background preloader

Stage & métiers

Facebook Twitter

Se préparer à l'entretien d'embauche. Chef de projet en Tourisme d'affaires : la créativité en action au quotidien. Missions : Le chef de projet junior devient confirmé, puis senior au fil des années d’expérience - Photo-libre.fr Un chef de projet travaille dans une agence de tourisme d’affaires.

Chef de projet en Tourisme d'affaires : la créativité en action au quotidien

En contact permanent avec le client final, il est en charge d’un dossier de A à Z : conception, élaboration, vente, coordination. Types d’événements concernés : séminaires, incentive, conventions, congrès pharmaceutiques, symposium… 1/ Montage d’un dossier sur appel d’offre : Il s’agit de concevoir, élaborer et vendre un projet. Formation : Autres articles Bac +3 / 4 - Ecole de Communication ou de Commerce, ou une solide expérience dans la communication (3 ou 4 ans minimum) Anglais courant exigé Rémunération : environ 27K€ brut/an Points forts : - La maîtrise totale d’un projet - Les voyages et le travail de terrain, repérage, fam trip, prospection de nouveautés… - La stimulation intellectuelle, face à des clients et des projets toujours différents - L’absence de routine.

Chargé de voyages : la plaque tournante du business travel. Responsable Séminaires et Banquets : le maître de cérémonie des événementiels. Missions Responsable Séminaires et Banquets au sein d'un hôtel : il s'agit d'un poste complet, depuis le commercial jusqu’à l’opérationnel, qui l’implique dans tous les secteurs de l’exploitation de l’établissement, tout en respectant les fonctionnements intrinsèques de chaque département auquel il a affaire. - Photo DR Photo Libre Le responsable séminaires et Banquets gère un département particulier au sein d’un hôtel.

Responsable Séminaires et Banquets : le maître de cérémonie des événementiels

C’est un poste complet, depuis le commercial jusqu’à l’opérationnel, qui l’implique dans tous les secteurs de l’exploitation de l’établissement, tout en respectant les fonctionnements intrinsèques de chaque département auquel il a affaire. Ce métier demande donc une grande souplesse et un sens aigu du travail en équipe. Points forts Formation Bac + 2 dans une école hôtelière de préférence et une expérience dans le secteur hôtelier, restauration ou événementiel.

Rémunération De 30 à 35 K €. Compétences Qualités bienvenues Débouchés et évolution professionnelle. Agent d'escale aérien : l’ambassadeur de sa compagnie dans les aéroports. Animateur en écotourisme : le "Nicolas Hulot" du tourisme.

Missions L’animateur en écotourisme a la particularité de sensibiliser les touristes et randonneurs qu’il accompagne à la protection et au respect de l’environnement - Photo Fotolia L’animateur en écotourisme a la particularité de sensibiliser les touristes et randonneurs qu’il accompagne à la protection et au respect de l’environnement.

Animateur en écotourisme : le "Nicolas Hulot" du tourisme

Il est employé par les voyagistes spécialisés en tourisme d'aventure ou écotourisme, par les centres de plein air, les parcs naturels régionaux ou nationaux, etc. Points forts - Le contact avec la nature - La satisfaction de participer à sa protection - Mettre en accord ses convictions personnelles et sa profession Formation Bac +2 avec BTS Animation et gestion touristiques locales, ou BTSA Gestion et protection de la nature, option animation nature.

Rémunération 18 à 22 K€ selon l’entreprise. Compétences. Chargé de promotion d'un OT étranger : l’ambassadeur de la destination. Missions Le chargé de promotion d'un OT peut être en poste dans une agence avec vitrine et accueil de visiteurs, ou travailler en indépendant et démarcher lui-même les contacts nécessaires - Photo Fotolia Le chargé de promotion est le porte-parole touristique d’une destination étrangère dans son propre pays.

Chargé de promotion d'un OT étranger : l’ambassadeur de la destination

Son rôle est celui d’un ambassadeur reliant un pays émetteur d’informations aux acteurs extérieurs recevant cette information pour nourrir leur pratique, qu’il s’agisse de vendeurs, d’opérateurs de voyages, de medias… Il peut être en poste dans une agence avec vitrine et accueil de visiteurs, ou travailler en indépendant et démarcher lui-même les contacts nécessaires. Points forts. Responsable animation d’un OT ou d’une station de montagne : le « Monsieur Loyal » de la station.

Missions Rémi Guyot, Responsable animation de l’OT des Ménuires : "Le travail en lui-même se fait dans un cadre sympathique et le relationnel avec les touristes est plaisant.

Responsable animation d’un OT ou d’une station de montagne : le « Monsieur Loyal » de la station

Mais nous devons gérer les facteurs de stress comme la météo par exemple. Il faut être diplomate. " - Capture écran. Représentant d'agence réceptive : le garant du bon déroulement du séjour. Missions Il faut être aussi passionné par le terrain, sinon ce n'est pas la peine.

Représentant d'agence réceptive : le garant du bon déroulement du séjour

La connaissance du terrain permet d'être un perfectionniste "derrière un bureau" - Photo Incredible India Le représentant d’une agence réceptive à l'étranger accueille et renseigne les touristes à leur arrivée à destination. Il est amené à tout faire pour faciliter leur séjour ou voyage et, pour cela, peut être amené à coordonner une équipe ou différents prestataires locaux. Ce poste, souvent saisonnier, implique des séjours de longue durée à l’étranger et des horaires décalés et irréguliers. Points forts Autres articles. Chargé de mission tourisme durable : le "Nicolas Hulot" des institutionnels. Missions Le chargé de mission tourisme durable participe au développement du territoire en favorisant les activités humaines éco-responsables - DR : Fotolia Quel que soit son employeur, le chargé de mission tourisme durable participe au développement du territoire en facilitant la mise en œuvre de projets d'amélioration qualitative et quantitative de l'offre touristique intégrant l'identité et les ressources de ce territoire, en préservant et valorisant le patrimoine naturel et culturel, en favorisant les activités humaines éco-responsables, en aidant les centres de tourisme associatif et en améliorant l’accueil réservé aux handicapés.

Chargé de mission tourisme durable : le "Nicolas Hulot" des institutionnels

Il faut noter que des postes s’ouvrent de plus en plus dans des structures privées comme les chaînes hôtelières internationales, de plus en plus préoccupées par les questions de développement durable. Points forts Formation Bac+5 ou équivalent, dans les domaines de l’ingénierie touristique, du développement territorial et/ou durable. Rémunération.