À l’usine GM&S Industry, La Souterraine, 11 mai 2017 « Il suffit de craquer une allumette, une fois qu’il y aura le feu, même les pompiers ne pourront pas l’arrêter. » Yann, secrétaire (CGT) du Comité d’Entreprise, fait partie des 279 salariés menacés de tout perdre. Cette nuit, à l’unanimité, ils ont décidé d’installer des bonbonnes de gaz et des bidons d’essence, ils se sont mis à détruire leurs outils, une presse et une machine-outil, ils sont prêts à faire exploser leur usine. C’est à La Souterraine dans la Creuse, l’usine GM&S Industry, deuxième employeur du département, sous-traitant de la filière automobile française, en redressement judiciaire depuis six mois.

Autant faire sauter l'usine ! Pour accéder à tous nos contenus, vous devez être abonné… L’abonnement c’est maintenant !

Autant faire sauter l'usine !

(et c’est très simple)